16/01/2014

Manuel Tornare défend les jeux de baby-plage

Baby plage: les citoyens donnent leurs voix au Grand Conseil

Ce matin devant l’Hôtel de la Ville, l'Association Cheetah Baby-Plage a remis au Grand Conseil une pétition (3’249 signatures) pour tenter de sauver ses installations.

L’ancien le mairie de la Ville de Genève et conseiller national Manuel Tornare défend les jeux de baby-plage et tente de les sauver.Baby-Plage-1120908.jpg

Baby-Plage-1120910.jpg

Baby-Plage-1120913.jpg

Baby-Plage-1120914.jpg

Baby-Plage-1120918.jpg

Baby-Plage-1120920.jpg

Baby-Plage-1120922.jpg

Baby-Plage-1120926.jpg

 

Communiqué de presse

Installation de l’aire de jeux de Cheetah Baby-Plage


Forts de plus de 3'000 signatures récoltées en un peu plus d’un mois, les amis de l’installation de jeux de Baby-Plage ont déposé leur pétition au Grand Conseil du Canton de Genève le mercredi 15 janvier à 11 heures auprès de Monsieur Constant, secrétaire scientifique de commissions.

Malgré une période peu propice à la collecte de signatures, la population  - genevoise et au-delà -  n’a effectivement pas manqué de réagir à l’annonce de la suppression de l’aire de jeux de Baby-Plage signifiée à la mi novembre et s’est massivement exprimée pour le maintien de l’installation.

Motivée par ce soutien, l’association Cheetah Baby Plage a déposé recours contre la décision de la Police du feu et a sollicité Ville et Canton pour que soient trouvés les moyens de légaliser, entretenir, développer et pérenniser l’installation.

Rappelons que, lancée en 2000, l’installation de jeux de Baby-Plage constitue plus qu’une simple aire de jeux. Unique en son genre, parfaitement intégrée, elle synthétise créativité, développement durable, expérience citoyenne et responsabilisation. Des valeurs aussi fortes qu’actuelles.
 
A l’heure où tout concourt à la standardisation, à la normalisation et donc à l’uniformisation, l’installation de jeux de Baby-Plage offre une approche réellement originale et humaine, qui lui vaut son immense popularité.
 
Espace ouvert sans règlement particulier, elle dispose de vertus pédagogiques en éveillant la prudence de l’enfant et en l’incitant à se responsabiliser.
 
En 13 ans, des dizaines de milliers de jeunes et de moins jeunes ont utilisé l’installation sans qu’aucun accident pour cause technique n’ait été signalé.

Genève, le 15 janvier 2014
 www.cheetah-babyplage.ch
infosite@cheetah-babyplage.ch

 

DSC03739.jpg

DSC03764.jpg

vie 4.jpg

vie 17.jpg

vie 43.jpg

13:23 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

15/01/2014

Vœux du Corps consulaire aux autorités genevoises

 

Comme il est de coutume en chaque début d'année les autorités genevoises a reçu les membres du corps consulaire de Genève, lors de la cérémonie de présentation des vœux aux autorités genevoise.

Cette année, c’est le président du Grand Conseil, Antoine Droinet la maire de Genève, Sandrine SALERNO le président du Conseil d’Etat, François LONGCHAMP, le doyen du Corps consulaire et consul général d'Algérie, M. Brahim Younes ont échangé leurs vœux pour 2014.

Les autorités genevoises étaient représentées par Monsieur Pierre Maudet, Conseiller d'Etat chargé du département de la sécurité et de l'économie (DSE), Mme. Anne Emery-Torracinta, Conseillère d'Etat chargée du département de l'instruction publique, de la culture et du sport (DIP),  M. Serge Dal Busco, Conseiller d'Etat chargé du département des finances (DF), M. Mauro Poggia, Conseiller d'Etat chargé du département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé (DEAS),  M. Luc Barthassat, Conseiller d'Etat chargé du département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA), M. Antonio Hodgers, Conseiller d'Etat chargé du département de l'aménagement, du logement et de l'énergie (DALE) etMadame Anja WYDEN GUELPA, chancelière d'Etat.

De même que: Madame Maria-Anna HUTTER, sautier du Grand Conseil et M. Jean-Luc Chopard, chef de service protocole République et canton de Genève


Le corps consulaire était représenté par :

 

Lors de cette rencontre, M. Obaid Salem Saeed ALZAABI, consul général, de l’ Emirat Arabes, M. Carlos VINUESA SALTO, consul général, de l’Espagne,  M. Yuri GLUKHOV, consul général, de la Russie, Mme Elizabeth TH, consul, des Philippines, M. Waleed H.H. ABU ALHAMAEL consul général adjoint, d’ Arabie Saoudite, Mme Nurdan BAYRAKTAR GOLDER consul général, de Turquie, M. Jorge Felix RUBIO CORREA, consul général, du PEROU, M. Andrea BERTOZZI, consul général d’Italie, Mme Danielle HAVEN, consul général de la Belgique, S.E. M. Takashi OKADA, ambassadeur et consul du JAPON, M. Ahmed Mohamed Osman SHAHEEN consul général, de l’EGYPTE, M. Julien PERRIER, consul général ajdoint de la France,  M. Miguel DE MASCARENHAS DE CALHEIROS VELOZO consul général, du Portugal, M. Ramadan AVDIU, consul général du KOSOVO, Secrétariat du Corps consulaire de la FINLANDE M. Dominique de WECK secrétaire général, consul honoraire de CHYPRE Mme Béatrice DEMETRIADES-POWER secrétaire générale adjointe ancien consul général honoraire.

Corps consulaire-8985.jpg

Corps consulaire-8964.jpg

Corps consulaire-8966.jpg

Corps consulaire-8968.jpg

Corps consulaire-8969.jpg

Corps consulaire-8970.jpg

Corps consulaire-8972.jpg

Corps consulaire-8974.jpg

Corps consulaire-8975.jpg

Corps consulaire-8976.jpg

Corps consulaire-8978.jpg

Corps consulaire-8989.jpg

Corps consulaire-8990.jpg

Corps consulaire-8992.jpg

Corps consulaire-8993.jpg

Corps consulaire-8994.jpg


23:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

14/01/2014

Les SUPERHEROS ont volé à Genève

Ce mardi soir, le vernissage de l’exposition de SUPERHEROS, accueillis ces visiteurs au Forum de Meyrin. Les œuvres exposé ont été conçu par une dizaine d’exposants: François Burland (ch) collages & installation, Marvellini Brothers (i),  photographies anciennes retouchées,Vincent Cavaroc (fr),  Quel est ton super-pouvoir ?  installation sonore, Grégoire Guillemin (fr), The Secret Life Of Heroes, peintures, Agan Harahap (indonésie),  Super Hero, photomontages, David Lloyd (gb),  V pour Vendetta, illustrations, Dulce Pinzón (mexique), Les vraies histoires de super-héros, photographies, Ségolène Romier (ch), Lavomatix, installation et Freeka Tet (fr), Metamorph, installation interactive.

Apparus dans l’univers de la bd américaine au début des années quarante, les super-héros sont désormais omniprésents dans notre monde réel.

Depuis une dizaine d’années, Hollywood leur consacre un nombre croissant de (super) productions, le public répondant à l’appel. Dès lors, de séries télévisées en analyses psycho-socio-culturelles, en passant par les produits dérivés et les innombrables utilisations publicitaires, les super-héros se rappellent presque quotidiennement à notre bon souvenir. Ils accompagnent des générations de fans en affrontant des difficultés universelles et soutiennent des causes contemporaines.

À travers planches de bd, installations interactives, oeuvres d’artistes et de photographes, l’exposition propose un portrait kaléidoscopique, ludique et pluridisciplinaire de ces mythes modernes que sont les super-héros.

Cette exposition continue jusqu’au 28 Février 2014 au Forum de Meyrin.

 

Superhéros-8946.jpg

Superhéros-8891.jpg

Superhéros-8894.jpg

Superhéros-8896.jpg

Superhéros-8899.jpg

Superhéros-8900.jpg

Superhéros-8901.jpg

Superhéros-8902.jpg

Superhéros-8904.jpg

Superhéros-8907.jpg

Superhéros-8910.jpg

Superhéros-8912.jpg

Superhéros-8913.jpg

Superhéros-8915.jpg

Superhéros-8917.jpg

Superhéros-8919.jpg

Superhéros-8920.jpg

Superhéros-8923.jpg

Superhéros-8925.jpg

Superhéros-8930.jpg

Superhéros-8932.jpg

Superhéros-8936.jpg

Superhéros-8937.jpg

Superhéros-8948.jpg

Superhéros-8956.jpg

Superhéros-1120850.jpg

Superhéros-1120853.jpg

Superhéros-1120859.jpg

Superhéros-1120863.jpg

Superhéros-1120866.jpg

Superhéros-1120868.jpg

Superhéros-1120871.jpg

Superhéros-1120873.jpg

Superhéros-1120877.jpg

Superhéros-1120885.jpg

Superhéros-1120893.jpg

Superhéros-1120895.jpg

Superhéros-1120900.jpg


23:53 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

13/01/2014

NON au 2ème Lausanne!

Les Kurdes de Syrie réclament l’autonomie et veulent être à la table de négociations lors de la conférence de Genève II

 

Les Kurdes établis en Suisse manifesterons pendant quatre jours sur la place des Nations à Genève et relayeront les revendications des Kurdes de Syrie auprès des institutions internationales et de l’opinion publique Suisse. Les Kurdes exigent la reconnaissance de leurs droits et rejette le statut d’esclavage qui leur est infligé depuis bientôt un siècle suite à l’adoption de Traité de Lausanne en 1923. C’est pourquoi ils n’accepterons pas que Genève II soit une répétition de Traité de Lausanne qui a divisé leur patrie et a ouvert la voie aux massacres de centaines de milliers de Kurdes. Aujourd’hui, il est clair pour tout le monde que les Kurdes sont les garants de la paix et de la stabilité dans tout le Moyen-Orient. Il n’est plus possible de nier les droits fondamentaux et les aspirations d’un peuple de 40 millions d’âmes. 

 

Rojawa-8865.jpg

Rojawa-8867.jpg

Rojawa-1120795.jpg

Rojawa-1120796.jpg

Rojawa-1120799.jpg

Rojawa-1120802.jpg

Rojawa-1120804.jpg

A L’OPINION PUBLIQUE SUISSE ET INTERNATIONALE
 

Les Kurdes vivant au Kurdistan occidental (Kurdistana Rojava) et en Syrie ont vécu longtemps dans l’ombre des évolutions politiques générales et ont même été menacés d’extinction. Ils n’ont jamais acquis la place qu’ils méritaient au sein de l’opinion publique régionale et internationale. A la veille de la Conférence Genève II sur la Syrie, nous saluons et soutenons tous ces efforts de paix. Nous souhaitons que la conférence débouche sur une solution durable à ce conflit qui à causé la mort de dizaines de milliers de personnes et la destruction d’un pays entier.
 
Le Kurdes vivant en Syrie expriment de manière claire et sans ambiguïté leur soutien à la Conférence de Genève II. Ils luttent et veulent vivre dans une Syrie démocratique avec leur identité culturelle et ethnique. Les kurdes n’ont jamais été soumis aux forces du régime de Baas ni à des groupes djihadistes liées à Al-Qaida. Dans un pays comme la Syrie qui est multi-ethnique et ayant une pluralité confessionnelle, l’acceptation de ces éléments est une condition indispensable pour la sauvegarde de ces peuples ainsi que leurs droits les plus élémentaire.
 
Les Kurdes se sont unis sous le Haut Conseil Kurde depuis le 11 juillet 2012. Depuis cette date, Ils gèrent administrativement leurs régions et protègent cette zone contre toutes les attaques venant de divers groupes armés. Le Haut Conseil Kurde est le ré prestant légitime du peuple Kurde en Syrie. Pour cette raison nous souhaitons être représenté à la Conférence de Genève II, sous la houlette de Haut Conseil Kurde.
Notre demande est soutenue par la grande majorité des institutions, partis politiques et des personnalités kurdes.
 
Malgré l’embargo et toutes les autres difficultés liées à cette guerre, la région contrôlée par les kurdes est la partie plus paisible du pays.  De plus, les kurdes vivent en harmonie, d’une façon libre et démocratique avec les autres ethnies présentes dans cette région comme les chrétiens, arméniens, yezidis et assyriens.
 
En faisant un rappel historique, nous constatons que les kurdes ont toujours été oubliés durant les conférences de paix au Moyen-Orient. L’exemple le plus frappant est la conférence de Lausanne qui a lieu en 1923. Après celle-ci le Kurdistan a été départagé en quatre, le peuple kurde restait sans aucun droit, condamné à vivre dans l’oppression et les massacres. Avec non-participation des kurdes, il n’y aura aucune solution au conflit syrien.
 
Afin d’éviter qu’un tel événement tragique et historique ne se répète, nous demandons aux institutions et pays organisateur, d’accepter la présence des kurdes par leurs représentants.

Fédération des Associations Kurdes en Suisse

Rojawa-1120790.jpg

23:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

10/01/2014

Simonetta Sommaruga et Ruth Dreifuss au chevet de Madame Helvetia

Stopexclusion a organisé une flashmob lors de la conférence publique organisée par la Fédération des entreprises romandes et economiesuisse sur le thème de “La libre circulation en question : quel impact sur Genève et la Suisse” ? Avec la participation de la Conseillère fédérale, Simonetta Sommaruga et le professeur Yves Flückiger. Madame Ruth Dreifuss, ancienne présidente de la Confédération, a  soutenu cette flashmob  organisée par Stopexclusion contre l’initiative de l’UDC dite "contre l'immigration de masse". 

L1120572.jpg

flashmode Bastion-8581.jpg

flashmode Bastion-8588.jpg

flashmode Bastion-1120578.jpg

 

flashmode Bastion-8580.jpg

flashmode Bastion-8590.jpg

flashmode Bastion-8594.jpg

flashmode Bastion-8597.jpg

flashmode Bastion-8601.jpg

flashmode Bastion-8604.jpg

flashmode Bastion-8605.jpg

flashmode Bastion-8609.jpg

flashmode Bastion-8625.jpg

flashmode Bastion-8634.jpg

flashmode Bastion-8656.jpg

flashmode Bastion-8752.jpg

flashmode Bastion-8704.jpg

flashmode Bastion-8718.jpg

flashmode Bastion-8796.jpg

flashmode Bastion-8743.jpg

flashmode Bastion-8804.jpg

flashmode Bastion-8825.jpg

flashmode Bastion-8818.jpg

flashmode Bastion-8830.jpg

flashmode Bastion-8833.jpg

flashmode Bastion-8844.jpg

flashmode Bastion-8851.jpg

flashmode Bastion-8861.jpg

flashmode Bastion-8600.jpg

01:16 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | |

08/01/2014

Temps printanier d'hiver à Genève

temps printanier-2-3.jpg

temps printanier-2-4.jpg

temps printanier-2-5.jpg

21:56 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

07/01/2014

NON à l'initiative contre l'immigration de masse avec Stopexclusion

La coordination contre l'exclusion et la xénophobie, StopExclusion, a organisé une flashmod sur la plaine de Plainpalais pour appeler la population à voter le 9 février 2014 contre l'initiative de l'UDC .

NON à l’initiative « contre l’immigration de masse » | 9 février 2014

Le 9 février prochain, nous sommes appelé-e-s à voter à nouveau sur le thème de l’immigration. L’initiative de l’UDC souhaite réintroduire les contingents pour mettre fin à une immigration désignée comme massive, instrumentalisant une fois de plus la peur d’une « invasion étrangère ». Depuis des décennies, c’est toujours la même la rengaine qui désigne l’étranger-ère comme bouc émissaire, le-la rendant responsable des difficultés actuelles.

L’idée peut sembler séduisante pour celles et ceux dont les conditions de vie et de travail stagnent ou se dégradent. Pour Stopexclusion, aujourd’hui comme hier, tant l’analyse que la réponse apportée sont fausses. Faire croire qu’en réduisant l’immigration, on résoudra les problématiques de logement, d’infrastructures surchargées, d’augmentation des coûts de la santé et de pression sur l’emploi et les salaires, c’est prendre les gens pour des idiots.

Ces problématiques sont réelles, mais l’immigration ne peut en expliquer qu’une petite partie. Les solu- tions à ces phénomènes sont complexes et ne peuvent se réaliser que sur le long terme. Prétendre le contraire est non seulement simpliste, mais mensonger.

UNE INITIATIVE MENSONGERE
Avant tout, faire croire que la mise sur pied de contingents mettra un frein à l’immigration est un leurre. Les mouvements de population sont un fait, et tant qu’il y aura de telles inégalités entre les différentes régions du globe, une partie des populations moins favorisées cherchera à migrer pour améliorer son sort. De même, l’immigration relevant du domaine de l’asile ne faiblira que lorsque plus personne ne devra fuir son foyer pour échapper à la guerre et à la persécution. Ainsi, loin de réduire l’immigration, les plafonds artificiels et les contingents viendront renforcer les filières de migration irrégulière. En d’autres termes, l’initiative aurait pour conséquence d’augmenter la précarité en enfermant les migrant-e-s dans une zone de non-droit.

UN DURCISSEMENT SUPERFLU ET CRITIQUABLE

Selon les initiants, la Suisse aurait perdu le contrôle de son immigration et subirait une véritable invasion d’étrangers-ères. C’est faux : les conditions d’entrée pour les personnes issues de pays extra-européens sont au contraire extrêmement restrictives, y compris pour le regroupement familial. Le domaine de l’asile, lui, ne cesse de subir des durcissements. Pour les citoyen-nes de l’UE, les règles sont plus souples, mais les moyens de réguler les entrées existent. Le Conseil fédéral l’a d’ailleurs fait récemment en activant la clause de sauvegarde, qui permet de fixer un plafond au nombre d’autorisations de séjour accordées pour l’UE. La suisse a déjà dans tous les domaines de la migration des instruments de contrôle particulièrement restrictifs.

UNE INITIATIVE QUI DETRUIT LES FONDEMENTS MEMES DU DROIT D’ASILE

L’initiative veut fixer des contingents annuels pour tous les types de permis, ceux de l’asile inclus. il est à la fois dangereux et absurde de mettre sur le même plan la migration économique et celle relevant du droit d’asile. En effet, il est inacceptable de soumettre les personnes qui cherchent refuge et protection à un plafond annuel arbitraire. Par ailleurs, cette politique rigide de contingentement ne convient pas aux sociétés globalisées d’aujourd’hui, qui exigent souplesse et rapidité d’adaptation. Si une guerre venait à éclater dans un pays voisin, comment faire le choix entre accueillir des familles de réfugié-e-s fuyant ce conflit, ou des infirmiers-ères pour faire tourner nos hôpitaux ? Vouloir soumettre les autorisations dépendant du droit d’asile à des contingents est non seulement abject du point de vue humain, c’est aussi contraire au droit supérieur et absurde sur le plan pratique.

UNE INITIATIVE CONTRE-PRODUCTIVE

Vouloir réguler l’immigration en fonction des seuls besoins de l’économie, sans prendre en compte sa dimension humaine, c’est le meilleur moyen de créer des situations très problématiques sur le plan social à long terme. L’expérience des années d’après-guerre l’a montré: les contingents et les statuts précaires sont un non-sens en termes d’intégration. Plus les migrant-e-s sont vulnérables dans leurs droits, moins ils-elles sont dans des conditions favorables à leur intégration. De même, la proposition de réduire encore les possibilités de regroupement familial est insensée, en plus d’être contraire aux droits humains. On ne peut raisonnablement exiger d’une personne qu’elle vive loin de sa famille. Dès lors, cette dernière viendra probablement en Suisse de manière clandestine, comme le faisaient les familles des saisonniers. Ne répétons pas les mêmes erreurs!

UNE INITIATIVE DANGEREUSE

L’initiative s’attaque aux droits des personnes migrantes et menace en particulier de réduire leur accès aux prestations sociales. Depuis toujours, le démantèlement des droits sociaux commence par les personnes étrangères – maillon le plus vulnérable de la chaine – avant de s’étendre progressivement à d’autres catégories de population. Accepter d’ouvrir cette brèche, c’est renforcer la division et surtout courir le risque de précariser la situation de l’ensemble de la population à l’avenir, qu’elle soit étrangère ou non.

  • Pour toutes ces raisons, la coordination Stopexclusion considère qu’une acceptation de l’initiative constituerait un grave recul en matière de droits sociaux et humains.


  • Nous refusons de nous laisser diviser par la vision haineuse, utilitariste et simpliste des étranger-ère-s que proposent les initiants. À notre sens, la seule attitude possible face à l’immigration se doit d’être respectueuse et constructive, favorisant le vivre-ensemble dans les meilleures conditions possibles pour toutes et tous.


  • Nous défendons l’idée d’une société riche de ses diversités, ouverte, solidaire et humaine, qui respecte ses engagements internationaux et où chacun-e – avec les mêmes droits et les mêmes devoirs – puisse trouver sa place.

Coordination contre l’exclusion et la xénophobie
http://www.stopexclusion.ch/argumentaire-fevrier-2014/

 

flashmod-8346.jpg

flashmod-8347.jpg

flashmod-8348.jpg

flashmod-8349.jpg

flashmod-8353.jpg

flashmod-8354.jpg

flashmod-1120494.jpg

flashmod-1120496.jpg

flashmod-1120501.jpg

flashmod-8391.jpg

flashmod-8405.jpg

flashmod-8410.jpg

flashmod-8450.jpg

flashmod-8460.jpg

flashmod-8467.jpg

flashmod-8476.jpg

flashmod-8487.jpg

flashmod-8517.jpg

flashmod-8528.jpg

flashmod-1120518.jpg

flashmod-1120526.jpg

flashmod-8560.jpg

flashmod-1120532.jpg

17:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

03/01/2014

Le silence des roses

les roses-1120268.jpg

les roses-1120271.jpg

les roses-1120273.jpg

les roses-1120279.jpg

les roses-1120283.jpg

les roses-1120288.jpg

les roses-1120291.jpg

les roses-1120297.jpg

les roses-1120300.jpg

les roses-1120302.jpg

les roses-1120305.jpg

les roses-1120309.jpg

les roses-1120311.jpg

les roses-1120316.jpg

les roses-1120320.jpg

les roses-1120321.jpg

les roses-1120334.jpg

les roses-1120344.jpg

les roses-1120356.jpg

les roses-1120361.jpg

les roses-1120368.jpg

les roses-1120386.jpg

les roses-1120249.jpg

22:03 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

01/01/2014

Réveillon 2014 de la population Ville de Genève

Depuis plusieurs années, le Réveillon de la solidarité a lieu à la Salle communale de Plainpalais où les espaces à disposition permettent d’offrir un cadre chaleureux à tous les participants. Les enfants bénéficient d’un espace réservé avec une garderie. Cette traditionnel réveillon de la solidarité organise par le département du service social de la Ville de Genève.

Madame Alder, la conseillère administrative de la Ville de Genève salua tous les habitants et toutes les habitantes à leurs tables, environ 700 personnes.
La soirée commença avec de la musique, de la danse, des animations pour les enfants et le discours de Madame Alder.

La soirée fût gérer par 80 bénévoles qui offre leur temps pour la réussite de la soirée.

Réveillon de la solidarité -7739.jpg

Réveillon de la solidarité -7732.jpg

Réveillon de la solidarité -7735.jpg

Réveillon de la solidarité -7736.jpg

Réveillon de la solidarité -7747.jpg

Réveillon de la solidarité -7751.jpg

Réveillon de la solidarité -7752.jpg

Réveillon de la solidarité -7754.jpg

Réveillon de la solidarité -7757.jpg

Réveillon de la solidarité -7759.jpg

Réveillon de la solidarité -7763.jpg

Réveillon de la solidarité -7766.jpg

Réveillon de la solidarité -7768.jpg

Réveillon de la solidarité -7772.jpg

Réveillon de la solidarité -7773.jpg

Réveillon de la solidarité -7781.jpg

Réveillon de la solidarité -7784.jpg

Réveillon de la solidarité -7789.jpg

Réveillon de la solidarité -7792.jpg

Réveillon de la solidarité -7794.jpg

Réveillon de la solidarité -7795.jpg

Réveillon de la solidarité -7800.jpg

Réveillon de la solidarité -7802.jpg

Réveillon de la solidarité -7803.jpg

Réveillon de la solidarité -7807.jpg

Réveillon de la solidarité -7809.jpg

Réveillon de la solidarité -7811.jpg

Réveillon de la solidarité -7818.jpg

Réveillon de la solidarité -7820.jpg

Réveillon de la solidarité -7821.jpg

Réveillon de la solidarité -7823.jpg

Réveillon de la solidarité -7824.jpg

Réveillon de la solidarité -7825.jpg

Réveillon de la solidarité -7827.jpg

Réveillon de la solidarité -7835.jpg

Réveillon de la solidarité -7838.jpg

Messager du nouvel an de Madame Esther Alder

Mes vœux pour 2014 : un esprit fraternel pour une plus grande vitalité sociale



En ce jour de Nouvel an, je veux souhaiter à toutes celles et à tous ceux qui vivent dans notre Cité une Année 2014 lumineuse, synonyme de nouvelles aventures, de grandes joies et de petits bonheurs quotidiens.


Pour tous, les petits comme les grands, les jeunes comme les seniors, les Genevois de souche, comme les nouveaux arrivés,  je forme le vœu de ne jamais rester avec une question sans réponse concernant la Cité. J’espère ainsi que toutes les personnes pouvant bénéficier des différentes aides et prestations de la Ville de Genève, de quelle que sorte qu’elles soient, les connaissent mieux et sachent comment les obtenir rapidement. Rendre l’information plus accessible, faciliter le contact avec le bon interlocuteur, public, privé ou associatif, simplifier les démarches administratives, ce qui est désormais possible avec les Points info-services de la Ville.

Je souhaite encore à celles et ceux qui sont les plus fragiles, les plus démunis, d’avoir les moyens de vivre dignement, avec un logement, un travail décent et un réseau social vivant. Les collaboratrices et collaborateurs de la Ville sont là pour offrir un accueil bienveillant, un accompagnement individuel et des prestations dignes, le temps nécessaire. C’est-à-dire jusqu’à ce que chacune et chacun trouve les solutions adaptées à sa situation, afin de se remettre à flots.

Enfin, je veux souligner que ce n’est qu’ensemble que nous parviendrons à développer des liens chaleureux, ferments de la cohésion sociale. C’est en déclinant au quotidien, chacun à notre niveau, un esprit fraternel et plein d’attention à l’autre que nous allons pouvoir développer une vitalité sociale renouvelée, une qualité de vivre ensemble solidaire et durable pour nos quartiers et notre ville.


Excellente année 2014 à toutes et tous !
Esther Alder
Conseillère administrative

Réveillon de la solidarité -7848.jpg

Réveillon de la solidarité -7850.jpg

Réveillon de la solidarité -7854.jpg

Réveillon de la solidarité -7859.jpg

Réveillon de la solidarité -7874.jpg

Réveillon de la solidarité -7883.jpg

Réveillon de la solidarité -7886.jpg

Réveillon de la solidarité -7888.jpg

Réveillon de la solidarité -7889.jpg

Réveillon de la solidarité -7894.jpg

Réveillon de la solidarité -7902.jpg

Réveillon de la solidarité -7903.jpg

Réveillon de la solidarité -7905.jpg

Réveillon de la solidarité -7916.jpg

Réveillon de la solidarité -7919.jpg

Réveillon de la solidarité -7920.jpg

Réveillon de la solidarité -7922.jpg

Réveillon de la solidarité -7928.jpg

Réveillon de la solidarité -7930.jpg

Réveillon de la solidarité -7931.jpg

Réveillon de la solidarité -7932.jpg

Réveillon de la solidarité -7937.jpg

Réveillon de la solidarité -7943.jpg

Réveillon de la solidarité -7953.jpg

Réveillon de la solidarité -7957.jpg

Réveillon de la solidarité -7976.jpg


Deuzième fête du réveillon  organisé par la Ville de Genève, sur la plaine de plainpalais sur deux scènes.


Des dizaines de milliers de personnes sont venus fêtez le reveillon Nouvel-an sous la pluie, jusqu’à 2 heures du matin.

 

fête de nouvel an-8009.jpg

fête de nouvel an-8018.jpg

fête de nouvel an-8030.jpg

fête de nouvel an-8040.jpg

fête de nouvel an-8050.jpg

fête de nouvel an-8065.jpg

fête de nouvel an-8068.jpg

fête de nouvel an-8076.jpg

fête de nouvel an-8079.jpg

fête de nouvel an-8080.jpg

fête de nouvel an-8082.jpg

fête de nouvel an-8090.jpg

fête de nouvel an-8093.jpg

 

fête de nouvel an-8097.jpg

fête de nouvel an-8102.jpg

fête de nouvel an-8114.jpg

fête de nouvel an-8121.jpg

fête de nouvel an-8124.jpg

fête de nouvel an-8144.jpg

fête de nouvel an-8149.jpg

fête de nouvel an-8151.jpg

fête de nouvel an-8156.jpg

fête de nouvel an-8157.jpg

 

fête de nouvel an-8160.jpg

fête de nouvel an-8166.jpg

fête de nouvel an-8192.jpg

 

fête de nouvel an-8202.jpg

fête de nouvel an-8206.jpg

fête de nouvel an-8231.jpg

fête de nouvel an-8240.jpg

fête de nouvel an-8256.jpg

fête de nouvel an-8257.jpg

fête de nouvel an-8274.jpg

fête de nouvel an-8280.jpg

fête de nouvel an-8290.jpg

fête de nouvel an-8297.jpg

fête de nouvel an-8308.jpg

fête de nouvel an-8334.jpg

fête de nouvel an-8317.jpg

 

et

Soirée nouvel an sur invitations Jean Charles Rielle, sa famille, Pascal Rubeli, Président du Conseil Municipal de la Ville de Genève après visite du Réveillon 2014 de la population Ville de Genèvefête de nouvel an-7982.jpg

 

fête de nouvel an-7986.jpg

fête de nouvel an-7981.jpg

fête de nouvel an-7989.jpg

fête de nouvel an-7991.jpg

fête de nouvel an-7992.jpg

fête de nouvel an-7999.jpg

fête de nouvel an-7995.jpg


16:44 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

31/12/2013

1000ime articles:les 200 ans de la commémoration officiel de la restauration de la République

Cher et Chère lectures,

Aujourd’hui je publie mon millième articles sur mon blog de la tribune de Genève. Comme vous le savez, je vous rend service 365 jours sur 365, 24 heures sur 24, 4 saisons sur 4, Toutes les situations j’ai travaillé pour vous.

Jusqu’à maintenant mille articles avec environ 25’000 photos et vidéos.

Milles mercis, celle et ceux qui ont visité mon blog et mon soutenu dans mon travail.

Les 200 ans-1120234.jpg

En 1798, occupée militairement, Genève est annexée à la France et devient chef-lieu et préfecture du département du Léman. Suite aux défaites de l'armée napoléonienne, les troupes françaises se retirent de la ville le matin du 30 décembre 1813. Les troupes autrichiennes arrivent à Genève dans l'après-midi, annonçant la restauration de l'ordre ancien. Le 31 décembre, une proclamation d'indépendance est préparée et un gouvernement provisoire est constitué. Genève retrouve son statut de République indépendante.

Chaque année, Genève commémore officiellement cet épisode important de son histoire. La population est invitée à participer à cette cérémonie, organisée cette fois-ci par l’Association GE200.CH dans le cadre de la célébration du bicentenaire de l’entrée de Genève dans la Confédération suisse. 

 

Les 200 ans-1120237.jpg

Les 200 ans-7533.jpg

Les 200 ans-7541.jpg

Les 200 ans-7543.jpg

Les 200 ans-7548.jpg

Les 200 ans-7552.jpg

Les 200 ans-7553.jpg

Les 200 ans-7563.jpg

Les 200 ans-7565.jpg

Les 200 ans-7566.jpg

Les 200 ans-7569.jpg

Les 200 ans-7573.jpg

Les 200 ans-7574.jpg

Les 200 ans-7577.jpg

Les 200 ans-7579.jpg

 

Les 200 ans-7581.jpg

Les 200 ans-7584.jpg

Les 200 ans-7585.jpg

Les 200 ans-7591.jpg

Les 200 ans-7593.jpg

Les 200 ans-7606.jpg

Les 200 ans-7608.jpg

Les 200 ans-7612.jpg

Les 200 ans-7615.jpg

Les 200 ans-7620.jpg

Les 200 ans-7623.jpg

Les 200 ans-7624.jpg

Les 200 ans-1120248.jpg

Les 200 ans-1120245.jpg

Les 200 ans-7625.jpg

Les 200 ans-7626.jpg

Les 200 ans-7630.jpg

Les 200 ans-1120248.jpg

 

Les 200 ans-7632.jpg

Les 200 ans-7636.jpg

Les 200 ans-7637.jpg

Les 200 ans-7639.jpg

Les 200 ans-7640.jpg

Les 200 ans-7647.jpg

Les 200 ans-7666.jpg

Les 200 ans-7673.jpg

Les 200 ans-7674.jpg

Les 200 ans-7676.jpg

Les 200 ans-7677.jpg

Les 200 ans-7679.jpg

Les 200 ans-7680.jpg

Les 200 ans-7688.jpg

Les 200 ans-7691.jpg

Les 200 ans-7694.jpg

Les 200 ans-7696.jpg

Les 200 ans-7699.jpg

Les 200 ans-7700.jpg

 

Les 200 ans-7714.jpg

Les 200 ans-7702.jpg

Les 200 ans-7705.jpg

Les 200 ans-7706.jpg

Les 200 ans-7707.jpg

Les 200 ans-7712.jpg

Les 200 ans-7714.jpg

Les 200 ans-7717.jpg

Les 200 ans-7718.jpg

Les 200 ans-7721.jpg

Les 200 ans-7723.jpg

Les 200 ans-7725.jpg

Les 200 ans-7727.jpg

Les 200 ans-7495.jpg


11:23 Publié dans Genève, Histoire, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

30/12/2013

Célébration du bicentenaire de l'entrée de Genève dans la Confédération

 

Célébration du bicentenaire de l'entrée de Genève dans la Confédération

GE200-7391.jpg

GE200-7356.jpg

GE200-1120198.jpg

GE200-7483.jpg

GE200-7359.jpg

GE200-7381.jpg

GE200-7481.jpg

GE200-7361.jpg

GE200-7480.jpg

GE200-7363.jpg

GE200-7477.jpg

GE200-7476.jpg

GE200-7374.jpg

GE200-7457.jpg

GE200-7456.jpg

GE200-7454.jpg

GE200-7449.jpg

GE200-7448.jpg

GE200-7384.jpg

GE200-7385.jpg

GE200-7445.jpg

GE200-7440.jpg

GE200-7438.jpg

GE200-7437.jpg

GE200-7433.jpg

GE200-7427.jpg

GE200-7414.jpg

GE200-7385.jpg

GE200-7386.jpg

GE200-7391.jpg

GE200-7392.jpg

GE200-7405.jpg


22:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

29/12/2013

Silence entre les fêtes

HR-6972.jpg

HR-6989.jpg

HR-6994.jpg

HR-7004.jpg

HR-7029.jpg

HR-7042.jpg

HR-7060.jpg

HR-7163.jpg

HR-7170.jpg

HR-7172.jpg

HR-1120054.jpg

HR-1120078.jpg

HR-1120098.jpg

HR-1120117.jpg

HR-1120126.jpg

HR-1120135.jpg

HR-1120141.jpg

HR-1120153.jpg

HR-1120157.jpg

HR-1120160.jpg

HR-1120163.jpg

HR-1120165.jpg

HR-1120168.jpg

HR-1120170.jpg

HR-1120173.jpg

HR-7198.jpg

HR-7205.jpg

HR-7216.jpg

HR-7223.jpg

HR-7230.jpg

HR-7232.jpg

HR-7237.jpg

HR-7245.jpg

HR-7268.jpg

HR-7274.jpg

HR-7281.jpg

HR-7299.jpg

HR-7304.jpg

HR-7309.jpg

HR-7321.jpg

HR-7323.jpg

HR-7329.jpg

HR-7337.jpg

HR-7339.jpg

HR-7343.jpg

21:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

28/12/2013

Genève sous la pluie en Noir-Blanc

sans titre-6915.jpg

sans titre-6916.jpg

sans titre-6923.jpg

sans titre-6925.jpg

sans titre-6933.jpg

sans titre-6943.jpg

sans titre-6948.jpg

sans titre-1110815.jpg

sans titre-1110821.jpg

sans titre-1110824.jpg

sans titre-1110826.jpg

sans titre-1110829.jpg

sans titre-1110833.jpg

sans titre-1110849.jpg

sans titre-1110851.jpg

sans titre-1110859.jpg

sans titre-1110866.jpg

sans titre-1110873.jpg

sans titre-1110879.jpg

sans titre-1110880.jpg

sans titre-1110893.jpg

sans titre-1110921.jpg

sans titre-1110926.jpg

sans titre-1110933.jpg

sans titre-1110940.jpg

sans titre-1110944.jpg

sans titre-1110946.jpg

sans titre-1110950.jpg

sans titre-1110954.jpg

sans titre-1110962.jpg

sans titre-1110963.jpg

sans titre-1110968.jpg

sans titre-1110975.jpg

sans titre-1110982.jpg

sans titre-1110991.jpg

sans titre-1110998.jpg

sans titre-1120003.jpg

sans titre-1120004.jpg

sans titre-1120006.jpg

sans titre-1120009.jpg

sans titre-1120013.jpg

sans titre-1120028.jpg

sans titre-1120032.jpg

sans titre-1120035.jpg

sans titre-1120050.jpg

23:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

27/12/2013

“ En fer sur terre”

Depuis le 27 septembre  (jusqu’à16 février 2014) au musée d’Ariana, une exposition: “ En fer sur terre” de Jean Fontaine, un céramiste. Si vous êtes pas parti en vacances, vous devez absolument aller visiter ces œuvres à voir et à toucher.
L’univers débridé du céramiste Jean Fontaine (France, 1952) est peuplé d’humanoïdes hybrides, à mi-chemin entre l’homme, l’animal et la machine. Une carapace hermétique voile la douceur d’un corps dénudé, que des boulons, pistons et autres plaques métalliques s’emploient à déshumaniser. 

copyright 266666-6812.jpg

copyright 266666-6843.jpg

copyright 266666-6791.jpg

copyright 266666-6793.jpg

copyright 266666-6800.jpg

copyright 266666-6802.jpg

copyright 266666-1110681.jpg

copyright 266666-1110683.jpg

copyright 266666-1110684.jpg

copyright 266666-1110685.jpg

copyright 266666-1110688.jpg

copyright 266666-1110689.jpg

copyright 266666-1110691.jpg

copyright 266666-1110693.jpg

copyright 266666-1110696.jpg

copyright 266666-1110697.jpg

copyright 266666-1110701.jpg

copyright 266666-1110704.jpg

copyright 266666-1110706.jpg

copyright 266666-1110708.jpg

copyright 266666-1110709.jpg

copyright 266666-1110711.jpg

copyright 266666-1110713.jpg

copyright 266666-1110716.jpg

copyright 266666-1110718.jpg

copyright 266666-1110721.jpg

copyright 266666-1110722.jpg

copyright 266666-1110725.jpg

copyright 266666-1110729.jpg

copyright 266666-1110732.jpg

copyright 266666-1110736.jpg

copyright 266666-1110742.jpg

copyright 266666-1110753.jpg

copyright 266666-6864.jpg


20:49 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

975ème jours de résistance!

Le Comite de soutien d' Achraf à Genève a organisé un rassemblement son 975ème jours de résistance à la place des Nations Unies pour protester contre la dernière attaque par plusieurs roquettes contre le camp Liberty, trois personnes ont été tuées et 71 blessés, en Irak, près de l’aéroport de Bagdad.

Début septembre, 52 personnes avaient été tuées dans le camp d' Achraf dont plusieurs avaient été abattues alors qu'elles avaient les mains liées dans le dos, selon l'ONU. (…)

copyright 266666-6879.jpg

copyright 266666-6880.jpg

copyright 266666-1110758.jpg

copyright 266666-1110763.jpg

copyright 266666-1110775.jpg

copyright 266666-1110785.jpg

copyright 266666-1110791.jpg

copyright 266666-1110809.jpg

copyright 266666-1110801.jpg

19:12 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

23/12/2013

Le politicien qui tient parole est sur le chemin de lourdes...

De bon matin, les Conseillers nationaux PDC Darbellay et Buttet tiennent parole et marchent vers Lourdes

C’est à 6 heures ce matin, dans la cours du château de Compesière dans sa commune de Bardonnex, que le nouveau Conseiller d’Etat Luc BARTHASSAT  a réuni militants PDC et PLR.
 
Promesse tenue, à 6h05, Christophe DARBELLAY, président du PDC suisse, son collègue Conseiller national Yannick BUTTET arrivent du Valais. Salutations et accolades chaleureuses avec les militants, et de l’adjointe au Maire, Béatrice Guex-Crosier.
 
A 6h15 déjà, départ direction Lully avec François LONGCHAMPS, président du Conseil d’Etat et Serge DAL BUSCO, Conseiller d’Etat PDC. Ce dernier connait très bien le parcours, qui se prolonge sur sa commune de Bernex.

Accompagnent également les deux Conseillers nationaux, Jean-François DUCHOSAL, un grand habitué de ce type de périple, puisqu’il se rend chaque année sur le chemin de Compostelle,  Xavier MAGNIN, conseiller municipal PDC de Plan-les-Ouates ainsi que Martine ROSET, Députée et Maire de Satigny.
 
8h20, 1ère étape du périple chez l’ancien Conseiller national John DUPRAZ, rejoints par les anciens Conseiller d’Etat PDC Carlo LAMPRECHT et Dominique FOLLMI.
 
La route est longue.., prochain arrêt sur le Rhone, à Chancy.

 

photo-6319.jpg

photo-6324.jpg

photo-6327.jpg

photo-6330.jpg

photo-6337.jpg

photo-6342.jpg

photo-6346.jpg

photo-6348.jpg

photo-6354.jpg

photo-6357.jpg

photo-6358.jpg

photo-6359.jpg

photo-6361.jpg

photo-6376.jpg

photo-6378.jpg

photo-6390.jpg

photo-6397.jpg

photo-6405.jpg

photo-6417.jpg

photo-6419.jpg

photo-6426.jpg

photo-6431.jpg

photo-6446.jpg

photo-6450.jpg

photo-6455.jpg

photo-6458.jpg

photo-6463.jpg

photo-6495.jpg

photo-6496.jpg

photo-6512.jpg

photo-6535.jpg

photo-6546.jpg

photo-6553.jpg

photo-6555.jpg

photo-6570.jpg

photo-6573.jpg

photo-6586.jpg

photo-6587.jpg

photo-6602.jpg

photo-6607.jpg

photo-6620.jpg

photo-6629.jpg

photo-6641.jpg

photo-6642.jpg

photo-6647.jpg

photo-6678.jpg

photo-6681.jpg

photo-6684.jpg

photo-6690.jpg

photo-6693.jpg

photo-6704.jpg

photo-6712.jpg

photo-6715.jpg

photo-6722.jpg

photo-6730.jpg

photo-6741.jpg

photo-6743.jpg

photo-6745.jpg

photo-6750.jpg

photo-6759.jpg

photo-6766.jpg

photo-6781.jpg


15:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | |

22/12/2013

Mois de fête..

photo-1016337.jpg

photo-1016340.jpg

photo-1016342.jpg

photo-1016352.jpg

photo-1016364.jpg

photo-1016371.jpg

photo-1016381.jpg

photo-1016403.jpg

photo-1016405.jpg

photo-1016422.jpg

photo-1016432.jpg

photo-1016436.jpg

photo-1016438.jpg

photo-5196.jpg

photo-5208.jpg

photo-5214.jpg

photo-5219.jpg

photo-5227.jpg

photo-5232.jpg

photo-5234.jpg

photo-5244.jpg

photo-5265.jpg

photo-5269.jpg

photo-5275.jpg

photo-5290.jpg

photo-5310.jpg

photo-5320.jpg

photo-5366.jpg

photo-5376.jpg

photo-5414.jpg

photo-5467.jpg

photo-5491.jpg

photo-3-2.jpg

photo-3-3.jpg

photo-3-4.jpg

photo-3-5.jpg

photo-3-6.jpg

photo-3-7.jpg

photo-3-8.jpg

photo-3-9.jpg

photo-3-10.jpg

photo-3-11.jpg

photo-3-12.jpg

photo-3-13.jpg

photo-3-14.jpg

photo-3-15.jpg

photo-3-16.jpg

photo-3-17.jpg

photo-3-18.jpg

photo-3.jpg

photo-5897.jpg

photo-5921.jpg

photo-5966.jpg

photo-5968.jpg

photo-5974.jpg

photo-6009.jpg

photo-6061.jpg

photo-6084.jpg

photo-6104.jpg

photo-6119.jpg

photo-6123.jpg

photo-6174.jpg

photo-6199.jpg

photo-6210.jpg

photo-6226.jpg

photo-6298.jpg

photo-6303.jpg

photo-6306.jpg

carte de voeux 2014.png

23:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

16/12/2013

Coupe de Noël 2013: 285 photos

Coupe de Noël 2013: 285 photos

photo-3672.jpg

photo-3675.jpg

photo-3681.jpg

photo-3683.jpg

photo-3696.jpg

photo-3708.jpg

photo-3733.jpg

photo-3742.jpg

photo-3747.jpg

photo-3761.jpg

photo-3768.jpg

photo-3792.jpg

photo-3804.jpg

photo-3807.jpg

photo-3832.jpg

photo-3847.jpg

photo-3866.jpg

photo-3871.jpg

photo-3873.jpg

photo-3879.jpg

photo-3894.jpg

photo-3900.jpg

photo-3911.jpg

photo-3916.jpg

photo-3923.jpg

photo-3927.jpg

photo-3932.jpg

photo-3939.jpg

photo-3943.jpg

photo-3946.jpg

photo-3948.jpg

photo-3956.jpg

photo-3958.jpg

photo-3968.jpg

photo-3970.jpg

photo-3971.jpg

photo-3976.jpg

photo-3983.jpg

photo-3987.jpg

photo-3992.jpg

photo-3994.jpg

photo-4001.jpg

photo-4003.jpg

photo-4011.jpg

photo-4019.jpg

photo-4025.jpg

photo-4029.jpg

photo-4031.jpg

photo-4034.jpg

photo-4041.jpg

photo-4051.jpg

photo-4057.jpg

photo-4064.jpg

photo-4075.jpg

photo-4077.jpg

photo-4079.jpg

photo-4081.jpg

photo-4082.jpg

photo-4090.jpg

photo-4096.jpg

photo-4116.jpg

photo-4122.jpg

photo-4130.jpg

photo-4135.jpg

photo-4138.jpg

photo-4145.jpg

photo-4155.jpg

photo-4158.jpg

photo-4163.jpg

photo-4165.jpg

photo-4174.jpg

photo-4176.jpg

photo-4180.jpg

photo-4185.jpg

photo-4198.jpg

photo-4200.jpg

photo-4203.jpg

photo-4210.jpg

photo-4216.jpg

photo-4221.jpg

photo-4223.jpg

photo-4230.jpg

photo-4234.jpg

photo-4236.jpg

photo-4237.jpg

photo-4239.jpg

photo-4241.jpg

photo-4245.jpg

photo-4247.jpg

photo-4249.jpg

photo-4251.jpg

photo-4257.jpg

photo-4258.jpg

photo-4262.jpg

photo-4267.jpg

photo-4273.jpg

photo-4276.jpg

photo-4280.jpg

photo-4289.jpg

photo-4292.jpg

photo-4296.jpg

photo-4301.jpg

photo-4306.jpg

photo-4316.jpg

photo-4322.jpg

photo-4325.jpg

photo-4328.jpg

photo-4332.jpg

photo-4333.jpg

photo-4335.jpg

photo-4337.jpg

photo-4339.jpg

photo-4343.jpg

photo-4344.jpg

photo-4349.jpg

photo-4351.jpg

photo-4354.jpg

photo-4358.jpg

photo-4362.jpg

photo-4364.jpg

photo-4365.jpg

photo-4371.jpg

photo-4379.jpg

photo-4386.jpg

photo-4391.jpg

photo-4397.jpg

photo-4403.jpg

photo-4408.jpg

photo-4417.jpg

photo-4422.jpg

photo-4429.jpg

photo-4434.jpg

photo-4439.jpg

photo-4445.jpg

 

photo-4452.jpg

photo-4454.jpg

photo-4461.jpg

photo-4463.jpg

photo-4467.jpg

photo-4472.jpg

photo-4486.jpg

photo-4503.jpg

photo-4506.jpg

photo-4520.jpg

photo-4523.jpg

photo-4529.jpg

photo-4534.jpg

photo-4539.jpg

photo-4547.jpg

photo-4557.jpg

DES PHOTOGRAPHES À SUIVRE:

http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2013/12/16/285-photos-coupe-de-noel-2013-250980.html

19:47 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

75ème Coupe de Noël: 285 photos

75ème Coupe de Noël: 285 photos

photo-4561.jpg

photo-4567.jpg

photo-4570.jpg

photo-4572.jpg

photo-4575.jpg

photo-4578.jpg

photo-4581.jpg

photo-4585.jpg

photo-4591.jpg

photo-4594.jpg

photo-4597.jpg

photo-4605.jpg

photo-4607.jpg

photo-4610.jpg

photo-4613.jpg

photo-4620.jpg

photo-4629.jpg

photo-4637.jpg

photo-4644.jpg

photo-4651.jpg

photo-4654.jpg

 

photo-4656.jpg

 

photo-4659.jpg

photo-4660.jpg

photo-4661.jpg

photo-4662.jpg

photo-4665.jpg

photo-4669.jpg

photo-4674.jpg

photo-4678.jpg

photo-4679.jpg

photo-4683.jpg

photo-4691.jpg

photo-4696.jpg

photo-4704.jpg

photo-4717.jpg

photo-4720.jpg

photo-4725.jpg

photo-4727.jpg

photo-4731.jpg

photo-4732.jpg

photo-4734.jpg

photo-4738.jpg

photo-4741.jpg

photo-4743.jpg

photo-4748.jpg

photo-4750.jpg

photo-4753.jpg

photo-4773.jpg

photo-4777.jpg

photo-4780.jpg

photo-4784.jpg

photo-4788.jpg

photo-4791.jpg

photo-4798.jpg

photo-4800.jpg

photo-4802.jpg

photo-4805.jpg

photo-4808.jpg

photo-4818.jpg

photo-4822.jpg

photo-4825.jpg

photo-4828.jpg

photo-4833.jpg

photo-4840.jpg

photo-4842.jpg

photo-4850.jpg

photo-4855.jpg

photo-4862.jpg

photo-4866.jpg

photo-4868.jpg

photo-4872.jpg

photo-4879.jpg

photo-4886.jpg

photo-4894.jpg

photo-4903.jpg

photo-4905.jpg

photo-4918.jpg

photo-4922.jpg

photo-4924.jpg

photo-4929.jpg

photo-4932.jpg

photo-4936.jpg

photo-4946.jpg

photo-4947.jpg

photo-4952.jpg

photo-4956.jpg

photo-4966.jpg

photo-4970.jpg

photo-4971.jpg

photo-4977.jpg

photo-4983.jpg

photo-4989.jpg

photo-4993.jpg

photo-5001.jpg

photo-5015.jpg

photo-5020.jpg

photo-5023.jpg

photo-5031.jpg

photo-5040.jpg

photo-5045.jpg

photo-5046.jpg

photo-5049.jpg

photo-5054.jpg

photo-5056.jpg

photo-5060.jpg

photo-5062.jpg

photo-5068.jpg

photo-5070.jpg

photo-5074.jpg

photo-5078.jpg

photo-5086.jpg

photo-5092.jpg

photo-5095.jpg

photo-5102.jpg

photo-5108.jpg

photo-5115.jpg

photo-5129.jpg

photo-5130.jpg

photo-5134.jpg

photo-5140.jpg

photo-5147.jpg

photo-5154.jpg

photo-5160.jpg

photo-5164.jpg

photo-5168.jpg

photo-5171.jpg

photo-5175.jpg

photo-5178.jpg

photo-4811.jpg

DES PHOTOGRAPHES À SUIVRE:

http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2013/12/15/coupe-d...

01:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

14/12/2013

La nuit fête de l'Escalade

La nuit fête de l'Escalade

photo-3189.jpg

photo-3196.jpg

photo-3200.jpg

photo-3209.jpg

photo-3221.jpg

photo-3225.jpg

photo-3229.jpg

photo-3234.jpg

photo-3246.jpg

photo-3251.jpg

photo-3257.jpg

photo-3265.jpg

photo-3287.jpg

photo-3290.jpg

photo-3298.jpg

photo-3334.jpg

photo-3345.jpg

photo-3353.jpg

photo-3364.jpg

photo-3372.jpg

photo-3377.jpg

photo-3392.jpg

photo-3393.jpg

photo-3410.jpg

photo-3412.jpg

photo-3415.jpg

photo-3426.jpg

photo-3428.jpg

photo-3431.jpg

photo-3433.jpg

photo-3436.jpg

photo-3443.jpg

photo-3454.jpg

photo-3465.jpg

photo-3468.jpg

photo-3473.jpg

photo-3488.jpg

photo-3531.jpg

photo-3541.jpg

photo-3545.jpg

photo-3561.jpg

photo-3566.jpg

photo-3570.jpg

photo-3572.jpg

photo-3578.jpg

photo-3580.jpg

photo-3610.jpg

photo-3612.jpg

photo-3638.jpg

photo-3643.jpg

photo-3650.jpg

photo-3657.jpg


23:13 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

Manifestation de défense de la Vie en Ville

Ce matin, depuis 7h00 devant l’Hôtel de la Ville, sous la pluie et le froid, une centaine de manifestants sont venus de différents quartiers de la ville de Genève pour sauvez sa fête “ La ville est à vous” avec la défense de l’Unités d’action communautaire, les Espaces de quartier et le service Agenda 21- Ville durable. Pour attirer l’attention de l’autorité de la Ville de Genève.

Manifestation” La Ville est à vous” organisèe par les habitants de 13 quartiers. Les 600 bénévoles qui travaillent depuis 10 ans pour animer leur quartier ont appris avec stupeur que la ville allait faire une sélection des quartiers autorisés ou non à rester dans le giron de « La ville est à vous » ! Incompréhensible, car ces fêtes sont les plus populaires de la cité et les moins onéreuses, car reposant majoritairement sur le bénévolat. 300’000 personnes dans 13 lieux et sans aucun coût pour la municipalité.

Dans le cadre du traitement du budget 2014 de la Ville de Genève, la Commission des finances a voté des amendements qui suppriment le Secteur de l’action communautaire et Espaces de quartier, ainsi que le Service Agenda 21 - Ville durable. A cela s’ajoutent encore d’autres coupes dans les mandats de prestation, dans la formation du personnel, les ressources humaines et les projets transfrontaliers. Ces coupes portent directement atteinte aux prestations des habitant-e-s. Lors d’un budget bénéficiaire, rien ne justifie que l’on sabre 20,9 millions de francs dans les prestations et les services de l’administration municipale. De même, l’intégralité des dispositions prévues par le statut du personnel doit être respectée.

Si ces amendements devaient être acceptés par une majorité du conseil municipal le 14 décembre, non seulement 49 personnes perdraient leur emploi, mais les habitant-es et usagers-ères des services de la ville de Genève seraient impactés négativement. Ces coupes budgétaires supprimeraient le travail des unités d’actions communautaires indispensable en matière de prévention, de construction de liens sociaux, d’intégration et de sécurité dans les quartiers de la Ville. La coupe supprimant l’Agenda 21 empêcherait Genève de remplir ses obligations fédérales en matière de développement durable. Elle affaiblirait la protection de l’environnement, la promotion de l’égalité femmes-hommes, l’action contre l’homophobie et contre la xénophobie, et ruinerait les efforts pour développer une économie locale durable, l’économie sociale et solidaire, et l’agriculture de proximité. Cela ternirait durablement le rayonnement international de Genève.

 

photo-2980.jpg

photo-2982.jpg

photo-2986.jpg

photo-2993.jpg

photo-2995.jpg

photo-3001.jpg

photo-3005.jpg

photo-3010.jpg

photo-3020.jpg

photo-3021.jpg

photo-3031.jpg

photo-3044.jpg

photo-3046.jpg

photo-3052.jpg

photo-3058.jpg

photo-3060.jpg

photo-3062.jpg

photo-3063.jpg

photo-3072.jpg

photo-3075.jpg

photo-3081.jpg

photo-3083.jpg

photo-3088.jpg

photo-3093.jpg

photo-3097.jpg

photo-3098.jpg

photo-3105.jpg

photo-3107.jpg

photo-3160.jpg


10:33 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | |

13/12/2013

Défilé des collégiens pour l'Escalade.

Défilé des collégiens pour l'Escalade

photo-2746.jpg

photo-2748.jpg

photo-2749.jpg

photo-2753.jpg

photo-2754.jpg

photo-2756.jpg

photo-2757.jpg

photo-2758.jpg

photo-2759.jpg

photo-2760.jpg

photo-2761.jpg

photo-2762.jpg

photo-2763.jpg

photo-2767.jpg

photo-2768.jpg

photo-2771.jpg

photo-2772.jpg

photo-2776.jpg

photo-2777.jpg

photo-2781.jpg

photo-2782.jpg

photo-2785.jpg

photo-2786.jpg

photo-2787.jpg

photo-2789.jpg

photo-2791.jpg

photo-2795.jpg

photo-2799.jpg

photo-2800.jpg

photo-2802.jpg

photo-2805.jpg

photo-2806.jpg

photo-2808.jpg

photo-2810.jpg

photo-2811.jpg

photo-2814.jpg

photo-2815.jpg

photo-2816.jpg

photo-2817.jpg

photo-2818.jpg

photo-2820.jpg

photo-2821.jpg

photo-2823.jpg

photo-2825.jpg

photo-2827.jpg

photo-2828.jpg

photo-2830.jpg

photo-2831.jpg

photo-2834.jpg

photo-2835.jpg

photo-2838.jpg

photo-2841.jpg

photo-2842.jpg

photo-2845.jpg

photo-2846.jpg

photo-2847.jpg

photo-2849.jpg

photo-2855.jpg

photo-2856.jpg

photo-2859.jpg

photo-2861.jpg

photo-2862.jpg

photo-2864.jpg

photo-2869.jpg

photo-2871.jpg

photo-2873.jpg

photo-2874.jpg

photo-2876.jpg

photo-2877.jpg

photo-2878.jpg

photo-2880.jpg

photo-2881.jpg

photo-2884.jpg

photo-2890.jpg

photo-2892.jpg

photo-2894.jpg

photo-2899.jpg

photo-2903.jpg

photo-2905.jpg

photo-2907.jpg

photo-2911.jpg

photo-2912.jpg

photo-2915.jpg

photo-2919.jpg

photo-2922.jpg

photo-2926.jpg

photo-2928.jpg

photo-2933.jpg

photo-2938.jpg

photo-2942.jpg

photo-2944.jpg

photo-2946.jpg

photo-2948.jpg

photo-2949.jpg

photo-2951.jpg

photo-2953.jpg

photo-2954.jpg

photo-2958.jpg

photo-2977.jpg

 

DES PHOTOGRAPHES À SUIVRE:

http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2013/12/13/defile-...

17:07 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

Défilé des collégiens pour l'Escalade 2013

Défilé des collégiens pour l'Escalade 2013

 

photo-2527.jpg

photo-2529.jpg

photo-2530.jpg

photo-2531.jpg

photo-2532.jpg

photo-2535.jpg

photo-2536.jpg

photo-2538.jpg

photo-2539.jpg

photo-2541.jpg

photo-2542.jpg

photo-2543.jpg

photo-2544.jpg

photo-2545.jpg

photo-2546.jpg

photo-2548.jpg

photo-2549.jpg

photo-2550.jpg

photo-2551.jpg

photo-2552.jpg

photo-2553.jpg

photo-2554.jpg

photo-2555.jpg

photo-2556.jpg

photo-2559.jpg

photo-2561.jpg

photo-2562.jpg

photo-2563.jpg

photo-2564.jpg

photo-2565.jpg

photo-2566.jpg

photo-2568.jpg

photo-2569.jpg

photo-2570.jpg

photo-2571.jpg

photo-2572.jpg

photo-2573.jpg

photo-2574.jpg

photo-2575.jpg

photo-2577.jpg

photo-2578.jpg

photo-2579.jpg

photo-2580.jpg

photo-2581.jpg

photo-2582.jpg

photo-2583.jpg

photo-2584.jpg

photo-2585.jpg

photo-2586.jpg

photo-2587.jpg

photo-2588.jpg

photo-2589.jpg

photo-2592.jpg

photo-2595.jpg

photo-2596.jpg

photo-2599.jpg

photo-2600.jpg

photo-2602.jpg

photo-2603.jpg

photo-2604.jpg

photo-2605.jpg

photo-2608.jpg

photo-2610.jpg

photo-2613.jpg

photo-2616.jpg

photo-2618.jpg

photo-2621.jpg

photo-2624.jpg

photo-2627.jpg

photo-2629.jpg

photo-2632.jpg

photo-2634.jpg

photo-2636.jpg

photo-2637.jpg

photo-2639.jpg

photo-2641.jpg

photo-2642.jpg

photo-2644.jpg

photo-2645.jpg

photo-2647.jpg

photo-2650.jpg

photo-2659.jpg

photo-2662.jpg

photo-2663.jpg

photo-2665.jpg

photo-2667.jpg

photo-2670.jpg

photo-2679.jpg

photo-2682.jpg

photo-2686.jpg

photo-2687.jpg

photo-2688.jpg

photo-2689.jpg

photo-2695.jpg

photo-2698.jpg

photo-2699.jpg

photo-2700.jpg

photo-2703.jpg

photo-2706.jpg

photo-2708.jpg

photo-2712.jpg

photo-2713.jpg

photo-2717.jpg

photo-2719.jpg

photo-2722.jpg

photo-2723.jpg

photo-2727.jpg

photo-2728.jpg

photo-2730.jpg

photo-2732.jpg

photo-2734.jpg

photo-2736.jpg

photo-2739.jpg

photo-2741.jpg

photo-2743.jpg

photo-2744.jpg

DES PHOTOGRAPHES À SUIVRE:

http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2013/12/13/defile-...

16:32 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

12/12/2013

Les enfants de Rousseau se mobilisent

Ce soir devant le collège Rousseau un groupe membre de l’association des jeunes engagés (l’AJE) a organisée une action pour protester contre les coupes budgétaires prévues par la commission des finances de la ville de Genève. L'AJE est une nouvelle association qui a pour but de défendre les droits de la jeunesse à Genève.

 

photo-2-2.jpg

photo-2-4.jpg


AJE Association des Jeunes Engagés Communique de presse BUDGET 2014 : Quel avenir pour les jeunes ?

Suite aux évènements survenus récemment dans la vie politique genevoise, la classe politique dirigeante inquiété de plus en plus les jeunes. C’est pourquoi l’AJE (Association des Jeunes Engagés) s’est formée pour donner une voix à des jeunes qui participent activement à la vie quotidienne de notre société, mais qui n’ont pas le droit de s’exprimer dans les urnes. Notre première revendication concerne le vote imminent du budget 2014 par le conseil municipal de la ville de Genève. Nous ne comprenons pas comment des personnes censées nous représenter peuvent prendre des décisions qui nous affectent tant, sans même nous consulter. A croire que la droite, majoritaire à la commission des finances, s’est unie pour ne représenter que les classes supérieures en oubliant la jeunesse et les personnes en difficulté. Car les coupes drastiques dans le social et dans l’agenda 21 vont avoir des conséquences catastrophiques.

Fin de l’agenda 21 : les conséquences

L’agenda 21 est constitue de 4 pôles tous aussi importants les uns que les autres. Le premier s’occupe de l’économie et de l’emploi. C’est ce service qui gère le fond pour le chômage et qui aide les chômeurs dans leur recherche de travail mais qui soutient aussi des entreprises ainsi que des associations qui engagent des chômeurs ou qui leur offrent une formation. Ce service est donc indispensable dans un contexte où le chômage a plutôt tendance à augmenter qu’à diminuer. Le second pôle s’occupe des questions de diversité et d’égalité. Il gère et soutient différents projets visant à sensibiliser et limiter les discriminations tant sexistes que racistes ou homophobes. Une suppression de ces actions serait dramatique dans un contexte où les actes discriminatoires sont de plus en plus fréquents et violents. Le troisième pôle gère les questions de développement durable. C’est lui qui gère les différents projets de la ville pour limiter les émissions de CO2 et pour investir dans des énergies renouvelables. Couper ce service signifierai mettre fin à des investissements lancés il y quelque temps déjà, et mettre en péril volontairement l’avenir de la jeunesse en ne faisant plus d’efforts pour préserver notre environnement. Le quatrième et dernier pôle gère la Ville est à Vous. Il s’agit d’un cadre offert par la ville aux habitants pour pouvoir créer des fêtes de quartier entièrement organisées par les habitants eux-mêmes, mais avec le soutien logistique et financier de la ville. Aujourd’hui la Ville est à Vous c’est 26 jours de fête dans 13 quartiers différents et avec seulement 190'000 francs en tout et pour tout. Autant dire que sans la participation bénévole des habitants, la ville ne pourrait jamais se permettre ces fêtes.

En bref, la suppression de l’agenda 21 ne ferait qu’abandonner des projets utiles à tous, et qui pour beaucoup ont fait leur preuves, et n’offrir qu’un avenir plus maussade pour les habitants de Genève.

Fin des UAC et des espaces de quartier : les conséquences

Les UAC (Unité d’Action Communautaire) s’occupent de soutenir des projets de quartier pour renforcer les liens sociaux et l’équilibre social dans chaque quartier. Ils collaborent quotidiennement avec la population et offrent des services d’aide tant aux personnes âgées, qu’aux jeunes et aux adultes. La fin des UAC signifierait donc aussi la fin de projets d’intégration de personnes en difficulté, de projets d’aide quotidienne aux personnes âgées et de soutiens aux associations actives en ville de Genève. Quant aux espaces de quartier, ils occupent des places importantes dans la vie des genevois. Certains espaces comme l'espace Sècheront sont occupes par exemple par un restaurant scolaire, un espace de vie enfantine, des locaux de musique, des salles polyvalentes...etc.

AJE Association des Jeunes Engagés Communique de presse

Leur fermeture serait une grande perte pour la vie de tous les jours des genevois, car ils perdraient des lieux de vie et de partage où ils peuvent se rencontrer et pratiquer différentes activités culturelles ou sportives.

Suppression des services : les conséquences humaines

Il ne faut pas oublier que les services publics ne sont pas les seuls en jeu, il y a aussi des emplois. Car si nous supprimons tous ces budgets, il faudra aussi supprimer 37 postes rien que pour les UAC. Est- ce que la ville de Genève pourrait assumer une telle mise au chômage alors que nous avons justement besoin de préserver les emplois sur notre canton ?

C’est pour toutes ces raisons que nous nous mobilisons et demandons à nos élus de voter de maniéré réfléchie et responsable ce samedi 14 décembre, car un vote tel que celui de la commission des finances mettra en péril l’avenir de Genève et des genevois, qu’ils soient jeunes ou âges, suisses ou étrangers, travailleurs ou chômeurs, hommes ou femmes. 

22:29 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

11/12/2013

Prestation de serment du conseil d'Etat: Genève ! Vive la République ! Vive la Suisse !

Les nouveaux conseillers d'Etat ont prêté serment hier à la Cathédrale Saint-Pierre. Le président du gouvernement, François Longchamp, a déclamé le traditionnel discours annonçant les grands engagements du collège pour la législature à venir. Des centaines de citoyens étaient présents aux côtés des autorités fédérales, de ministres des cantons du Valais, de Fribourg et de Vaud, ainsi que des membres d'organisation non-gouvernementale.

photo-1556.jpg

photo-1568.jpg

photo-1573.jpg

photo-1582.jpg

photo-1583.jpg

photo-1584.jpg

photo-1586.jpg

photo-1588.jpg

photo-1592.jpg

photo-1593.jpg

photo-1594.jpg

photo-1595.jpg

photo-1596.jpg

photo-1597.jpg

photo-1598.jpg

photo-1599.jpg

photo-1601.jpg

photo-1603.jpg

photo-1605.jpg

photo-1606.jpg

photo-1609.jpg

photo-1611.jpg

photo-1613.jpg

photo-1617.jpg

photo-1620.jpg

photo-1625.jpg

photo-1626.jpg

photo-1628.jpg

photo-1632.jpg

photo-1639.jpg

photo-1640.jpg

photo-1641.jpg

photo-1647.jpg

photo-1648.jpg

photo-1650.jpg

photo-1666.jpg

photo-1678.jpg

photo-1682.jpg

photo-1687.jpg

photo-1688.jpg

photo-1691.jpg

photo-1692.jpg

photo-1693.jpg

photo-1696.jpg

photo-1697.jpg

photo-1699.jpg

photo-1700.jpg

photo-1702.jpg

photo-1714.jpg

photo-1718.jpg

photo-1720.jpg

photo-1721.jpg

photo-1724.jpg

photo-1726.jpg

photo-1728.jpg

photo-1730.jpg

photo-1732.jpg

photo-1734.jpg

photo-1735.jpg

photo-1737.jpg

photo-1739.jpg

photo-1742.jpg

photo-1747.jpg

photo-1750.jpg

photo-1752.jpg

photo-1754.jpg

photo-1757.jpg

photo-1758.jpg

photo-1761.jpg

DES PHOTOGRAPHES À SUIVRE:

 

http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2013/12/10/prestation-de-serment-du-conseil-d-etat-250776.html

12:44 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

Prestation de serment du conseil d'Etat

Les nouveaux conseillers d'Etat ont prêté serment hier à la Cathédrale Saint-Pierre. Le président du gouvernement, François Longchamp, a déclamé le traditionnel discours annonçant les grands engagements du collège pour la législature à venir. Des centaines de citoyens étaient présents aux côtés des autorités fédérales, de ministres des cantons du Valais, de Fribourg et de Vaud, ainsi que des membres d'organisation non-gouvernementale.

photo-1178.jpg

photo-1179.jpg

photo-1180.jpg

photo-1181.jpg

photo-1182.jpg

photo-1183.jpg

photo-1184.jpg

photo-1185.jpg

photo-1188.jpg

photo-1191.jpg

photo-1194.jpg

photo-1196.jpg

photo-1198.jpg

photo-1200.jpg

photo-1204.jpg

photo-1205.jpg

photo-1206.jpg

photo-1207.jpg

photo-1208.jpg

photo-1210.jpg

photo-1213.jpg

 

photo-1216.jpg

photo-1222.jpg

photo-1223.jpg

photo-1228.jpg

photo-1236.jpg

photo-1240.jpg

photo-1244.jpg

photo-1253.jpg

photo-1269.jpg

photo-1283.jpg

photo-1284.jpg

photo-1287.jpg

photo-1290.jpg

photo-1296.jpg

photo-1298.jpg

photo-1299.jpg

photo-1301.jpg

photo-1302.jpg

photo-1303.jpg

photo-1305.jpg

photo-1306.jpg

photo-1307.jpg

photo-1308.jpg

photo-1310.jpg

photo-1312.jpg

photo-1314.jpg

photo-1322.jpg

photo-1326.jpg

Discours de  M. Antoine DROIN, Président du Grand Conseil Séance extraordinaire du Grand Conseil à Saint‐Pierre ‐ 10.12.13

Monsieur le Président du Conseil d'Etat,

Madame et Messieurs les Conseillers d'Etat,

Monsieur le Procureur général,

Monsieur le Directeur général par intérim de l’Office des Nations Unies à Genève,

Mesdames et Messieurs les Directeurs et Secrétaires généraux des Organisations internationales,

Excellences,

Mesdames et Messieurs les Membres des Conseils d’Etat des cantons de Fribourg, de Vaud et du Valais,

Messieurs les Représentants des autorités de la France voisine,

Mesdames et Messieurs les Députés genevois aux Chambres fédérales,

Madame et Monsieur les Juges fédéraux,

Mesdames et Messieurs les membres du bureau du Grand Conseil,

Mesdames et Messieurs les Présidents de juridiction,

Mesdames et Messieurs les Consuls généraux,

Mesdames et Messieurs les Députés,

Madame la Chancelière d'Etat,

Madame le Sautier,

Madame la Maire de la Ville de Genève,

Madame et Messieurs les Anciens Magistrats,

Mesdames et Messieurs les Représentants des Autorités judiciaires,

Madame et Messieurs les Magistrats de la Cour des comptes,

Mesdames et Messieurs les Anciens Présidents du Grand Conseil,

Mesdames et Messieurs les Représentants des autorités communales,

Mesdames et Messieurs les Représentants des Autorités militaires, universitaires et ecclésiastiques,

Mesdames et Messieurs,

En préambule, je voudrais remercier les magistrats sortants Mesdames Isabel Rochat et Michèle Kunzler ainsi que Messieurs Charles Beer, David Hiler et Pierre François Unger pour leur engagement, leur dévouement sans relâche en faveur du bien public.

Depuis 1827 cet édifice entend les serments des Conseillers et Conseillères d’Etat. Bien que notre nouvelle Constitution ne désigne plus ce lieu historique pour cette cérémonie, il est apparu important à notre Conseil de privilégier la continuité de cette tradition. Nous remercions l’Eglise protestante, le Conseil de paroisse de Saint-Pierre Fusterie et la Fondation des clefs de St-Pierre pour leur collaboration à cet évènement de notre vie civique.

Cette cérémonie placée sur le thème de l’ouverture, sera agrémentée par les prestations musicales d’horizons divers. Notre gratitude va au groupe de chanteuses cubaine Orisha Oko, à Madame Lingling Yu virtuose de luth chinois et au groupe de Sankoum Cissokho, joueurs de Kora. Ces artistes sont honorés de jouer pour nous ce soir et veulent marquer par leur présence leur gratitude à Genève qui les a accueillis.

Bien entendu nous ne saurions oublier Monsieur François Delor qui embellit fidèlement la cérémonie des harmonies des grandes orgues de la cathédrale.

En ce jour j’aimerais vous adresser un message d’espoir.

Genève a toujours su s’ouvrir aux idées novatrices et marcher avec son temps, regarder autour d’elle et être actrice de son destin. Son histoire et son héritage sont marqués par de nombreuses luttes, tant politiques pour acquérir son indépendance, que religieuses quant à l’expression de la foi chrétienne. Ainsi nous a été légué un précieux climat de liberté et de responsabilités.

Genève est un carrefour de cultures autant par les migrations que par la présence des représentations diplomatiques et des organisations internationales. Etre ville de paix est sa vocation universelle et cela s’impose comme une évidence. Elle abrite les organisations qui œuvrent en matière de formation et d’éducation, de commerce, d’environnement et de développement durable, de maintien de la paix et de la sécurité, de météorologie, de propriété intellectuelle, de santé, de télécommunication et de travail.

Elle est le berceau des droits humains abritant en son sein le Haut commissariat sis à la maison de la paix, plateforme importante des efforts des Nations Unies à travers le monde. Le siège européen de l’ONU ne se situe-t-il pas à l’avenue de la Paix ? Comment ne pas y voir un symbole parlant ?

Notre Canton profite depuis de nombreuses générations de sa situation, de son expérience, de son intérêt pour l’environnement politico-économique de notre planète permettant le partage, la régulation, l’interpellation, la dénonciation, le témoignage, sans oublier naturellement ses bons offices pour être au service des nations et des peuples. Une illustration en est l’œuvre d’Henri Dunant, premier récipiendaire du prix Nobel de la paix en


1901 pour le fondement de l’action humanitaire du CICR dont l’acte initial fut signé le 22 août 1864 dans la salle de l’Alabama au sein même de notre Hôtel de Ville, au cœur du pouvoir politique. Cet autre symbole ne trompe pas !

Depuis peu, notre ville, s’enorgueillit d’un nouveau pôle de neuroscience : le projet piloté par l’EPFL du « Human Brain Project ». Partenariat européen et mondial entre universités, hôpitaux, instituts, avec l’appui de nombreuses entreprises internationales il pousse aussi à la collaboration entre cantons. Ce projet de « la Métropole lémanique », permettra de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau.

La région « franco-genevoise » est également la vitrine des prouesses du CERN, à cheval sur la frontière. La découverte du boson de Higgs, et l’attribution du prix Nobel de physique à ses chercheurs nous honore. Cette découverte contribue à la compréhension des actions des particules les plus élémentaires et ouvre des horizons à la compréhension de l’Univers. Par ces deux pôles de recherche au cœur des sciences, voici que la Genève, même microscopique, renforce son rayonnement dans le monde.

J’ose cependant croire que l’on peut, sans arrogance, prétendre rester pour celles et ceux qui y vivent, une petite cité à visage humain, à l’image de ce que Genève a toujours été, un lieu de rassemblement, une patrie de femmes et d’hommes libres, un berceau du savoir, du savoir être et du savoir faire.

En ce jour je garde donc espoir.

Je garde espoir car, la nouvelle Constitution acceptée par une majorité modérée de votants, est entrée en vigueur le 1er juin dernier. Elle s’est nourrie des forces de notre passé et mise désormais sur nos capacités pour envisager notre avenir. Acceptée par certains ou rejetée par d’autres, elle est malgré tout devenue le ciment qui lie les citoyens et citoyennes de notre République. Elle nous rappelle dans ses cinq préambules que le peuple de Genève est reconnaissant de son héritage, convaincu des possibilités inventives et créatives de ses membres, résolu à renouveler son contrat social, attaché à son ouverture au monde et déterminé à renforcer la République par les richesses humaines conjuguées de ses majorités et de ses minorités.

Selon l’article 16 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen du 26 août 1789 :

"Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution."

En six mois Genève aura renouvelé ses trois pouvoirs : le premier, le législatif, le second, l’exécutif et le troisième, le judiciaire. Aujourd’hui, les regards se tournent vers nous ici rassemblés en séance extraordinaire. Notre République, dotée d’un nouveau parlement, a élu un nouveau Conseil d’Etat. Il va prêter serment dans quelques instants. Le troisième pouvoir suivra au printemps prochain par l’élection de ses membres après un vote populaire.

Pourtant la légitimité de notre présence ici n’est pas sans soulever des questions. Que penser des seuls quarante et quelques pourcent de votants qui s’acquittent de leurs droits et devoirs civiques ? A contrario, que penser des soixante autres pourcent, non votants ? Boudent-t-ils nos institutions ou sont-ils trop satisfaits ? Serait-ce dire que depuis largement plus d’une décennie Genève a mal à ses responsables politiques ?


Ce repli, ce désintérêt, ne tiennent-ils pas en partie à nos individualismes, égoïsmes collectifs et personnels, à nos modes de vies ? Le désintérêt du bien commun existe. Il est le reflet d’une époque ambiguë, d’une période où parfois les communautés s’ignorent alors même qu’elles se sentent bien ici, s’excluant de la construction nécessaire voire inéluctable d’une région dont nous avons tous besoin, croyant que désigner des boucs émissaires sans rien proposer est suffisant à résoudre les questions.

Pourtant j’ose croire !

Fidèle malgré tout à nos traditions, aux principes fondamentaux de notre nouvelle Constitution, le rassemblement de ce jour, tout comme les délibérations en leur temps, ont à forger les liens de notre vie citoyenne et renforcer notre respect des institutions. Cette vie commune nous pousse immanquablement, à nous accepter les uns et les autres et à trouver ensemble les moyens de bâtir le Grand Genève, la Métropole lémanique ouverte sur l’Europe et plus largement sur le monde. Sans quoi nous nous appauvrirons tout aussi immanquablement.

Alors, en ce jour, je garde espoir.

La cathédrale Saint Pierre est un lieu de culte. Elle est aussi un lieu laïc de rassemblement proche du parlement. Elle s’est prêtée aux discours et aux échanges du Conseil Général et aux grandes heures de notre vie politique. Comme pour les anciennes prestations de serment du Conseil d’Etat, elle contribue aujourd’hui à nous faire vivre un moment d’exception.

Au cœur du pays genevois, la cathédrale trône sur ses hauteurs, accessible aux regards d’où que vous veniez. Elle est le visage de notre ville / canton ou canton / ville, un lieu de convergence, le reflet d’une contrée ouverte au monde, aux préoccupations des temps actuels. Mais bien entendu aussi, aux préoccupations des temps futurs, car nos modes de vie nous poussent toujours plus vers des enjeux colossaux en matière d’équilibres sociaux, de gestion environnementale, de défis économiques mondialisés. L’avenir des générations futures en dépend et nous avons donc une responsabilité à l’égard de l’héritage que nous leur laissons.

photo-1356.jpg


Mesdames et Messieurs, Aujourd’hui j’ose espérer !

J’ose espérer qu’après la déstabilisation vécue par nos institutions fragilisées dans leur fonctionnement, la compréhension des rôles et des fonctions des deux premiers pouvoirs nous pourrons donner, redonner une image respectable et respectée par nos actes et engagements. Nous avons à y apporter notre sagesse. Nous avons à donner et redonner la confiance nécessaire au développement du bien commun de notre République et de notre région franco-valdo-genevoise.

Pour ce faire il est nécessaire, indispensable que l’union des forces, nouvelles et anciennes, la convergence des idées, la compréhension et le respect des objectifs communément établis prédominent.

En ce jour de prestations de serment, et d’engagements du Conseil d’Etat pour la législature, il nous revient implicitement à vous et moi, Mesdames et Messieurs les députés et vous Madame et Messieurs les Conseillers d’Etat, de sceller à nouveau un pacte républicain entre législatif et exécutif pour défendre et renforcer l'État de droit et le service au public, en assurant notre « contrat social » et le respect des principes fondamentaux de notre Constitution. C’est là que réside la force d’un Etat égal pour toutes et tous, chargé de redistribuer justement ses biens matériels et immatériels, de s’ouvrir aux autres.

Pour ce faire, nul doute que le nouvel engagement du Conseil d’Etat que nous allons découvrir fera état des enjeux de notre canton et de la définition des repères nécessaires à guider l’action publique pour les cinq années à venir. La redéfinition de l’organisation de l’Etat, les nouveaux paradigmes définis par la Constitution, les nouvelles répartitions des forces législatives et exécutives, le cadre fixé par le Grand Conseil, devront inspirer vos élans de créativités en matière notamment d’aménagement du territoire, de mobilité, de logement, d’énergie, de sécurité et d’emplois, thèmes principaux de préoccupation des citoyennes et citoyens de notre canton.

Aujourd’hui, marqué par l’image de Nelson Mandela, personnalité d’exception, homme de paix qui a lutté contre la haine et pour l’unité, je veux être positif et ne peux terminer ce message qu’en restant, tout comme lui l’a été, optimiste. C’est pourquoi je me permets de transformer le « je » en un « nous » et affirmer pour nos deux premiers pouvoirs : osons croire, osons espérer, restons confiants, mais aussi soyons lucides et construisons l’avenir. Et pourquoi pas... osons être utopiste.

Que vivent Genève et la Suisse pour toutes et tous. 

photo-1339.jpg

photo-1340.jpg

photo-1341.jpg

photo-1342.jpg

photo-1344.jpg

photo-1345.jpg

photo-1347.jpg

photo-1354.jpg

photo-1359.jpg

photo-1362.jpg

photo-1365.jpg

photo-1372.jpg

photo-1376.jpg

photo-1378.jpg

photo-1390.jpg

photo-1395.jpg

photo-1397.jpg

photo-1399.jpg

photo-1403.jpg

photo-1406.jpg

photo-1409.jpg

photo-1413.jpg

photo-1422.jpg

photo-1427.jpg

 

photo-1474.jpg

Discours de François Longchamp,  président du Conseil d’Etat  

(Le mardi 10 décembre 2013 dans la cathédrale, lors de la prestation du serment du Conseil d'Etat )


Il y a 200 ans, Genève a choisi la Suisse. Choisir la Suisse, c'est défendre l'idée que l'Etat est au service du citoyen et non le contraire. Choisir la Suisse, c'est prendre le temps de négocier avant de décider et respecter, pour un gouvernement élu, les engagements pris par celui qui l'a précédé. Choisir la Suisse, c'est avoir le respect des minorités, rechercher le consensus et gouverner dans la collégialité. Ces vertus, notre gouvernement entend les pratiquer.

Genève a choisi la Suisse. Mais Genève n'a pas choisi sa frontière. La vraie frontière de Genève, celle que la nature avait dessinée avant que la politique ne se mêle de géographie, c'est le Salève et le Jura.

Un territoire en partage

Aujourd'hui, notre frontière politique cristallise les difficultés. Nous devons les résoudre, afin que les habitants de notre région puissent travailler, se loger, se déplacer. Notre gouvernement, fidèle aux valeurs suisses mais respectueux aussi de celles de nos voisins, poursuivra donc le dialogue avec les autorités vaudoises et françaises pour aménager ce territoire précieux que nous avons en partage. Nos ambitions sont, au regard de l'histoire, somme toute assez modestes, puisqu'il s'agit de faire aussi bien qu'il y a un siècle, quand Genève avait construit une ligne ferroviaire pour Lyon puis Lausanne, et des trams jusqu'à Saint-Julien, Douvaine, Gex ou Annemasse. Ou quand, plus tard, il a négocié un échange de terrains avec la France pour construire notre aéroport commun. C'est à cela que doit servir le Grand Genève: apporter des solutions concrètes.

Notre nouvelle constitution légitime ce dialogue. C'est même la première mission dont elle charge le président du Conseil d'Etat. Pour le constituant, Genève dépend de la qualité de ses relations avec ses voisins. Les cantons suisses, d'abord. La France voisine, ensuite. Le reste du monde, enfin.

Notre Conseil d'Etat n'oublie pas qu'il n'est, certes, qu'un gouvernement cantonal parmi vingt-six. Mais ce canton est Genève et Genève n'est pas rien. En ce jour de 65e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l'homme, souvenons-nous que dans tous les pays en guerre ou en crise humanitaire, lorsque tout espoir semble disparu, les secours parviennent encore par des véhicules où l'on peut lire en français: "Comité international, Genève". Quand le monde tremble devant la menace d'une crise nucléaire en Iran, c'est à Genève que les grandes puissances renouent le dialogue. Quand le peuple syrien pleure ses morts, c'est encore vers Genève que se portent tous les espoirs.

Cette position unique implique aussi des devoirs. D'abord s'engager pour que les organisations internationales puissent bénéficier demain encore du cadre nécessaire à leurs activités. Aux côtés de la Confédération, nous soutiendrons la rénovation de leurs sièges, en particulier celui des Nations Unies. Cela permettra à notre canton de rester le lieu mondial de la négociation humanitaire, diplomatique, sanitaire, climatique, du travail ou du commerce. Nous nous y attèlerons collectivement, en veillant à renforcer nos atouts: une desserte aérienne d'exception, une densité unique de représentations diplomatiques et consulaires, des hautes écoles de qualité, la sécurité et la paix confessionnelle dans un monde en proie aux déchirements religieux.

 

photo-1483.jpg

Une place pour chacun


Outre ces missions que nous assigne la nouvelle constitution, nous n'oublions pas que la responsabilité première de toute communauté humaine, c'est de s'assurer que chacun de ses membres y trouve sa place.

Une place pour chacun, c'est renforcer l'école publique, gratuite et laïque, seule garante de l'égalité de chances. Elle doit aussi être une école de qualité, où l'on travaille plus et mieux. Il nous reviendra la mission d'étendre l'école primaire le mercredi matin. Nous réduirons les structures bureaucratiques afin de redonner de l'espace aux enseignants de terrain. Nous lutterons de manière précoce contre les situations d'échecs, qui engendrent souffrances et gaspillages, en orientant mieux les élèves et en revalorisant les filières professionnelles, afin que chaque jeune puisse atteindre une certification à la hauteur de son potentiel et de ses mérites.

Une place pour chacun, c'est construire pour loger nos enfants. Notre canton compte aujourd'hui 100'000 habitants de moins de 20 ans que nous devrons loger dans les deux décennies à venir, et non les contraindre à s'expatrier. Cela suppose que nous redonnions l'envie de construire, en encourageant mieux les communes, en simplifiant notre réglementation et en rendant la liberté à nos architectes. Une place pour chacun, c'est aussi construire des quartiers durables et des quartiers pour tous, dans le souci de la mixité: des logements d'utilité publique pour les plus modestes, mais aussi des coopératives et, pour ceux qui le peuvent, l'accession à la propriété du logement, à condition d'y habiter. Le plan directeur cantonal 2015-2030 donne les pistes pour y parvenir.

Les accords bilatéraux, pour l'emploi

Une place pour chacun, c'est créer des emplois pour tous les niveaux de qualification. Ce qui fait la force de notre pays, c'est le partenariat social. Seul le dialogue permanent entre syndicats et patronat est à même d'offrir la sécurité et la flexibilité. Nous soutiendrons également les accords bilatéraux, qui ont rendu la prospérité à notre canton, permettant à nos entreprises de créer ici les emplois qu'elles auraient dû délocaliser sans eux. Nous devons nous montrer plus rigoureux encore dans l'application des mesures d'accompagnement pour que les métiers les plus exposés soient mieux protégés. La préservation de la paix sociale passe notamment par le développement des conventions collectives. Nous devons mieux orienter et placer ceux qui sont à la recherche d'un emploi. Les emplois de solidarité sont salutaires pour les situations les plus difficiles et il conviendra de les adapter.

Enfin, mieux encore qu'il ne le fait aujourd'hui, l'Etat veillera à ce que les emplois qu'il pourvoit ou qu'il subventionne soient proposés aux demandeurs d'emplois locaux, lorsqu'ils disposent des compétences adéquates.

Une place pour chacun, c'est aussi protéger notre territoire. Pour permettre à nos agriculteurs de nous nourrir, pour protéger notre patrimoine historique et nos sites naturels, les terrains appelés à être urbanisés doivent l'être densément, comme nos ancêtres ont si bien su le faire à leur époque.

Une place pour chacun, c'est faciliter les transports. Nous poursuivrons le chantier du CEVA, car il répond à nos besoins avérés. Nous préparerons, avec le soutien déjà acquis de la Confédération, l'élargissement de l'autoroute de contournement, une nouvelle gare souterraine à Cornavin et la réalisation de plusieurs lignes de trams. Il s'agira aussi d'étudier si un péage ou un partenariat privé nous permettra de réaliser une traversée du Lac, sachant que son financement exclusif par le seul canton est irréaliste dans les conditions budgétaires et d'endettement actuelles.

Intégrer et innover

Une place pour chacun, c'est garantir l'accès à des soins de qualité pour tous. C'est proposer aux aînés, mais aussi aux personnes handicapées, des prises en charge adaptées, par l'accompagnement à domicile ou, ensuite, par des structures d'hébergement adéquates.
Une place pour chacun, c'est garantir la sécurité des personnes et des biens, gage ultime de la sauvegarde de nos libertés publiques et privées. Nous poursuivrons la politique déterminée de lutte contre la criminalité dont les priorités ont été définies dans l'accord passé avec le Ministère public. La présence des forces de sécurité sera renforcée et trois nouveaux établissements pénitentiaires mis en service. Notre corps de police sera réformé dans le respect de sa mission régalienne et dans le souci de revivifier la valeur de l'autorité.
Une place pour chacun, c'est aussi favoriser le vivre ensemble. Nous devons mieux intégrer les migrants de tout statut social ou de toute origine, en engageant davantage la responsabilité réciproque de l'individu et de l'Etat.

Une place pour chacun, c'est enfin favoriser l'innovation. Nous n'avons pas oublié la perte, en 2012, de 1300 emplois au siège genevois d'une multinationale. Cette nouvelle nous a rappelé que notre richesse n'est pas éternelle. Demain, c'est dans le même bâtiment que Genève accueillera le Human Brain Project. Financé par l'Union européenne pour un milliard d'euros, il fera de Genève et de son voisin vaudois, la capitale mondiale de la recherche sur le cerveau. Tout comme Genève est déjà, aussi grâce à l'Europe, la capitale de la recherche en physique nucléaire. C'est ainsi sur nos terres que s'explorent les dernières véritables terrae incognitae.

Les missions que l'on attend de la fonction publique sont donc ambitieuses. Elles supposent que nous modernisions en profondeur les rapports de travail afin qu'ici aussi, chacun trouve sa place et que les efforts soient mieux valorisés.

photo-1505.jpg

Des conditions essentielles


Soyons clairs: tous ces objectifs ne pourront être poursuivis qu'à la condition que notre canton continue de créer des richesses, maîtrise sa dette et gère ses prestations publiques avec plus d'efficience.

La prospérité de Genève est liée à la présence d'entreprises actives dans le monde entier. Ce sont elles qui permettent à notre économie locale de prospérer également. Ce sont des dizaines de milliers d'emplois sans lesquels Genève deviendrait rapidement une ville de second plan, avec une augmentation massive du chômage et des baisses de prestations publiques.

Notre gouvernement est ainsi convaincu de la nécessité de réformer la fiscalité. Nous devons supprimer la discrimination entre entreprises locales et entreprises multinationales, afin de soutenir les premières et conserver les secondes. En lien avec la Confédération, nous défendrons l'objectif d'un taux d'imposition unique à 13%, seul susceptible de maintenir 40'000 emplois directs et de répondre aux standards fiscaux mondiaux. Il n'y a pas d'autre issue pour des entreprises qui réalisent l'essentiel de leurs profits à l'exportation ou à l'étranger.

La prospérité de Genève, c'est aussi garantir une architecture institutionnelle efficace. Nous sommes le canton où les habitants paient le plus d'impôts en regard des prestations offertes, sans pour autant être en mesure de réduire notre dette. C'est donc tous les liens entre le canton et les communes genevoises qui doivent être revus. La fiscalité doit être perçue au lieu de domicile car l'essentiel des charges est lié à la présence d'habitants. Les doublons doivent être supprimés et les compétences réparties de manière claire. Cela touchera toutes les politiques et concernera aussi nos participations dans nos régies publiques. Tout cela doit nous permettre de servir mieux nos concitoyens, à moindre coût pour le contribuable.

Cela fait exactement 704 ans que le gouvernement de Genève prête serment ici même, sous la tutelle protectrice des mêmes pierres, sous les élans des mêmes voûtes. La sacralité du lieu nous rappelle que l'exercice du pouvoir est un acte grave. Sa grandeur et sa permanence nous invitent à l'humilité, car ce pouvoir ne nous appartient pas, mais nous est délégué l'espace d'un temps, comme un patrimoine que nous devons enrichir pour le bien de tous. Au-delà de ce qui nous distingue, nous le ferons dans la conscience de nos responsabilités.

Vive Genève ! Vive la République ! Vive la Suisse !

http://www.ge.ch/conseil_etat/2013-2018/communications/20...

photo-1169.jpg

photo-1499.jpg

photo-1500.jpg

photo-1511.jpg

photo-1514.jpg

photo-1516.jpg

photo-1520.jpg

photo-1522.jpg

photo-1526.jpg

photo-1536.jpg

photo-1537.jpg

photo-1540.jpg

photo-1544.jpg

photo-1546.jpg

photo-1547.jpg

DES PHOTOGRAPHES À SUIVRE:

http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2013/12/11/vive-ge...

01:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

10/12/2013

La 36ème édition de la Course de l’Escalade

photo-0069.jpg

photo-0072.jpg

photo-0144.jpg

photo-0175.jpg

photo-0190.jpg

photo-0233.jpg

photo-0308.jpg

photo-0311.jpg

photo-0317.jpg

photo-0323.jpg

photo-0352.jpg

photo-0359.jpg

photo-0376.jpg

photo-0383.jpg

photo-0390.jpg

photo-0411.jpg

photo-0428.jpg

photo-0431.jpg

photo-0439.jpg

photo-0443.jpg

photo-0455.jpg

photo-0457.jpg

photo-0462.jpg

photo-0518.jpg

photo-0585.jpg

photo-9341.jpg

photo-9344.jpg

photo-9371.jpg

photo-9379.jpg

photo-9388.jpg

photo-9390.jpg

photo-9400.jpg

photo-9408.jpg

photo-9408.jpg

photo-9416.jpg

photo-9423.jpg

photo-9428.jpg

photo-9430.jpg

photo-9470.jpg

photo-9471.jpg

photo-9476.jpg

photo-9501.jpg

photo-9513.jpg

photo-9518.jpg

photo-9521.jpg

photo-9531.jpg

photo-9532.jpg

photo-9539.jpg

photo-9542.jpg

photo-9546.jpg

photo-9548.jpg

photo-9549.jpg

photo-9551.jpg

photo-9553.jpg

photo-9556.jpg

photo-9557.jpg

photo-9577.jpg

photo-9579.jpg

photo-9583.jpg

photo-9585.jpg

photo-9596.jpg

photo-9602.jpg

photo-9605.jpg

photo-9631.jpg

photo-9632.jpg

photo-9634.jpg

photo-9635.jpg

photo-9653.jpg

photo-9681.jpg

photo-9690.jpg

photo-9698.jpg

photo-9705.jpg

photo-9721.jpg

photo-9731.jpg

photo-9760.jpg

photo-9783.jpg

photo-9785.jpg

photo-9798.jpg

photo-9803.jpg

photo-9805.jpg

photo-9817.jpg

photo-9827.jpg

photo-9904.jpg

photo-9929.jpg

photo-9934.jpg

photo-9941.jpg

photo-9946.jpg

photo-9949.jpg

photo-9953.jpg

photo-9959.jpg

photo-9964.jpg

photo-9970.jpg

photo-9973.jpg

photo-9991.jpg

Les autres photos 36è Cours de l'Escalade:

http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2013/12/08...

et

Concours déguisements de la 36è Course de l’Escalade et Cours Marmite

http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2013/12/09/temp-d3...

12:03 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

09/12/2013

Trente mille coureur-e-s dans les rues de la vieille ville

Un record et des conditions de rêve pour une 36ème édition de la Course de l’Escalade

 

Genève (7 décembre 2013) - Le ciel était entièrement dégagé et la température clémente aujourd’hui pour accueillir dans des conditions idéales les coureuses et les coureurs de la 36ème édition de la Course de l’Escalade et le nombreux public venu les encourager dans les rues de la Vieille-Ville de Genève. Sur 33'695 inscrits, un total record de 29'519 personnes ont franchi la ligne d’arrivée.

 

L’augmentation du nombre de participants cette année est considérable (+252), puisqu’en 2012, avait eu lieu la Course du Duc, qui n’est organisée que tous les cinq ans. En 2012, plus de 4650 coureuses et coureurs avaient terminé la Course du Duc. Ce sont donc plus de 4’900 coureuses et coureurs supplémentaires qui se sont ajoutés cette année aux courses traditionnelles du walking le vendredi soir, et des courses enfants, élite et jusqu’à la marmite ce soir.

 

Les courses de l’élite dames et messieurs ont été remportées par deux duos kenyans complétés par une canado-éthiopienne chez les dames et un éthiopien chez les messieurs :

 

Podium féminin :

Cynthia Kosgei, née en 1993, Kenya en 15.54 (20 ans dans 5 jours)

Jane Muia, née en 1986, Kenya en 15.55

Bacha Naster, née en 1983, Canada-Ethiopie en 15.57

 

Podium masculin :

Abraham Kipyatich, né en 1993, Kenya en 20.55

Patrick Ereng, né en 1987, Kenya en 21.11

Ahunin Addisu Workeneh, né en 1986, Ethiopie en 21.21

 

Le vainqueur de la course masculine, le jeune Abraham Kipyatich, tout juste âgé de 20 ans, est une révélation de la Course de l’Escalade. Il a été découvert récemment lors d’une course juniors au Kenya par un entraineur allemand. Abraham Kipyatich n’avait non seulement encore jamais quitté la région kényane de la Vallée du Rift, connue pour avoir produit de nombreux athlètes talentueux, il n’avait encore jamais couru sur du goudron. Pour son premier voyage hors du Kenya, il est arrivé hier en avion à Francfort avant de faire le trajet vers Genève en voiture pendant la nuit... pour finalement remporter la Course de l’Escalade avec une foulée de futur grand champion ! Premier Suisse, le stadiste Genevois Alexandre Roch s'est classé 22e à 1'38. Chez les dames, la marathonienne Magali Di Marco, a terminé 12e et première Suissesse.

 

Les organisateurs sont particulièrement réjouis de l’affluence à cette 36ème édition, notamment lors des épreuves de walking et de nordic walking dès le vendredi soir. Ils donnent rendez-vous à l’ensemble des sportives et sportifs de la région pour la 37ème édition et encouragent l’ensemble de la population à profiter des divers entrainements ouverts à tous dès le mois de juillet (v. les informations sur le site www.escalade.ch).

photo-7012.jpg

photo-7039.jpg

photo-7075.jpg

photo-7077.jpg

photo-7088.jpg

photo-7128.jpg

photo-7133.jpg

photo-7144.jpg

photo-7155.jpg

photo-7259.jpg

photo-7262.jpg

photo-7273.jpg

photo-7294.jpg

photo-7305.jpg

photo-7321.jpg

photo-7374.jpg

photo-7511.jpg

photo-7751.jpg

photo-7752.jpg

photo-7755.jpg

photo-7757.jpg

photo-7759.jpg

photo-7762.jpg

photo-7763.jpg

photo-7764.jpg

photo-7765.jpg

photo-7766.jpg

photo-7767.jpg

photo-7768.jpg

photo-7770.jpg

photo-7792.jpg

photo-7800.jpg

photo-7822.jpg

photo-7824.jpg

photo-7826.jpg

photo-7828.jpg

photo-7829.jpg

photo-7835.jpg

photo-7837.jpg

photo-7839.jpg

photo-7849.jpg

photo-7854.jpg

photo-7859.jpg

photo-7862.jpg

photo-7875.jpg

photo-7911.jpg

photo-7912.jpg

photo-7916.jpg

photo-7922.jpg

photo-7927.jpg

photo-7937.jpg

photo-7945.jpg

photo-7954.jpg

photo-7955.jpg

photo-7961.jpg

photo-7964.jpg

photo-8070.jpg

photo-8088.jpg

photo-8108.jpg

photo-8156.jpg

photo-8162.jpg

photo-8166.jpg

photo-8203.jpg

photo-8208.jpg

photo-8209.jpg

photo-8216.jpg

photo-8238.jpg

photo-8503.jpg

photo-8515.jpg

photo-8523.jpg

photo-8528.jpg

photo-8541.jpg

photo-8552.jpg

photo-8572.jpg

photo-8579.jpg

photo-8591.jpg

photo-8593.jpg

photo-8716.jpg

photo-8796.jpg

photo-8799.jpg

photo-8848.jpg

photo-8860.jpg

photo-8895.jpg

photo-8896.jpg

photo-8910.jpg

photo-8922.jpg

photo-8929.jpg

photo-8965.jpg

photo-8968.jpg

photo-8999.jpg

photo-9011.jpg

photo-9016.jpg

photo-9033.jpg

photo-9045.jpg

photo-9084.jpg

photo-9085.jpg

photo-9089.jpg

photo-9103.jpg

photo-9111.jpg

photo-9118.jpg

photo-9217.jpg

photo-9219.jpg

photo-9221.jpg

photo-9224.jpg

photo-9226.jpg

photo-9232.jpg

photo-9233.jpg

photo-9289.jpg

Les autres photos de la 36è Cours de l'Escalade:


http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2013/12/08/la-36em...

et

Concours déguisements de la 36è Course de l’Escalade et Cours Marmite

http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2013/12/09/temp-d38e291460d77cdf10824825b112dae6-250708.html

12:45 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

Concours déguisements de la 36è Course de l’Escalade et Cours Marmite

Concours déguisements de la 36è Course de l’Escalade 

Après la Course de la Marmite, a eu lieu le traditionnel Concours de Déguisements qui permet au nombreux public d’admirer les costumes et autres déguisements ayant participé à la Course.

Cette année, la cuvée était exceptionnelle. Dans le cadre du 10è anniversaire de l’association "Le Respect, ça change la vie », co-organisateur du Concours avec Carrefour addictionS (qui regroupe la prévention du tabagisme, le CIPRET-Genève, la prévention des abus d’alcool et du cannabis, la FEGPA, et la prévention du jeu excessif, Rien ne va plus), le Concours a permis d’admirer tous ces déguisements.

Le Jury composé de Mme Loly Bolay, Présidente du Grand Conseil en 2006, M. Jean-Pierre Jobin, Président de Genève Tourisme & Bureau des Congrès, M. Claude Membrez, Directeur Général de Palexpo et de M. André Castella, Délégué à l’intégration, Initiateur et vice-Président de l’Association « Le Respect, ça change la vie » a eu le difficile exercice de désigner les gagnants. 4 catégories et une planche de prix de 2’550.- francs, avec des Bons Migros ou Aeschbach, a récompensé ces 12 gagnants.

 

  • 1.    Catégorie 1 Individuel enfant 1.  La Couturière (Bon 100.- francs). 2. Jasmine sur son tapis volant (Bon 75.- francs). 3. Souris blanche / Monster High (Bon 50.- Francs).
  • 2.    Catégorie 2 Individuel adulte 1. Arbre mort (Bon 150.- francs). 2. Centurion romain (Bon 100.- francs). 3. L’Escaladus (Bon 75.- francs).

 

        Catégorie 3 Groupe adultes (amis + entreprises)  1. Les Braconniers (Bon 500.- francs). 2. Montagnes russes (Bon 300.- francs). 3.  Lucy Airline (Bon 200.- francs).

       Catégorie 4 Groupe famille (enfants + adultes) 1. Nains de jardins (Bon 500.- francs). 2. Royaume de la salle de bain (Bon 300.- francs). 3.  Les mignons (Bon 200.- francs).

       Parmi d’autres thèmes, on a pu voir par exemple, Les Simpsons, Les P’tits Suisses, Cromignon, Citrouille, La cigarette Poumona, Les Fleurs font l’habit, la Famille Lapinou ou Les Samouraïs.

Ce dernier Groupe, Les Samouraïs, a d’ailleurs donné l’idée aux organisateurs du concours, d’ajouter en 2014, une 5è Catégorie "Genève internationale » afin de distinguer des Groupes de participant-e-s déguisés illustrant particulièrement une culture, un pays ou une origine.

A l’année prochaine, le samedi 6 décembre 2014, sous la Grande Tente de la Course de l’Escalade, dans le Parc des Bastions!

00:48 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

06/12/2013

"Sexe des fleurs"

Connu pour ses reportages photos dans la tourmente socio-politiques des années 80. Charly Schwarz revient avec une exposition tout en couleurs et humour sur le sexe des fleurs. Durant 2 ans, il a parcouru les jardins d’ici et d’ailleurs pour découvrir l’intimité cachée et souvent ignorée des fleurs qui nous entourent. Travail original pour le retour de ce photographe. »Exposition du 5 au 31 décembre 2013, Krisal 25 rue du Pont-Neuf, 1227 Carouge.

DSC_6523.jpgDSC_6521.jpg

DSC_6530.jpg

DSC_6533.jpg

DSC_6537.jpg

DSC_6540.jpg

DSC_6545.jpg

DSC_6550.jpg

DSC_6553.jpg

DSC_6554.jpg

DSC_6559.jpg

DSC_6561.jpg

DSC_6564.jpg

DSC_6567.jpg

DSC_6571.jpg

DSC_6572.jpg

DSC_6573.jpg

DSC_6575.jpg

DSC_6577.jpg

DSC_6579.jpg

DSC_6584.jpg

DSC_6588.jpg


14:53 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |