Suicide au foyer de l’Etoile : ALI REZA, ON NE T’OUBLIE PAS !

Imprimer

Requérants mineurs non accompagnés : UN ACCUEIL DIGNE TOUT DE SUITE ! 

DEM_3867.jpg

Ce samedi 4 avril, près de 400 personnes se sont rassemblées au Parc Gourgas pour défiler jusqu'à la place Subilia derrière le Foyer de l'Etoile afin de rendre hommage à Ali.

Le 27 mars dernier, Ali Reza, jeune immigré afghan, s'est donné la mort au foyer de l'Etoile. Suite à ce décès, les amis d’Ali Reza ont exposé au grand jour leurs conditions de vie : manque d’encadrement et d’accompagnement, conditions d’hébergement dégradées voire insalubres, actes de violences et abus d’autorité de la part des agents de sécurité, etc.

Aujourd’hui, c’est à la demande des amis d’Ali Reza que nous sommes rassemblés pour lui dire un dernier au revoir. Nous sommes également là pour apporter tout notre soutien et notre affection à ses amis, camarades, qui ont vécu cet événement au plus profond d’eux-mêmes et qui, pour certains, résident encore dans le foyer de l’Etoile. Nous adressons aussi nos plus sincères condoléances et notre soutien à sa famille au loin. Enfin, nous témoignons notre solidarité au personnel du foyer de l’Etoile, qui doit faire face avec des moyens trop limités à des situations humaines particulièrement délicates.

En tant que citoyens-ennes et résident-e-s de ce canton, nous dénonçons l’incompétence, l’irresponsabilité et le mépris de nos autorités face à la situation de tous ces enfants et jeunes adultes, eux qui sont contraints de vivre dans des conditions de souffrances psychologiques et physiques qui leur enlèvent tout espoir pour l’avenir.

L’été dernier, c’était Yemane, jeune immigré érythréen, qui nous quittait en mettant fin à ses jours. En moins d’une année, 2 jeunes à peine majeurs se suicident pour les mêmes raisons fondamentales : le rejet, la perte de l’espoir d’une vie meilleure. C’est intolérable !

IL Y A URGENCE : pour des foyers à taille humaine avec un encadrement adéquat et SANS agents de sécurité !

DEM_3883.jpg

DEM_3889.jpg

DEM_3891.jpg

DEM_3914.jpg

DEM_3917.jpg

DEM_3932.jpg

DEM_3937.jpg

DEM_3947.jpg

DEM_3955.jpg

DEM_3957.jpg

DEM_3959.jpg

DEM_3960.jpg

Tous droits réservés

Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.
Pour toute demande, merci de me contacter.

www.photographygeneva.com

 

Lien permanent Catégories : Hommage 3 commentaires

Commentaires

  • Le crime contre l’humanité est le mode d’etre de cette société

  • Le suicide est la cause de 1 à 2 % des décès enregistrés en Suisse. 10 % des Suisses commettent une ou plusieurs tentatives de suicide au cours de leur existence, et une personne sur deux fait état, dans le cadre d'enquêtes épidémiologiques rétrospectives, de pensées suicidaires.
    Entre 1300 et 1400 personnes décèdent chaque année dans notre pays suite à un suicide (env. 1000 hommes et 400 femmes), ce qui représente quatre décès dus au suicide chaque jour, soit un taux de suicide de 19,1 pour 100 000
    habitants. Ces chiffres placent la Suisse parmi les pays présentant un taux de suicide supérieur à la moyenne, derrière la Russie, la Hongrie, la Slovénie, la Finlande et la Croatie, et correspondent à ceux relevés en Autriche, en Belgique et en France. Source: Office fédéral de la santé publique

  • Puisqu'ils demandent la fermeture de "l'Etoile", pleins de genevois dans la précarité vont s'en contenter! Et eux n'auront pas besoin de sécuritas!

Les commentaires sont fermés.