16/02/2018

Nation-Unis stoppe le génocide d’Afrin !

Environ 3000 kurdes et ses amies des quatre coins en Suisse, sont arrivé cette semaine à Genève, pour dénoncer l’offensive turque d’Afrine au Kurdistan Syrie et exiger une réaction de la communauté internationale.

Les manifestants se sont révolté contre président turc Recep Tayyip Erdogan, qualifié tout à tour de «fasciste», «terroriste», «dictateur» «assassin»  ou «Erdogan, Afrine sera ton Tombeau». Les appels étaient toutefois tournés vers la communauté internationale coupable selon eux d'être «silencieuse». L’ONU doit prendre sa «responsabilité» et arrêter «le génocide à Afrine».

L1180028.jpg

L1170816.jpg

Communiqué de presse

Depuis le 21 janvier dernier les forces aériennes et terrestres turques attaquent la ville et région d'Afrin. La coalition fasciste du AKP et du MHP impose à l’opinion publique la guerre comme seule solution. Pour rester au pouvoir il impose la mort, la guerre et la destruction des villes. Leur seul objectif est d’élargir le champ des affrontements pour diriger le pays avec un chaos et une crise.

 

L’Etat fasciste turc continue sa politique de négation et d’élimination à l’encontre des minorités, ainsi qu’au entité s’opposant à sa dictature.

Cette coalition instaure dans lla société une perception islamiste, nationaliste et sexiste qui cible de briser la volonté des peuples du Kurdistan, ainsi que de tous les autres démocrates en Turquie. En attaquant Afrin, l’Etat turc veut briser la volonté de résistance des kurdes pour obtenir des résultats positif de sa politique de négation à l’encontre des kurdes. Depuis les bombardements contre Afrin qui continuent depuis le 20 janvier 2018, plus de 150 civils ont perdu la vie et plusieurs centaines ont été blessés. Les lieux d’habitations ont complètement été dévastés par les bombardements de l’Etat turc.

En Turquie, ce bloc fasciste continue sa répression contre ses opposants en les plaçant en détention, en les imposant un uniforme dans les prisons, en les interdisant de manifester et en utilisant divers méthodes pour briser leur volonté.

Nous ne resterons pas silencieux face aux bombardements et au tentative d’invasion de l’Etat turc contre Afrin

Nous déclarons que nous condamnons les attaques de l’Etat turc contre Afrin qui cible l’invasion et la destruction d’Afrin. En tant que kurde, turc, Assyrien, arménien, Chrétien, Yezidie, Alevie, Musulman et démocrate européen nous marchons depuis des jours pour faire preuve de notre résistance et de notre solidarité avec Afrin.

Cette tentative d’invasion de l’Etat turc est une attaque contre la volonté des peuples, une violation des droits internationaux et est qualifiée de génocide dans le cadre des normes des Nations Unis. Le silence des État Unis, de la Russie et des États européens les rends complice de la mort de chaque civils et du dommage causé par l’Etat turc à Afrin. Halte à ce silence qui tue des civils.

 

En tant que manifestants de la longue marche entre Lausanne et Genève :

  1. Nous condamnons le complot international contre le leader du peuple kurde M. Abdullah Ocalan, incarcéré depuis 18 ans. Nous demandons la libération de ce dernier ainsi que celle de tous les prisonniers politiques.
  2. Nous déclarons que l’Etat turc commet un genocide dt un un crime contre l’humanité à Afrin.
  3. Nous déclarons que l’Etat turc détruit la mémoire commune de l’humanité en bombardant les sites historiques à Afrin.
  4. Nous déclarons que les attaques de l’Etat turc à pour objectif de renforcer l’organisation terroristes État islamique.
  5. Nous déclarons que les bombardements turcs sont des crimes contre les conventions internationales. Un blocus diplomatique et économique doit être soumis à la Turquie.  
  6. Nous demandons aux Nations Unis de se réunir immédiatement contre cette invasion turque afin d'éviter des massacres et un génocide à Rojava.
  7. Nous appelons le Conseil de sécurité des Nations Unies à prendre des mesures dès que possible pour créer des zones sécurisées dans le nord de la Syrie ou à l’est de l’Euphrate.
  8. Nous appelons le Conseil fédéral Suisse d'intervenir auprès des Nations Unis, pour l'arrêt immédiat de des massacres et génocides de l'armée turque à Afrin. .

Nous appelons à la solidarité et à la résistance

Le silence des Nations Unis qui a le rôle de stopper les génocides approfondis les attaques de l’Etat turc contre la région d’Afrin. Pour briser le silence des Nations Unis et stopper les bombardements de l’Etat turc, nous en tant que co-présidents, présidents, représentants des dizaines d’associations et d’organisations, marcherons entre les périodes du 12 et 16 février de Lausanne à Genève.

Nous baptisons notre marche « Nation-Unis stoppe le génocide d’Afrin ». Le nom de chaque organisation signataire figure ci-dessous.

Plateforme de soutien à Afrin

 

L1170821.jpg

L1170834.jpg

L1170838.jpg

L1170840.jpg

L1170845.jpg

L1170849.jpg

L1170851.jpg

L1170858.jpg

L1170872.jpg

L1170896.jpg

L1170900.jpg

L1170914.jpg

L1170923.jpg

L1170939.jpg

L1170946.jpg

L1170950.jpg

L1170958.jpg

L1170976.jpg

L1170981.jpg

L1170988.jpg

L1170992.jpg

L1170999.jpg

L1180004.jpg

Tous droits réservés

Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.
Pour toute demande, merci de me contacter.

www.photographygeneva.com  

L1180013.jpg