Manifestation contre les massacres des Peulhs au Mali, Burkina, Niger, Guinée: Plus jamais ça

Imprimer

La communauté Peulhe présente à Genève, par le biais du collectif Baka Am Walla a organisé un rassemblement de soutien ce samedi à la place des Nations à 14h pour dénoncer les massacres perpétrés récemment des Peulhs au Mali, au Burkina, au Niger, au Guinée.

DSC_0577.jpg
 
 

Le 23 mars dernier, au moins 160 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été massacrées à Ogossagou un village peulh, dans le centre du Mali.

Depuis 2018 près de 1000 morts au Burkina, 1500 morts au Mali, des milles en Centre Afrique milliers d’expatriées en Guinée.

La violence de ce massacre est indescriptible et si l’attaque n’a pour l’instant pas été revendiquée, pour les représentants de la communauté peulhe il ne fait aucun doute que les responsables sont des milices de chasseurs présumés dogons, proche du gouvernement.

Cet acte contre le peuple peulh ne semble pas être isolé puisqu’au Burkina Faso, ou encore en Guinée, les peuls sont aussi victimes d’actes de violences.

Pour rappel, les peulhs sont établis dans toute l’Afrique de l’Ouest dans une quinzaine de pays, principalement au Nigeria, au Niger, au Mali, au Cameroun, au Sénégal et en Guinée. Ils sont minoritaires dans la plupart de ces pays, et subissent des discriminations du fait de leur appartenance au peuple peulh.

DSC_0511.jpgDSC_0513.jpgDSC_0519.jpgDSC_0531.jpgDSC_0533.jpgDSC_0536.jpgDSC_0551.jpgDSC_0556.jpgDSC_0560.jpgDSC_0574.jpgDSC_0581.jpgDSC_0584.jpgDSC_0585.jpg

 

Tous droits réservés

Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.
Pour toute demande, merci de me contacter.

www.photographygeneva.com  

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • Il faudrait aussi des manifestations contre les massacres de chrétiens partout dans le monde!

Les commentaires sont fermés.