22/01/2018

ERDOĞAN MASSACRES LES CIVILS!

Plus une centaines manifestants se sont rassemblée sur place des Nations contre les attaque l’état Turque sur Afrin.

L’armée turque envahissante a lancé une attaque sur Efrîn le 19 janvier avec 72 avions de chasse. L’attaque s’est poursuivie les deuxième et troisième jours et l’Etat turc a tué plus de 10 civils et des dizaines de blessés à ce jour.

Les manifestants demandent:


Nous appelons les peuples et toutes les forces démocratiques à manifester leur solidarité avec les Kurdes et les autres composantes de la population d’Efrîn, et à condamner l’invasion génocidaire de la Turqu


Nous appelons les Nations Unies, la communauté internationale et la coalition anti-Daesh à prendre des mesures urgentes pour mettre fin à cette agression qui menace la vie de centaines de milliers de personnes.

Nous appelons le Conseil de Sécurité des Nations Unies à agir rapidement pour mettre en place des zones de sécurité au nord de la Syrie. Cela apportera une solution à la crise syrienne, dans le cadre d’une protection internationale.

Nous appelons la communauté internationale à briser son silence qui légitime les graves violations des droits humains résultant de ces attaques.
 DEM_3743.jpg

DEM_3740.jpg

 

APPEL A LA SOLIDARITE AVEC EFRÎN, SOUS LES BOMBES DE L’ARMEE TURQUE

 

Les avions de guerre turcs bombardent la ville kurde d’Efrîn,

au nord de la Syrie.


Plusieurs civils ont été tués et de nombreux autres blessés.

Les attaques de la Turquie touchent non seulement les Kurdes, mais aussi les Assyro-Chaldéens, les Arabes et toutes les autres composantes de la population d’Efrîn.

L’agression de la Turquie contre la population d’Efrîn est un crime contre l’humanité, identique à ceux commis par Daesh

Mener une opération militaire contre une entité par laquelle on n’est pas menacé est un crime de guerre

Les avions de guerre turcs ont visé une centaine de cibles dans la région d’Efrîn, y compris des zones d’habitation civiles. Au moins 6 civils ont été tués et 3 combattants  kurdes des YPG/YPJ (un homme et deux femmes) sont tombés dans les bombardements de l’aviation turque. On compte par ailleurs de nombreux blessés.

Ces bombardements aériens menés avec l’aval de la Russie ont commencé samedi 20 janvier à 16 heures. 72 avions de combat ont visé le centre d’Efrîn et les districts de Cindirêsê, Reco, Shera, Shêrawa et Mabeta, ainsi que le camp de réfugiés deRubarqui abrite près de 20.000 déplacés internes. N’ayant pas réussi à entrer dansEfrîn par la voie terrestre, l’armée d’invasion turque et ses bandes terroristes ont tenté d’effrayer la population d’Efrîn dans le but de la contraindre à se déplacer dans les zones contrôlées par la Turquie et ses alliés.

Depuis 7 ans, la Syrie est embourbée dans une guerre internationale qui a fait des centaines de milliers de morts et jeté des millions de personnes sur les routes de l’exil. Après que les forces de Daesh aient été chassées de tous leurs fiefs en Syrie, principalement grâce au combat mené par les Kurdes, on a pu espérer que cette guerre se termine enfin. Mais l’espoir vient d’être anéanti par l’Etat turc et son Président Recep Tayyip Erdogan, ainsi que ses alliés, Al Qaeda (Heyet Tahrir El Sham) et l’Armée Syrienne Libre. Cela veut dire un nouveau conflit meurtrier qui va plonger la région dans un chaos renouvelé et une crise humanitaire internationale. Ce type d’opération est qualifié d’occupation par le droit international.

Ni le Canton d’Efrîn, ni les autres cantons kurdes de Syrie n’ont jamais attaqué ou menacé d’attaquer la Turquie. A l’inverse, la Turquie n’a cessé de menacer ces régions contre lesquelles elle a mené des attaques sporadiques au cours des dernières années. L’offensive que mène actuellement la Turquie constitue une “attaque contre un Etat souverain”, une occupation de son territoire et une agression sans fondement contre sa population civile.

DEM_3738.jpg

DEM_3748.jpgSipan Hemo: la Russie a trahi les Kurdes,

mais la victoire sera la nôtre

Sipan Hemo a déclaré que la résistance « juste et légitime » continuerait face à la tentative d’invasion d’Efrîn, où l’Etat turc a commis des massacres civils et a déclaré: « La victoire sera certainement la nôtre ».
Le Commandant Général des YPG, Sipan Hemo, a déclaré que le travail des médias turcs était « de créer les bases de l’invasion d’Efrîn » et qu’ils insistaient pour que les civils massacrés soient considérés comme des combattants. Hemo a dit : « Mais la vérité est qu’Erdogan vise des villages et des villes et massacre des civils. ».

L’armée turque envahissante a lancé une attaque sur Efrîn le 19 janvier avec 72 avions de chasse. L’attaque s’est poursuivie les deuxième et troisième jours et l’Etat turc a tué plus de 10 civils et des dizaines de blessés à ce jour. L’invasion turque, ayant reçu l’approbation de la Russie pour tuer des femmes et des enfants, tente d’entrer dans Efrîn par la terre depuis hier.

Hemo a également déclaré que la Russie les a trahis et s’est tenu au front contre eux avec l’Etat turc et a continué: « Mais je voudrais souligner ceci: avec les YPG-YPJ et les FDS, une nouvelle histoire est écrite dans la lutte de notre peuple. Il viendra un jour où la Russie présentera ses excuses aux Kurdes pour ce manque de principes. ».
Voici quelques extraits de l’entrevue de l’ANHA avec le commandant des YPG, le général Sipan Hemo:

ILS VEULENT POURSUIVRE L’INVASION D’EFRÎN
Sipan Hemo a déclaré que l’Etat turc veut poursuivre l’invasion commencée à Jarablus en avançant de 30 km dans Efrîn et a ajouté: « Erdoğan veut étendre son contrôle et s’installer avec les Frères Musulmans (Ikhwan al Muslimin) dans ces zones. Il veut se réaffirmer dans la crise en Syrie. Il a lancé une démonstration de force, et il essaie de le faire au cours de l’invasion des terres kurdes. ».

RAPPORTS DE FUSÉES DE CHASSE À REYHANLI ET KILIS « COMPLÈTEMENT ABSURDE »


Peu de temps après le lancement de la tentative d’invasion, les médias de guerre spéciaux turcs ont commencé à servir des histoires concernant les forces YPG-YPJ qui attaquaient Kilis et Hatay avec des roquettes.
Hemo a qualifié ces histoires d ‘« absurdité absolue » et a nié les allégations : « Nos unités n’ont pas visé Kilis, ni aucune autre province. Une telle absurdité, ce n’est certainement pas le cas. Ces allégations publiées dans les médias turcs ne visent qu’à légitimer l’invasion d’Efrîn. Nous n’avons pas non plus ciblé l’hôpital d’Azaz de quelque manière que ce soit. Il est fort possible que l’État turc ait délibérément pris pour cible ces hôpitaux parce qu’il y a des pertes importantes. Ces attaques pourraient également avoir été menées par les avions turcs. ».
Hemo a souligné que des allégations similaires avaient également été dites avant l’invasion de Jarablus.

ERDOĞAN MASSACRES LES CIVILS


Selon M. Hemo, Erdoğan cible des villages et des villes et massacre des civils: « Aucune des informations publiées dans les organes de presse sous le contrôle d’Erdoğan n’a de lien avec la vérité. Ce qui se passe aujourd’hui à Efrîn, c’est le ciblage direct et le massacre de civils. De plus, ce média est celui qui a tenté de créer la base de l’invasion d’Efrîn et de ces massacres pendant deux mois.
Le fait est qu’Erdoğan appelle les civils qu’il a massacrés les «combattants» parce qu’il voit tous les Kurdes comme des combattants. C’est ainsi qu’il pense avoir le droit de tuer n’importe quel Kurde. C’est pourquoi il insiste pour appeler les civils qu’il a massacré les «combattants» et les «soldats». Mais la vérité est, qu’Erdoğan cible les villages et les villes et massacre les civils. ».

LA RUSSIE NOUS A TRAHIS


Le général Sipan a déclaré ce qui suit à propos de la Russie qui, selon lui, a rejoint le front de guerre contre eux en alliance avec l’Etat turc: « Depuis deux ans, les forces russes se trouvent à Afrin et prétendent résoudre certains des problèmes de collaboration avec les Kurdes. Ils ont constamment dit qu’une solution sans Kurdes n’est pas possible.
Nous avions certains arrangements avec la Russie. Mais la Russie a soudainement ignoré ces accords et nous a trahis. Ils nous ont clairement vendus. Parce qu’ils avaient l’habitude de dire une solution sans Kurdes n’est pas possible, et prétendent qu’ils régleraient les problèmes avec les Kurdes. Mais ce qui se passe maintenant a exposé la réalité de la Russie. ».

LA RESISTANCE EST JUSTE ET LEGITIME


M. Hemo a souligné qu’ils parviendraient à la victoire en développant, à Efrîn, l’esprit de résistance qui s’est développé à Kobanê et a ajouté: « Nous sommes un peuple qui défend la liberté. Notre position a été claire depuis le début. Nous résisterons aux attaques d’invasion de l’Etat turc. Ensemble avec notre peuple, nous allons augmenter notre résistance. Ce n’est pas la première, ni la dernière résistance pour nous. L’esprit de résistance qui s’est développé à Kobanê va grandir à Efrîn et nous allons remporter la victoire. Nous tirons notre force et notre moral de notre peuple. La victoire sera certainement la nôtre. Parce que notre résistance est juste et légitime. ».

https://rojinfo.com/sipan-hemo-russie-a-trahi-kurdes-vict...

DEM_3752.jpg

DEM_3765.jpg

DEM_3809.jpg

DEM_3770.jpg

DEM_3814.jpg

DEM_3818.jpg

DEM_3821.jpg

DEM_3832.jpg

DEM_3848.jpg

Tous droits réservés

Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.
Pour toute demande, merci de me contacter.

www.photographygeneva.com  

DEM_3860.jpg

Les commentaires sont fermés.