09/02/2014

Un jour noir pour la dignité des Suisses et des migrant-e-s

La réflexion après la défaite:  la votations 9 février, l’initiative de l’UDC contre l’immigration de masse pas a 50.3% contre 49.7, loin d’être une vraie victoire.

conferencxe-6828.jpg

conferencxe-6804.jpg

conferencxe-6812.jpg

conferencxe-6863.jpg

conferencxe-1017012.jpg

conferencxe-1017015.jpg

conferencxe-6869.jpg

conferencxe-1017016.jpg

conferencxe-6871.jpg

conferencxe-1017017.jpg

conferencxe-6873.jpg

conferencxe-1017021.jpg

conferencxe-1017033.jpg

 

conferencxe-6815.jpg



COMMUNIQUE DE PRESSE

Un jour noir pour la dignité des Suisses et des migrant-e-s

La Coordination contre l’exclusion et la xénophobie – Stopexclusion prend acte avec consternation du résultat national du vote sur l’initiative « contre l’immigration de masse ». Face à une série de problèmes réels (pénurie de logements, pression sur les salaires, etc.) mais sans grand lien avec l’immigration, l’étranger a une fois encore fait office de bouc émissaire et les solutions simplistes l’ont emporté. Le résultat genevois, auquel Stopexclusion a contribué, n’est qu’une maigre consolation.

Stopexclusion exprime aujourd’hui ses craintes pour l’avenir : si les votant-e-s qui ont fait pencher la balance ont voulu exprimer un souhait de mieux maîtriser l'immigration, c'est bien un repli nationaliste qui ressort des urnes au final, et celui-ci n’augure rien de bon ni pour la Suisse, ni pour l’Europe. Mais plus que pour l’économie – qui s’en remettra certainement tôt ou tard – Stopexclusion s’inquiète de la situation des migrant-e-s à la suite de la victoire de l’initiative. Certes, quelques travailleurs hautement qualifiés, échaudés par les tracasseries administratives, choisiront désormais peut-être une autre destination. Mais l'acceptation de l'initiative n'aura pas d'influence sur le nombre de personnes qui quittent leur pays par besoin (économique ou de protection).

« Nos lois n’empêchent pas les migrant-e-s d’arriver ici, n’en déplaise à certains. Par contre, elles déterminent comment ces personnes sont traitées. En raison de ce vote, celles et ceux qui continueront, inévitablement, de tenter leur chance en Suisse le feront dans de plus mauvaises conditions, et avec moins de droits qu’auparavant », déplore Marianne Halle, chargée de communication au Centre de Contact Suisses-Immigrés et membre de Stopexclusion.

L’acceptation de l’initiative entraînera une précarité accrue, repoussera toujours plus de personnes dans la clandestinité, et mettra en péril l’intégration des étrangers-ères. Il s'agit également d'un signal très négatif pour l'avenir : « Les droits remis en question par la réintroduction des contingents, comme celui du regroupement familial, sont inscrits dans la Convention européenne des droits de l’Homme et protègent également les Suisse-sse-s. Les remettre en question engage la Suisse sur une pente extrêmement dangereuse pour toutes celles et tous ceux qui y résident, Suisses-ses ou étranger-e- s.», note encore Aldo Brina, président de la Coordination.

Malgré ce résultat négatif, les composantes de Stopexclusion restent déterminées à lutter contre toutes les velléités d’exclusion et de repli, et à défendre une société ouverte, solidaire et humaine.

Coordination contre l'exclusion et la xénophobie:
ADETRA • AGORA • Camarada • Caritas-GE • CCSI • CETIM • CGAS • Collectif soutien aux sans-papiers • Communautés chrétiennes de base • Coordination asile.ge • CODAP • COTMEC • CSP • CUAE • Églises genevoises cath. chrétienne, cath. romaine et protestante • Elisa-Asile • FGC • Gauche anticaptialiste • Groupe quaker GE • Juristes progressistes • Les Communistes • Les Verts • LSDH • Maison Kultura • Maison pop. de GE • Mouvement coop. intl. • OSEO GE • PDC GE • PdT • Parti socialiste • Scribes pour l’asile • SolidaritéS • SSP • Syna • Syndicat SIT • TdH Suisse • UNIA • UPA • Vivre Ensemble • Zanco

Case postale 182 • 1211 Genève 7 • CCP 17-78082-7 • info@stopexclusion.ch

22:08 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

08/02/2014

"Soirée Raclette" annuelle du PS de Carouge

Ce soir, "Soirée Raclette" annuelle du PS de Carouge. Une rencontre annuelle qui confine à l'incontournable, cela fait si longtemps que l'on ne sait plus depuis quand le socialistes et leurs amis se retrouvent chaque année pour partager le verre de l'amitié et quelques portions -à discrétion- de cette si bonne raclette.

Ainsi, les militants et militantes de la section carougeoise accueillaient sympathisants et camarades d'autres sections genevoises. Bien sûr, une telle soirée ne saurait se passer des auspices des discours de bienvenues et de salutations, enrichis des réflexions politiques sur les situations communale, cantonale et fédérale. En effet, les plus de 50 militants et amis ont eu le plaisir de recevoir, partager, échanger avec les élus de la commune, un Conseil Administratif in corpore, des députés et des élus nationaux. Et ce soir, pour ajouter au plaisir de se retrouver entre militants et amis de l'Alternative genevoise, c'est avec un immense plaisir que tous et toutes ont accueilli leur nouvelle Conseillère d'Etat, Anne Emery-Torracinta qui fut longuement et chaleureusement applaudie, avant de passer la soirée avec les militants et militantes
.
Une soirée joyeuse, ponctuée de rires, de conversations politiques sérieuses, de retrouvailles après une longue campagne d'élections cantonales, cette détente était bienvenue. D'autant plus que vont commencer les préparatifs  d'une non moins longue campagne pour les élections municipales de 2015, pour laquelle le PS et l'Alternative seront prêts et combatifs.

 

raclette carouge-6534.jpg

raclette carouge-6536.jpg

raclette carouge-6540.jpg

raclette carouge-6544.jpg

raclette carouge-6561.jpg

raclette carouge-6567.jpg

raclette carouge-6572.jpg

raclette carouge-6577.jpg

raclette carouge-6583.jpg

raclette carouge-6595.jpg

raclette carouge-6598.jpg

raclette carouge-6604.jpg

raclette carouge-6607.jpg

raclette carouge-6612.jpg

raclette carouge-6621.jpg

raclette carouge-6630.jpg

raclette carouge-6632.jpg

raclette carouge-6640.jpg

raclette carouge-6649.jpg

raclette carouge-6658.jpg

raclette carouge-6661.jpg

raclette carouge-6677.jpg

raclette carouge-1.jpg

raclette carouge-2.jpg

raclette carouge-3.jpg

raclette carouge-4.jpg

raclette carouge-6686.jpg

raclette carouge-6689.jpg

raclette carouge-6692.jpg

raclette carouge-6694.jpg

raclette carouge-6709.jpg

raclette carouge-6714.jpg

raclette carouge-6722.jpg

raclette carouge-6724.jpg

raclette carouge-6727.jpg

raclette carouge-6736.jpg

raclette carouge-6741.jpg

raclette carouge-6748.jpg

raclette carouge-6755.jpg

raclette carouge-6758.jpg

raclette carouge-6762.jpg

raclette carouge-6764.jpg

raclette carouge-6769.jpg

raclette carouge-6778.jpg

raclette carouge-6779.jpg

raclette carouge-6788.jpg

raclette carouge-6789.jpg

raclette carouge-6733.jpg

01:51 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

07/02/2014

Photo du jour

Genève-2-3.png

12:35 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

04/02/2014

Un nouveau réseau est né !

Aujourd’hui a été inaugurée la nouvelle faîtière Carrefour addictionS en présence de M. le Conseiller d’Etat Mauro POGGIA en charge du département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé (DEAS). Le président de Carrefour addictionS, M. Alain BOLLE, qui est aussi président de la FEGPA (prévention alcool et cannabis),  M. Jean-Luc FORNI, président du CIPRET-Genève (prévention tabagisme),  ainsi que M. Olivier RIGHETTI, président de Rien ne va plus (prévention du jeu excessif) ont pris la parole pour expliquer le sens de ce regroupement.

 
La faîtière Carrefour addictionS qui regroupe ces trois associations de prévention a été constituée en 2013 sur demande du Grand Conseil et du Conseil d’Etat lors de la législature précédente. Elle bénéficie d’un contrat de prestations avec le DEAS, élaboré en collaboration avec la Direction générale de la santé.
 
Le regroupement des trois associations s’est fondé sur la pertinence d’avoir une réflexion et des actions communes sur les trois substances les plus consommées ainsi que le jeu excessif. Ces comportements engendrent  des dommages très importants d’un point de vue de santé publique.  Cela doit déboucher sur des interventions plus cohérentes et mieux coordonnées tout en respectant les spécificités liées à chaque addiction.
 
Petit rappel historique : nos associations ont déjà une grande expérience du travail en commun puisque la FEGPA et le CIPRET ont développé depuis près de 20 ans une politique de soutien à des manifestations sportives et culturelles. Cette stratégie, menée avec l’appui des autorités, a permis de relayer de manière crédible nos messages de prévention et a contribué à faire sortir de la banalisation les deux drogues légales qui font le plus de dégâts dans notre population. Des liens ont été noués avec  l’association Rien ne va plus dès sa création en 2000 qui sont maintenant renforcés avec cette « union à trois partenaires».
 
La faîtière Carrefour addictionS a concrétisé ce regroupement en s’installant dans des locaux communes sis à la rue Agasse 45.
 
Elle se met  à disposition de la population et des collectivités genevoises pour toute information et aide dans les domaines du tabac, de l’alcool, du cannabis et du jeu excessif. A utiliser sans modération !

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5584.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5679.jpg

Discours de Monsieur Alain BOLLE



Monsieur le Conseiller d'Etat,
Monsieur le Président du Grand-Conseil,
Madame la Conseillère aux Etats Mesdames et Messieurs les Députes,
Monsieur le médecin cantonal, Mesdames et messieurs les représentants des services partenaires et du secteur associatif et des associations sportives,
Chers collaboratrices et collaborateurs, Chers amis,

J’ai la charge d’introduire ce moment formel et je partagerai avec plaisir mon temps de parole avec les deux autres président Jean-Luc Forni et Olivier Righetti.

Nous sommes heureux de vous accueillir dans nos locaux pour célébrer à la fois la naissance d’un nouveau réseau et notre arrivée à la rue Agasse...

La faîtière Carrefour addictionS qui regroupe le CIPRET-Genève (prévention du tabagisme), la FEGPA (prévention des problèmes d’alcool et de cannabis) et Rien ne va plus (prévention du jeu excessif) a été constituée en 2013 sur demande du Grand Conseil et du Conseil d’Etat lors de la législature précédente. Elle bénéficie d’un contrat de prestations 2013 – 2016, élaboré en collaboration avec la direction générale de la santé rattachée au nouveau département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé (DEAS).

Les statuts de la faîtière mentionnent notamment que parmi ses buts figure « la coordination des activités de promotion de la santé, de prévention et de réduction des risques dans le domaine des addictions ».

Le regroupement des trois associations s’est fondé sur la pertinence d’avoir une réflexion et des actions communes sur les trois substances les plus consommées ainsi que le jeu excessif. Ces comportements engendrent des dommages très importants d’un point de vue de santé publique. Cela doit déboucher sur des interventions plus cohérentes et mieux coordonnées tout en respectant les spécificités liées à chaque addiction.

Ces considérations se retrouvent dans les prestations qui sont inscrites dans le contrat qui lie Carad à l’Etat où l’on a tenu compte de la nécessité de mener des actions spécifiques et des actions transversales. Une campagne a été lancée pour informer la population de la création de la faîtière et rappeler que nos associations sont à disposition pour informer, conseiller et mettre en place des mesures de prévention au profit de la collectivité.

La création de cette faîtière a nécessité une réorganisation importante, un nouveau mode de fonctionnement de nos associations respectives ainsi qu’un regroupement de nos activités nous amenant à devoir nous installer dans des locaux mieux adaptés à nos activités. Notre année d’existence partagée au sein de la faîtière nous permet de mettre en lumière la complexité de cet exercice. C’est une chose de penser une structure de ce type de sur papier, cela en est une autre de la vivre au quotidien !


Nos associations ont déjà une grande expérience du travail en commun puisque la FEGPA et le CIPRET ont mené depuis près de 20 ans une politique de prévention à travers, notamment, un de soutien à des manifestations sportives et culturelles avec une présence active sur des stands d’informations et de prévention qui ont pris place dans ces manifestations.

Cette stratégie, menée avec l’appui des autorités, a permis de relayer de manière crédible nos messages de prévention et a contribué à faire sortir de la banalisation les deux (addictions légales) drogues légales qui font le plus de dégâts dans notre population. Des liens ont été noués avec l’association Rien ne va plus dès sa création en 2000 qui sont maintenant renforcés avec cette « union à trois » qui se développe mois après mois.

Parmi les nombreux partenariats que nous entretenons, il convient de citer particulièrement celui avec la Fourchette verte qui logeait déjà dans les mêmes locaux que la FEGPA et le CIPRET (dans le concept de l’époque de Carrefour prévention). La synergie avec cette association et des considérations pratiques nous ont conduits à lui proposer d’emménager avec nous. Nous sommes certains que ce choix a du sens.

La FEGPA en trois temps:

la FEGPA a contribué à sortir l’alcool de sa banalisation par des campagnes non culpabilisantes sur de nombreux thèmes (promotion des boissons sans alcool, prévention routière -introduction de Nez rouge à Genève, Be myangel, promotion du réseau d’alcoologie).

Elle a aussi contribué à promouvoir des mesures structurelles telles que la loi sur l’interdiction de vendre de l’alcool entre 21h et 7h (2005) et pour la restriction de la publicité pour les alcools forts dans le canton (2000).

Aujourd’hui la FEGPA poursuit sa mobilisation pour la mise en place de mesures qui associe la prévention comportementale à la prévention structurelle. Cela se traduit par une future campagne d’achat tests, des interventions dans les manifestations festives en lien avec les organisateurs pour que les fêtes soient belles mais soient mieux encadrées, campagne de sensibilisation avec des outils tel que la black box mais aussi une démarche d’information et de prévention auprès de parents avec le site mon ado.ch.

Demain :
Alcool : mise en place d’une politique de l’alcool au niveau du canton en cohérence avec la politique des quatre piliers et les objectifs du Plan national alcool ; Comme vous le savez peut-être, la prévention relative à la consommation de cannabis fait désormais partie des attributions de la FEGPA. Nous travaillons à la réalisation d’une campagne de sensibilisation sur ce thème. Nous apporterons un soutien aux démarches du groupe interpartis en vue d’une réglementation de ce produit pour aller dans le sens d’une véritable politique des addictions.


CIPRET : Passé – Présent - Avenir

Dans le passé : le CIPRET a milité pendant 20 ans pour donner un statut et un respect aux non-fumeurs qui a abouti à une législation pour des lieux publics sans fumée, très largement soutenue par la population genevoise. En près de 20 ans et plus particulièrement dans la deuxième décennie de ces vingt ans, nous avons pu observer, et le CIPRET y a largement contribué, une inversion de la norme qui considérait que fumer en public était une attitude correcte en une attitude claire et nette de rejet de la fumée dans les lieux publics. Cette longue lutte a été marquée par des événements remarqués et remarquables tels l’affaire Rylander dénoncées par Jean-Charles Rielle, notre ancien médecin directeur et actuel vice- président de l’association et Pascal Diethelm, membre de notre comité et Président d’OxyRomandie. Ce procès gagné par nos deux protagonistes a permis au CIPRET de faire le tour de la communauté scientifique internationale et restera marqué d’une pierre blanche dans notre histoire et dans celle de la lutte contre l’industrie du tabac.

Mais vivons au présent: le CIPRET continue à jouer les trublions et se mobilise sur de nouvelles stratégies efficaces de prévention du tabagisme avec, en 2013, une campagne sur l’interdiction de la publicité et du parrainage pour le tabac, qui a eu un impact important. Les vives réactions enregistrées dans les milieux de l’industrie du tabac montrent que cette dernière ne baisse pas les bras et développe de nouvelles stratégies délétères pour contourner les législations restrictives appliquées dans de nombreux pays.

A l’Avenir : Le CIPRET va continuer de se mobiliser en visant l’application de l’ensemble des mesures efficaces de prévention de la convention cadre de l’OMS. D’autre part, le CIPRET suit de très près le développement de la cigarette électronique qui agite les passions et attise parfois les provocations, même lors des sessions du Grand Conseil, en attendant une législation encore plus claire.

Oui, Mesdames et Messieurs, vous l’aurez compris, nous attendons que ce regroupement de nos trois associations nous permettent par des collaborations transversales à renforcer nos actions spécifiques dans la lutte contre le tabagisme et le tabagisme passif

Rien ne va plus : Passé – Présent - Avenir

Passé : Depuis maintenant plus de 10 ans, Rien ne va plus sensibilise la population genevoise à la problématique d’une pratique excessive du jeu d’argent que cela concerne les casinos ou les loteries électroniques. A cela s’est petit à petit greffé la thématique du jeu virtuel et de l’hyperconnectivité qui peut toucher autant la jeunesse que le monde adulte. Bien qu’il s’agisse de deux choses distinctes, des ponts peuvent être dressés entre les deux types de jeux et des vulnérabilités qui s’en suivent.

Présent : Aujourd’hui la position de Rien ne va plus est bien établie au sein du réseau genevois et nos collaborations avec les autres centres cantonaux sont prolifiques et nous permettent de mieux orienter les gens vulnérables vers des ressources à disposition dans toute la Romandie, ceci grâce à notre numéro gratuit. Notre approche non jugeante permet de mieux comprendre les joueurs et les accompagner vers une prise en charge par le réseau santé. De plus Rien ne va plus est amené à collaborer d’une part avec les opérateurs genevois ainsi que français au sein d’une collaboration transfrontalière pour mettre en place des formations et des sensibilisations à l’attention du personnel et des dépositaires.


Du côté du jeu virtuel, Rien ne va plus innove en proposant d’utiliser la pratique du jeu pour véhiculer un message de prévention auprès de la jeunesse, des familles, des proches et des professionnel-le-s genevois, solliciter un regard critique et souligner une responsabilité incombant à chacun puisque le jeu vidéo s’est extrêmement démocratisé ces dernières années.

Pour décrire l’avenir, je partagerais avec vous 4 anecdotes :

La première vient d’un travailleur social d’un foyer pour adolescent : “Quand on confisque le portable à nos ados, c’est comme si on leur enlevait la peau.” Cette remarque pose le problème de l’hyperconnectivité qui est un enjeu futur important entre les générations ainsi que le fait de continuer à apporter soutien et information à nos partenaires du réseau social genevois.

La deuxième vient d’un patron de bar et dépositaire de loteries électroniques qui nous disait : ′′Ce n’est pas le personne qui au début et à la fin du mois vient dépenser 2000.-Frs à chaque fois qui me pose problème. C’est la personne qui vient dépenser ses 50.- derniers francs du mois.” Le travail auprès des dépositaires est aussi un axe qui devra se développer à l‘avenir en étroite collaboration avec la Loterie romande. S’appuyer sur leurs connaissances est pour nous central car ils ont aussi développe des expertises à mettre en valeur. Un travail de réduction des risques doit se faire.

La troisième vient d’un médecin, spécialiste dans les dépendances, qui nous confiait : “Lorsque je suis en entretien, j’oublie de poser la question autour de la problématique du jeu excessif.” Cela montre d’une part que la collaboration entre les domaines de la santé et du social reste centrale et que nous devons continuer à resserrer ces liens, et d’autre part que la problématique du jeu excessif reste encore invisible. Et pourtant selon l’enquête faite par l’Institut de recherche économique de Neuchâtel avec le CJE et financé par le PILDJ en 2012, le coût total estimé du jeu excessif en Suisse reviendrait à env. 600 millions de Frs, ceci comprenant les traitements, les baisses de performance au travail, perte de la qualité de vie du joueur et de sa famille en terme de coûts directs et indirects.

Et enfin la quatrième est le témoignage d’une équipe de professionnel-le-s travaillant au sein d’un casino lors d’une formation : “Les gens, à part le fait que parfois il peuvent oublier d’aller aux toilettes, ils boivent, ils fument, ils se droguent en fumant du cannabis et on soupçonne qu’ils peuvent aussi consommer d’autres drogues, certains prennent des médicaments et des femmes se prostituent.” Ce témoignage montre que l’addiction au jeu est une addiction comme les autres, aussi violente, mais encore méconnue et invisible au sein de la société.

Donc l’avenir de RNVP est celui de travailler sur une meilleure visibilité de cette problématique que ce soit au sein des réseaux de la santé et du social, de travailler avec les partenaires de terrain comme les dépositaires, les casinos, la Loterie romande et de travailler autour de l’hyperconnectivité et des problématiques émergentes touchant la jeunesse et les générations. Et comme le soulignait Winnicott, le jeu est central dans la sociabilité des êtres humains. Il est source de plaisir, d’apprentissage, d’individuation mais aussi d’excès et de vulnérabilité.


En conclusion de ce discours et au nom des professionnel-le-s qui animent tous les jours ces lieux, au nom des membres de nos comités respectifs qui tout au long de l’année nous apportent leurs connaissances éclairées et leurs appuis et au nom des trois présidents, nous tenons à vous remercier sincèrement de votre soutien et de votre présence en ce jour. Et nous nous réjouissons de continuer, avec vous, d’informer, de sensibiliser et d’accueillir la population genevoise de même que d’être présent auprès des personnes vulnérables. 

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5675.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5688.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5701.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5717.jpg

Discours de Monsieur le Conseiller d’Etat Mauro POGGIA 

 

Carrefour addictions est née. Longue vie à elle!

Cette nouvelle association composée de CIPRET, association pour la prévention du tabagisme, FEGPA, association pour la prévention de l’alcoolisme et RIEN NE VA PLUS, association luttant contre l’addiction au jeu est née de la volonté politique de mon prédécesseur, Monsieur le conseiller d’Etat Pierre-François Unger, et des députés de la commission des finances de regrouper sous une seule entité la prévention des dépendances.
Il s’agit :

- D’abord, et en priorité, de renforcer la prévention des conséquences des consommations de substances psychoactives et des addictions sans substance.

Nous le savons, dans un contexte social et économique plaçant l’individu sous des pressions toujours plus fortes, la recherche de l’évasion, de la fuite ou tout simplement du plaisir constitue parfois la seule alternative au burn out ou à la dépression.
Quelques chiffres troublants :

- Le tabagisme tue près de 6 millions de personnes chaque année dans le monde. En Suisse, plus de 9000 décès ont été attribués aux conséquences du tabagisme en 2007, soit 14% des causes de mortalité. Le Coût total du tabagisme a été estimé la même année, à 10 milliards, en Suisse et à Genève il y avait alors 107 000 fumeurs dont plus de la moitié étaient considérés des gros fumeurs.

 
- L’alcool a été responsable en 2007 de près de 2000 décès par sa consommation excessive. En 2010 13% des victimes gravement blessées ou décédées dans des accidents de la route, l’ont été par la faute de l’alcool sans parler des violences domestiques ou des actes violents de manière générale. Le coût social de l’abus d’alcool a été estimé en 2003 à 6,5 milliard en Suisse.

 
- Le cannabis est sans contexte la drogue illégale la plus consommée en Suisse et en 2012, 6 % de la population affirmant en avoir consommé durant l’année écoulée, soit 430 000 personnes. 3 à 6% des consommateurs réguliers deviennent dépendants et ce taux peut augmenter jusqu’à 40% en cas de consommation très importante. 5% de l’ensemble des accidents graves de la route sont mis en lien avec la consommation de cannabis.

- Les jeux de hasard et d’argent affectent de manière pathologique entre 5 et 7000 personnes à Genève et plus de 50% des joueurs en consultation perdent en moyenne chaque mois plus de la moitié du revenu de leur ménage.

- Les jeux d’écran, enfin, et même si les données fiables manquent à l’heure actuelle, sont la conséquence d’un isolement sans contrôle externe d’un public de plus en plus jeune.

Il est donc impératif que l’Etat s’investisse dans cette prévention, raison pour laquelle un montant de près de 2 millions annuel est consacré à cette tâche jusqu’en 2016.

Il s’agit cependant également de répondre aux problématiques émergentes nouvelles liées à la multi-consommation qui affectent tout particulièrement les jeunes entre 20 et 24 ans. Plus de 40% en seraient victimes en Suisse en 2012.

L’Etat s’engage ainsi à soutenir le développement d’une politique des addictions cohérente en partenariat avec les associations qui se regroupent désormais au sein de Carrefour addictions.

Cette tâche est essentielle quel que soit la substance ou la pratique en cause pour la protection de notre jeunesse afin que notre société puisse continuer à compter sur des citoyennes et des citoyens responsables de leurs actes et profitant pleinement de la vie.

Pour celles et ceux que l’on regarde trop souvent avec mépris ou compassion dans une société toujours plus rapide et où l’individu se préoccupe toujours moins de l’autre, il est du devoir de l’Etat de promouvoir cette solidarité à l’égard de personnes qui sont malades et n’ont souvent même pas conscience de l’être.

Merci pour le travail que vous faites et que vous continuerez à faire et nous serons à vos côtés, ce d'autant que les affaires sociales sont désormais rattachées à la santé. l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5709.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5728.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5634.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5638.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5639.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5641.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5647.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5652.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5653.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5656.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5657.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5658.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5660.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5661.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5665.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5666.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5668.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5731.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5733.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5736.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5737.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5738.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5739.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5740.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5742.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5743.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5744.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5745.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5747.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5749.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5755.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5757.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5759.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5761.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5762.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5766.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5768.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5773.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5774.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5778.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5779.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5780.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5783.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5786.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5792.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5793.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5795.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5796.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5799.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5804.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5806.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5807.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5811.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5812.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5814.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5815.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5818.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5837.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5839.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5842.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5847.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5849.jpg

 l'inauguration des locaux de Carrefour addictionS-5832.jpg

Pour plus informations: www.carrefouraddictions.ch


17:15 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

02/02/2014

Le 36ème Festival International de Ballons

 

Le 36ème Festival International de Ballons s’est déroulé du 25 janvier au 2 février 2014. Il se termine sur une journée dun blanc immaculé à cause de la neige tombée. Cette édition, placée sous le signe de la convivialité et de conditions météorologiques clémentes en semaine, a ravi plus de 18'000 spectateurs. Les organisateurs du Festival se montrent satisfaits au moment du bilan, malgré la météo capricieuse qui a entravé le programme des week-ends.

Cette année, ce n’est pas moins de 80 pilotes de 15 nationalités qui ont enchanté le public venu à Château-d’Oex pour ce spectacle aérien extraordinaire. Pour le premier week-end, marqué d’une journée de lancement éclatante de soleil, 10'000 personnes se sont retrouvées à Château-d’Oex. Comme à son habitude, la journée des enfants du mercredi a rencontré un vif succès et a ainsi offert un vol captif à près de 450 enfants. Près de 3'000 personnes étaient présentes pour l’occasion. Les autres jours, le Festival a accueilli plus de 5'000 spectateurs. L’édition 2014 a donc ravi 18'000 visiteurs. Les jours de semaine ont été particulièrement radieux, à l’image de la journée de lancement. Les organisateurs sont très satisfaits de l’engouement du public durant les jours de semaine.

Plusieurs compétitions se sont déroulées cette année. La course des Deux Gruyères a notamment été remportée pour la première fois depuis 5 ans ! C’est Richard Allen, pilote anglais, qui a lancé son marqueur au plus proche de la cible placée dans la cour du Château de Gruyères. La chasse au ballon inconnu a été remportée par David Spildooren qui nous vient de Belgique et qui s’est posé à 1,50 m de son objectif. La cible Parmigiani, quant à elle, a vu quatre pilotes ex-aequo remportés un prix. Concernant le mât placé sur la colline du Temple, c’est François Chappuis, pilotant le ballon Parmigiani, qui a réussi en premier à faire glisser son anneau le long de la perche. Le second pilote à avoir réussi cet exploit est Charles Gourmet, pilote belge fidèle au Festival International de Ballons.

2014 a été une belle année au niveau des vols. Les ballons ont pris leur envol 5 jours sur 9 jours de Festival. Ainsi, les pilotes ont accumulé plus de 620 heures de vols sur la semaine. Grâce aux conditions météorologiques exceptionnelles de vendredi, les aérostiers ont pu voler à plus de 4’000m d’altitude et, pour certains audacieux, rejoindre la région de Fribourg et Berne.

Les shows aériens assurés par Jérôme Cusin en avion acrobatique, Géraldine Fasnacht en wingsuit et les démonstrations des parapentistes et des parachutistes ont également remporté un vif succès au près des spectateurs. Le lâcher de ballons et les diverses animations proposées lors de l’après-midi des enfants ont ravis petits et grands.

Les organisateurs du Festival International de Ballons remercient son public et toutes les personnes qui œuvrent pour la réussite de cette manifestation. Le Festival donne d’ores et déjà rendez-vous à tous à Château-d’Oex du 24 janvier au 1er février 2015. Le Night Glow est programmé le samedi 31 janvier !

Communiqué de presse final

Château-d’Oex, le 2 février 2014

www.festivaldeballons.ch 

festival des ballons-1016572.jpg

festival des ballons-1016578.jpgfestival des ballons-1016580.jpg

festival des ballons-1016591.jpg

festival des ballons-1016584.jpg

festival des ballons-1016594.jpg

festival des ballons-1016596.jpg

festival des ballons-1016608.jpg

festival des ballons-1016634.jpg

festival des ballons-1016654.jpg

festival des ballons-1016563.jpg

festival des ballons-1016559.jpg

festival des ballons-1016558.jpg

festival des ballons-1016655.jpg

(c) Festival International de Ballons - Marc Brodart (2).jpg

  Copyright  festival International de Ballons(c) Festival international de Ballons - D. Schreckling.jpg

  Copyright  festival International de Ballons(C) Festival International de Ballons - webimprim (3).jpg

  Copyright  festival International de Ballons

(C) Festival International de Ballons - webimprim (6).jpg

  Copyright  festival International de Ballons

(C) Festival International de Ballons - webimprim (5).jpg

  Copyright  festival International de Ballons

(c)Patrice Uldry - borddepiste.ch.jpg

  Copyright  festival International de Ballons

18:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

01/02/2014

Le site de la voirie transformé en center Culturel

Les silos à sel de la voirie transformés en œuvre d'art

L’œuvre a été inaugurée ce soir à 18h par les magistrats Sami Kanaan, Guillaume Barazzone et Rémy Pagani, par la présence de Madame Esther Alder et les conseillers municipaux.

Le site de la voirie  transformé en œuvre d’art ouvre exceptionnellement ses portes au public.

L'édifice des silos à sels, situé au 10, rue François-Dussaud, était fortement dégradé. Il a été démoli en 2010 et reconstruit selon des standards fonctionnels modernes. Le nouveau bâtiment, qui peut contenir jusqu'à 500 tonnes de sel de déneigement, a repris la forme, les dimensions et le gabarit du précédent, mais il est constitué d’une structure porteuse métallique qui accueille quatre silos en bois, enveloppée par une façade en polycarbonate translucide.

La Ville de Genève, avec le concours de son Fonds d’art contemporain (FMAC), inaugure une oeuvre d'art public originale de Pieter Vermeersch qui illumine désormais le bâtiment des silos à sel.
La proposition de l’artiste belge Pieter Vermeersch se présente comme un tableau de lumière. En tirant profit des façades translucides du bâtiment des silos à sel de la Voirie de la Ville de Genève, l’artiste a imaginé utiliser le système de mesure du niveau de sel pour traduire en intensité lumineuse les quantités de matière contenue dans chaque silo. De cette façon, le bâtiment lui-même offre aux regards extérieurs la dynamique de son fonctionnement intérieur.


L’inauguration de cette nouvelle oeuvre d’art public est également le fruit d’une collaboration réussie avec le Service Voirie — Ville propre, qui a permis de réaliser une campagne d’affichage exceptionnelle sur les camions poubelles. L’inauguration est, par la suite, l’occasion de s’ouvrir à plusieurs partenariat avec la Maison de Quartier des Acacias (repas animé et rencontres),soutenu par le département social avec la conseillère administratif Esther Alder
. Le festival Antigel - scénographie de camions pour l’inauguration et visites décalées de l’œuvre par l’acteur Alexandre Bordier le samedi 1er février, dès 16h.

Ces actions de médiation s’inscrivent plus largement dans le cadre du label FMAC_mobile voulu par le magistrat en charge de la culture, Sami Kanaan. Elles cherchent à sensibiliser le public à l’art sous différentes formes en lui offrant des espaces de rencontre et des moments festifs autour d’une œuvre. Cette démarche figure parmi les priorités de législature fixées par Sami Kanaan pour le Département de la culture et du sport de la Ville de Genève.

 

Les silos à sel-5047.jpg

Les silos à sel-5049.jpg

Les silos à sel-5053.jpg

Les silos à sel-5056.jpg

Les silos à sel-5061.jpg

Les silos à sel-5066.jpg

Les silos à sel-5077.jpg

Les silos à sel-5080.jpg

Les silos à sel-5081.jpg

Les silos à sel-5090.jpg

Les silos à sel-5095.jpg

Les silos à sel-5099.jpg

Les silos à sel-5118.jpg

Les silos à sel-5125.jpg

Les silos à sel-5131.jpg

Les silos à sel-5144.jpg

Les silos à sel-5146.jpg

Les silos à sel-5149.jpg

Les silos à sel-5160.jpg

Les silos à sel-5162.jpg

Les silos à sel-5166.jpg

Les silos à sel-5168.jpg

Les silos à sel-5175.jpg

Les silos à sel-5215.jpgLes silos à sel-5221.jpg

Les silos à sel-5246.jpg

Les silos à sel-5258.jpg

Les silos à sel-5275.jpg

Les silos à sel-5287.jpg

Les silos à sel-5290.jpg

Les silos à sel-5296.jpg

Les silos à sel-5305.jpg

Les silos à sel-5307.jpg

Les silos à sel-5308.jpg

Les silos à sel-5309.jpg

Les silos à sel-5310.jpg

Les silos à sel-5312.jpg

Les silos à sel-5313.jpg

Les silos à sel-5315.jpg

Les silos à sel-5321.jpg

Les silos à sel-5332.jpg

Les silos à sel-5343.jpg

Les silos à sel-5346.jpg

Les silos à sel-5369.jpg



00:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

31/01/2014

Hommage à Charles BEER

La grande famille socialiste était rassemblée hier soir pour célébrer les 10 années de Charles Beer à la tête du Département de l’Instruction Publique. Avec la présence, notamment, de Micheline Calmy-Rey et Christianne Brunner, la soirée fut chaleureuse et teintée d’émotion également.

Charles Beer a su porter dignement l’héritage d’André Chavanne à la tête du DIP mais également assurer brillamment la succession de Micheline Calmy-Rey. Durant ces 10 ans, il a développé l’Ecole comme moteur de l’égalité des chances afin d’assurer une place pour toutes et tous dans notre société. Son bilan politique est d’ailleurs salué de tout bords politiques.

Je lui souhaite plein de succès à la tête de Pro Helvetia et compte toujours sur lui au sein de notre parti.

Romain de Sainte Marie
Président PS Genevois

 

Fête de la Charles Beer-4876.jpg

Fête de la Charles Beer-4878.jpg

Fête de la Charles Beer-4884.jpg

Fête de la Charles Beer-4885.jpg

Fête de la Charles Beer-4886.jpg

Fête de la Charles Beer-4888.jpg

Fête de la Charles Beer-4889.jpg

Fête de la Charles Beer-4890.jpg

Fête de la Charles Beer-4891.jpg

Fête de la Charles Beer-4892.jpg

Fête de la Charles Beer-4894.jpg

Fête de la Charles Beer-4900.jpg

Fête de la Charles Beer-4901.jpg

Fête de la Charles Beer-4907.jpg

Fête de la Charles Beer-4908.jpg

Fête de la Charles Beer-4910.jpg

Fête de la Charles Beer-4913.jpg

Fête de la Charles Beer-4915.jpg

Fête de la Charles Beer-4917.jpg

Fête de la Charles Beer-4922.jpg

Fête de la Charles Beer-4929.jpg

Fête de la Charles Beer-4941.jpg

Fête de la Charles Beer-4945.jpg

Fête de la Charles Beer-4949.jpg

Fête de la Charles Beer-4950.jpg

Fête de la Charles Beer-4974.jpg

Fête de la Charles Beer-4979.jpg

Fête de la Charles Beer-4983.jpg

Fête de la Charles Beer-4984.jpg

Fête de la Charles Beer-4989.jpg

Fête de la Charles Beer-4994.jpg

Fête de la Charles Beer-4996.jpg

Fête de la Charles Beer-4998.jpg

Fête de la Charles Beer-5001.jpg

Fête de la Charles Beer-5002.jpg

Fête de la Charles Beer-5004.jpg

Fête de la Charles Beer-5006.jpg

Fête de la Charles Beer-5009.jpg

Fête de la Charles Beer-5013.jpg

Fête de la Charles Beer-5016.jpg

Fête de la Charles Beer-5017.jpg

Fête de la Charles Beer-5019.jpg

Fête de la Charles Beer-5024.jpg

Fête de la Charles Beer-5026.jpg

Fête de la Charles Beer-5027.jpg


10:22 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

La Journée mondiale des zones humides

Aujourd’hui à eu lieu la visite en bateau de la rade et ses zones humides avec le conseiller d’Etat Luc Barthassat à l’occasion de la journée mondiale des zones humides.

Savez-vous qu'une réserve naturelle d'importance internationale traverse le cœur de Genève?

“La Rade et le Rhône, avec leur richesse naturelle, constituent un site protégé par la Convention de Ramsar. Pour faire mieux connaître leur valeur, des animations sont organisées entre les Bains des Paquis et la Perle du lac cette semaine pour les écoliers et pour le grand public dans le cadre de la Journée mondiale des zones humides. Organisé avec de nombreux partenaires du DETA et du DIP.”

(Luc Barthassat)

Journée mondiale des zones humides-4242.jpg

Journée mondiale des zones humides-4249.jpg

Journée mondiale des zones humides-4260.jpg

Journée mondiale des zones humides-4280.jpg

Journée mondiale des zones humides-4282.jpg

Journée mondiale des zones humides-4286.jpg

Journée mondiale des zones humides-4287.jpg

Journée mondiale des zones humides-4292.jpg

Journée mondiale des zones humides-4307.jpg

Journée mondiale des zones humides-4319.jpg

Journée mondiale des zones humides-4324.jpg

Journée mondiale des zones humides-4335.jpg

Journée mondiale des zones humides-4337.jpg

Journée mondiale des zones humides-4350.jpg

Journée mondiale des zones humides-4351.jpg

Journée mondiale des zones humides-4363.jpg

Journée mondiale des zones humides-4367.jpg

Journée mondiale des zones humides-4408.jpg

Journée mondiale des zones humides-4417.jpg

Journée mondiale des zones humides-4428.jpg

Journée mondiale des zones humides-4443.jpg

Journée mondiale des zones humides-4449.jpg

Journée mondiale des zones humides-4466.jpg

Journée mondiale des zones humides-4503.jpg

Journée mondiale des zones humides-4535.jpg

Journée mondiale des zones humides-4544.jpg

Journée mondiale des zones humides-4564.jpg

Journée mondiale des zones humides-4570.jpg

Journée mondiale des zones humides-4630.jpg

Journée mondiale des zones humides-4632.jpg

Journée mondiale des zones humides-4647.jpg

Journée mondiale des zones humides-4650.jpg

Journée mondiale des zones humides-4699.jpg

Journée mondiale des zones humides-4707.jpg

Journée mondiale des zones humides-4715.jpg

Journée mondiale des zones humides-4752.jpg

Journée mondiale des zones humides-4768.jpg


00:55 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

30/01/2014

La Villa Yo Yo: l’offre d’activités pour les enfants

En présence des responsables des Unions chrétiennes, de la Conseillère administrative Esther Alder et des nombreux partenaires du quartier à été inauguré la Villa YoYo dans le quartier Europe des charmilles.
 
Depuis octobre dernier, les enfants du quartier de l’Europe bénéficient d’une offre d’activités renforcée grâce à la Villa YoYo, gérée par les Unions chrétiennes. Installée dans les locaux du 99-Espace de quartier, la Villa YoYo a déjà conquis son public.

 
Grâce au projet d’accueil extrascolaire proposé par la Villa Yoyo, les enfants de 4 à 12 ans peuvent participer gratuitement à de nombreuses activités, les mercredis et samedis, de 9h00 à 18h00, ainsi que durant les vacances scolaires. Encadrés par une équipe d’animateurs professionnels, ils ont ainsi l’occasion de pratiquer des activités sportives ou créatrices, d’être aidés dans leurs devoirs, ou tout simplement d’échanger dans un environnement surveillé.
 
Initié par les Unions Chrétiennes de Genève, le concept de Villa Yoyo, déjà présent dans d’autres communes, s’est implanté dans le quartier Europe Charmilles grâce au soutien de la Ville de Genève. La Villa Yoyo collabore étroitement avec les partenaires du quartier de l’Europe, le collectif l’Abri, l’Association Europe-Charmilles, Rinia Contact et les diverses associations hébergées au 99-Espace de quartier.
 
En offrant des prestations répondant aux besoins des enfants et des familles, ce projet s’inscrit dans la politique de soutien à l’enfance et à la parentalité porté par le Département de la cohésion sociale et de la solidarité.

 

Villa YO YO-1130817.jpg

Villa YO YO-3986.jpg

Villa YO YO-4008.jpg

Villa YO YO-4015.jpg

Villa YO YO-4017.jpg

Villa YO YO-4020.jpg

Villa YO YO-4021.jpg

Villa YO YO-4027.jpg

Villa YO YO-4030.jpg

 

Discours Madame Martine Miquel

Inauguration de la Villa YoYo Europe-Charmilles


Un premier bonjour pour tous les enfants et leurs familles. Que faut-il dire dans un discours : réponse des enfants "bonjour et merci".

Alors nous allons dire bonjour et merci à :

·     Madame la conseillère administrative de la Ville de Genève Esther Alder (département de la cohésion sociale et de la solidarité)
·     Madame la directrice de l'office de l'enfance et de la jeunesse Francine Teylouni,
·     Service des écoles et institutions pour l'enfance, Isabelle Widmer, cheffe du service
·     le 99, avec toutes les associations qui en font partie et en particulier Mme Corinne Cornaglia, Mme Emilie Thiébaud, Mme Barbara Firla-Greanischer avec un salut amical à la directrice du secteur petite enfance des Charmilles Mme Anne Duruz
·     Ordre de Saint-Jean (don 2013 pour matériel) et en particulier Mr Michel Cagneux, Mr François de Planta, Mr Etienne Gounaud et Mr Tony von Planta
·     La fondation Oltramare et Mr Jean-François Labarthe
·     DSR (don 2013 pour ouverture)
·     Les anciens présidents des UCG : Eric Villy, Ingvar Wallin et Luce-Léa Tomisawa
·     L'équipe de la Villa YoYo
·     Nicolas Zinguinian le responsable de cette nouvelle Villa
·     Vanessa Dahan, la Secrétaire générale

Pour accueillir Stanislas Wavrinka à l'aéroport de Genève, d'après Darius Rochebin, il y avait 100 personnes et à la Villa YoYo Europe-Charmilles mercredi dernier 113 enfants étaient présents à un moment de la journée.

Etrange d'appeler une Villa ce local mais qu'est-ce une Villa si ce n'est un espace à habiter, un espace à rêver.

Un rêve devenu réalité, un rêve d'enfants graine de citoyens, un rêve de grands pour des enfants, un endroit rêvé.

L'idée de la Villa YoYo est à l'image de ce jeu construit d'une ficelle et de deux morceaux de bois ou de plastique. Simplicité de ce jeu, simplicité du concept : accueil et mixité. Facilité : le YoYo c'est facile à apprendre, la Villa YoYo se veut aussi facile, facile à trouver, facile d'y faire ses devoirs, facile d'y être admis puisqu'elle fonctionne sans inscription.

Le YoYo s'enroule et de déroule autour du centre, au rythme de la volonté du joueur, à la Villa YoYo les enfants vont et viennent à leur propre rythme autour de ce point de repère dans le quartier.

Bien entendu, comme dans tous les jeux, il est possible de devenir expert du YoYo et nous en connaissons tous des experts en herbe, l'expert de la négociation, l'expert du ballon, l'expert du goûter, l'expert de l'humour, l'expert du cri suraigu. A la Villa nous croyons que tous les enfants ont une expertise à partager, à développer, à faire connaître, à promouvoir.

Je reviens à ma première image du tennis pour terminer en disant qu'une Villa YoYo c'est comme un court de tennis, c'est d'abord et avant tout une question d'échanges.
 
MM/29.01.2014

 

Villa YO YO-1130775.jpg


 

Villa YO YO-4033.jpg

Villa YO YO-4043.jpg

 

Villa YO YO-1130776.jpg

Villa YO YO-4050.jpg

Villa YO YO-4052.jpg

Villa YO YO-4058.jpg

Villa YO YO-4062.jpg

Villa YO YO-4068.jpg

Villa YO YO-4071.jpg

Villa YO YO-4077.jpg

Villa YO YO-4078.jpg

Villa YO YO-4079.jpg

Villa YO YO-4081.jpg

Villa YO YO-4083.jpg

Villa YO YO-1130792.jpg

Villa YO YO-1130795.jpg

Villa YO YO-1130797.jpg

Villa YO YO-1130798.jpg

Villa YO YO-1130806.jpg

Villa YO YO-1130812.jpg


10:19 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

29/01/2014

CONTRAT D'ACCUEIL: BIENVENU À GENEVE, CANTON SUISSE ET CITE INTERNATIONALE

Aujourd’hui le canton de Genève lance son programme d’intégration 2014-2017.

Répondant aux volontés politiques exprimées par les Chambres fédérales d'une part et le Conseil fédéral d'autre part, et pour la première fois en Suisse et à Genève, un programme d'intégration cantonal (PIC) a été conçu avec le précieux soutien de la Confédération, des communes et du tissu associatif genevois. La mise en œuvre du PIC, qui sera simultanément déployé dans tous les cantons suisses, s'étendra de 2014 à 2017. Pierre Maudet a lancé aujourd’hui le programme d'intégration cantonal (PIC) pour les années 2014-2017. Les migrants devront s'engager à respecter les valeurs du pays et à contribuer au bien commun.

Pour la présentation de ce programme de grande ampleur, le département de la sécurité et de l'économie (DSE) à accueillie lors de la soirée de lancement pour la prise de parole à cette occasion :  M. Mario Gattiker, directeur de l'Office fédéral des migrations (ODM), Mme Martine Brunschwig Graf, présidente de la commission fédérale contre le racisme (CFR) et ancienne présidente du conseil d'Etat genevois, Mme Catherine Kuffer Galland, présidente de l'Association des communes genevoises (ACG), M. Etienne Piguet, professeur à l'Institut de géographie de l'Université de Neuchâtel et vice-président de la Commission fédérale pour les questions de migrations (CFM) et M. Pierre Maudet, conseiller d’Etat chargé de la sécurité et de l’économie.

 

Contrat-d'Accueil-1.gif

Contrat-d'accuille-2.gif

Contrat-d'Accueil-3.gif

Integration-4087.jpg

Integration-4095.jpg

Integration-4096.jpg

Integration-4097.jpg

Integration-4100.jpg

Integration-4101.jpg

Integration-4102.jpg

Integration-4104.jpg

Integration-4108.jpg

 

Integration-4109.jpg

Integration-4111.jpg

Integration-4112.jpg

Integration-4114.jpg

Integration-4118.jpg

Integration-4122.jpg

Integration-4129.jpg

Integration-4130.jpg

Integration-4134.jpg

Integration-4139.jpg

Integration-4151.jpg

Integration-4170.jpg

Integration-4171.jpg

Integration-4184.jpg

Integration-4188.jpg

Integration-4193.jpg

Integration-4194.jpg

Integration-4198.jpg

Integration-4202.jpg

Integration-4227.jpg

Integration-1130819.jpg

Integration-4233.jpg

23:44 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

Grand débat de la Tribune de Genève: «l’immigration de masse»

TDG«l’immigration de masse»-1130730.jpg

TDG«l’immigration de masse»-1130742.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3648.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3656.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3690.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3698.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3718.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3721.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3729.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3733.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3743.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3756.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3758.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3761.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3766.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3770.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3772.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3773.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3775.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3780.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3785.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3786.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3794.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3805.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3812.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3815.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3827.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3830.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3822.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3832.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3838.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3843.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3845.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3847.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3853.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3859.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3860.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3877.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3881.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3883.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3885.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3888.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3904.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3925.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3929.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3944.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3946.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3949.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3952.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3957.jpg

TDG«l’immigration de masse»-3969.jpg

TDG«l’immigration de masse»-1130742.jpg

TDG«l’immigration de masse»-1130747.jpg

TDG«l’immigration de masse»-1130754.jpg

TDG«l’immigration de masse»-1130732.jpg

00:27 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

27/01/2014

Trous de mémoire: La mémoire retrouvée!

A l’occasion de la journée de la mémoire et de l’holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité,  le département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DIP), en collaboration avec le Théâtre de Saint-Gervais, à organisé une soirée de projection du film suisse Das Boot ist Voll de Markus Imhoof.

La Suisse et la Seconde Guerre mondiale, cette journée s'intéressera en particulier à la question de l’accueil et du refoulement de refugies juifs qui tentaient, souvent de maniéré désespérée, d’échapper à leur persécution et à leurs bourreaux.

Mme Anne Emery-Torracinta, conseillère d’Etat chargée du département de l’instruction publique, de la culture et du sport à pris la parole à l’issue de la projection du film.

Durant la journée près de 400 étudiant on assisté à la journée, qui à été animé par une table rond sur le thème de “La Suisse et la Seconde Guerre mondiale : quelle évolution de la mémoire collective ?” par Mme Sonia Zbinden, Historienne, été présent à cette table Mme Ruth Dreifuss, ancienne conseillère fédérale ,Mme Monique Eckmann, déléguée de la Suisse à l'International Holocaust Remembrance Alliance, ITF, M. Nils de Dardel, conseiller national, co-initiateur romand du Manifeste du 21 Janvier 1997 , M. Marc Perrenoud, historien au Département fédéral des affaires étrangères, conseiller scientifique de la Commission indépendante d'experts Suisse – Seconde Guerre mondiale (« Commission Bergier »).

Cette journée vise notamment à rappeler le drame de l’Holocauste et des génocides qui ont marqué l’histoire de l’Europe du XXe siècle, ainsi qu’à réfléchir sur les droits humains, la tolérance et le dialogue interreligieux et interculturel.

La conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP), en 2003, a désigne le 27 janvier comme Journée de la Mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité dans les établissements scolaires de toute la Suisse. 

 

Journée de la mémoire-2678.jpg

Journée de la mémoire-2681.jpg

Journée de la mémoire-2687.jpg

Journée de la mémoire-2711.jpg

Journée de la mémoire-2694.jpg

Journée de la mémoire-2712.jpg

Journée de la mémoire-2719.jpg

Journée de la mémoire-2731.jpg

Journée de la mémoire-2738.jpg

Journée de la mémoire-2739.jpg

Journée de la mémoire-2743.jpg

Journée de la mémoire-2740.jpg

Journée de la mémoire-2745.jpg

Journée de la mémoire-2752.jpg

Journée de la mémoire-2760.jpg

Journée de la mémoire-2762.jpg

Journée de la mémoire-2779.jpg

Journée de la mémoire-2765.jpg

Journée de la mémoire-2787.jpg


23:48 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

26/01/2014

Visite guidée au cœur de Genève place financière

Samedi midi, “Groupe écosocialiste de solidaritéS, Groupe jeunes de solidaritéS, Uniterre, L’Autre Syndicat, Attac-Ge et CADTM” sont organisée une visite guidée au au cœur de Genève place financière.

De passage à Genève à l’occasion des rencontres écosocialistes européennes, le maire de Marinaleda et d’autres militants européens du mouvement social et écologistes se réjouissent de cette petite balade.

Ecosolidarite-1130587.jpg

Ecosolidarite-2544.jpg

Intervention de M. Ducommun


Au nom de Genève place financière, je vous souhaite la bienvenue dans cette ville bien accueillante, particulièrement pour ceux qui ont beaucoup d’argent.

Pensez donc, avec 140 banques dans notre ville, nous avons de quoi vous accueillir !

Nos coffre-forts sont bien pleins, nous sommes fiers de gérer plus d’un quart de la fortune mondiale, à peu près 2'000 milliards de $, environ 10 fois le PIB du Portugal, qui se balade à la recherche de discrétion. Mais ne vous faîtes pas de soucis, il y encore de la place. Nous aimons ouvrir nos coffre-forts pour nos futurs clients, mais nous n’aimons pas quand certains veulent les ouvrir pour voir ce qu’il y a dedans. Nous aussi aimons la discrétion.

Et nous sommes efficaces : à partir de 100'000 ou 500'000 francs, on s’occupe bien de vous. Par exemple : Un patrimoine de 100.000 EUR investi en fonds obligataires à hauts rendements (17,5% par an, moyenne annuelle sur 3 ans), permet d’obtenir une ligne de crédit de 70% sur le montant net des fonds, soit ici 67.000 EUR nets. Cela permettra un nouvel investissement dans un portefeuille de fonds en actions (22% par an, moyenne annelle sur 3 ans). Au final, la fortune gérée en banque privée genevoise sera de 158.000 EUR et le rendement net de 28%, l’augmentation des actifs et l’utilisation d’une ligne de crédit à taux faible permettant, au final, une augmentation du rendement net de 100.000 EUR, montant de référence. La gestion de fortune, c’est cela, et c’est ce qui fait le succès de la place financière de Genève. Je remercie Gardiner Finance pour cet exemple qui doit faire envie !

Certains nous accusent d’être un paradis fiscal. Mais cette expression est inacceptable, elle associe Dieu, le paradis, au Diable, l’enfer fiscal ! Tout bon chrétien se doit de combattre l’enfer, et nous sommes fiers de protéger les citoyens, particulièrement les plus riches, de cet enfer. L’exemple que je viens de citer, avec un placement de 100'000 euros, montre que les riches gagnent durement leur fortune bien méritée. Leur retirer une part importante de cette fortune pour la donner aux pauvres qui ne font rien est d’une injustice profonde.

Notre noble tâche devient de plus en plus difficile, on vient nous chercher des noises sur ce terrain. Mais nous ne nous laisserons pas faire, heureusement nous avons de nombreux soutiens politiques. Donc nous ferons tout notre possible pour continuer de proposer le paradis, idéal du bonheur.

Aujourd’hui, Genève est classée au sixième rang des principales places financières dans le monde et au deuxième rang en Suisse. Elle occupe même la première place en matière de gestion de fortune privée. Genève gère plus de la moitié des capitaux étrangers placés dans le pays et 27% de la fortune off-shore (fortune placée à l’étranger) privée dans le monde.

 

Genève est la capitale mondiale de la gestion de fortune privée, avec 27% des actifs mondiaux sous gestion, grâce à 140 banques pour une ville de 160.000 habitants, ce qui est une densité très élevée. La gestion de fortune est la forme la plus sophistiquée disponible pour le management d’un patrimoine financier, à partir de 50.000 EUR minimum. Le crédit Lombard, ou ligne de crédit en contrepartie d’actifs financiers permet de créer un effet de levier avec le Franc suisse, au taux de 2,5% par an. Un patrimoine de 100.000 EUR investi en fonds obligataires à hauts rendements (17,5% par an, moyenne annuelle sur 3 ans), permet d’obtenir une ligne de crédit de 70% sur le montant net des fonds, soit ici 67.000 EUR nets. Cela permettra un nouvel investissement dans un portefeuille de fonds en actions (22% par an, moyenne annelle sur 3 ans). Au final, la fortune gérée en banque privée genevoise sera de 158.000 EUR et le rendement net de 28%, l’augmentation des actifs et l’utilisation d’une ligne de crédit à taux faible permettant, au final, une augmentation du rendement net de 100.000 EUR, montant de référence. La gestion de fortune, c’est cela, et c’est ce qui fait le succès de la place financière de Genève.(Gardiner finance)

 

 

Ecosolidarite-1130591.jpg

Ecosolidarite-2560.jpg

Ecosolidarite-1130604.jpg

Tony, un trader présente son activité depuis l’esplanade

du pont de la machine

 

Eh vous avez vu ces champs de blé ?

 

Et là regardez, vous avez vu le café qui pousse sur les toits ? On est meilleur que ceux qui font de l’alter urban farming n’est ce pas ?

 

Et là, mais si regardez bien, le long des rives, dans les bas-fonds, les champs de canne à sucre !!

 

Allez, ayez un peu d’imagination bon sang !

 

A Genève, on vend 50% du café mondial, 50% du sucre et 35 % des céréales alors ils doivent bien être quelque part non ?

 

Vous savez pourquoi on s’est posé sur les rives du léman pour subvenir aux besoins alimentaires de tout ces gens qui crient famine et pour améliorer le bien être de nos bons paysans?

 

Ben parce que les Suisse, dans leur grand esprit humanitaire ont bien compris notre rôle philantropique. Pour nous encourager ils nous ont tout de même octroyé

 

-Des avantages fiscaux

 

-Nous ont mis à disposition les experts de la place finanicère

 

-Et puis ici c’est silence, on ne filme pas et on tire les rideaux. C’est assez agréable ! 

Alors ben dans ces bonnes conditions, dans la dernière décennie, on a quand même multiplier les montants investis dans la spéculation par 30 en cinq ans. Tout de même faut montrer qu on est capables non ?

 

Vous me direz que il y a eu quelques effets indésirés… mais c’est des impondérables. On fait pas d’omelette sans casser les œufs. Et puis pour finir, nous on suit des modèles financiers, on s’appuie sur des programmes informatiques qui ont fait leur preuve, ce serait bien que les gens s’adaptent à tout cela.

 

C est quand même pas notre faute si dans la même  période ont a atteint le milliard de personnes qui souffrent de la faim. Ils ont qu’à venir à Genève pour bouffer, pour se servir dans les champs…

 

Et puis les paysans qui se plaignent que les prix de leurs produits font le yoyo, que la volatilité des prix est nuisible à une bonne conduite de leur ferme.  Ils sont là aussi pas très souples dans leur manière de gérer les affaires. Soyez innovants !

 

En tous les cas, nous ce qu’on trouve chouette dans toute cette histoire c’est que depuis la terrasse de ce bistro, ont peut vendre la moitié du café mondial et le tiers du riz. Comme des grands. On a plus besoin ni des paysans, ni des consommateurs.

 

On se débrouille tout seul et on se remplit les poches. Trop fort non ?

 

On est une petite centaine et ont contrôle 70% des flux agricoles et donc des décisions en ce qui concernent l’alimentation. Qui dit mieux ?

 

Par exemple, pendant qu’on parlait, j’ai tapé sur mon smartphone  et vendu la moitié de la production du cacao de la Côte d’Ivoire. Quoi ?

 

Tu dis quoi ? Toi aussi ? Et toi aussi ? Ben oui, c’est cela aussi notre secret, on achète et on vend 15 à 20 fois la production réellement produite pour créer la demande !

 

Moi je trouve qu’on devrait postuler pour le prix nobel de l’innovation !


 

Dans le cadre de la visite guidée de la Genève internationale. Le trading des matières premières agricoles.

Ecosolidarite-1130609.jpg

Ecosolidarite-1130613.jpg

Ecosolidarite-1130615.jpg

Ecosolidarite-1130642.jpg

Ecosolidarite-1130653.jpg

Ecosolidarite-2584.jpg

Ecosolidarite-1130657.jpg

Ecosolidarite-1130660.jpg

Ecosolidarite-1130669.jpg

Ecosolidarite-1130672.jpg

01:39 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

25/01/2014

CLOUDS - ArtGenève

ArtGenève-1130623.jpg

ArtGenève-1130700.jpg

ArtGenève-2575.jpg

ArtGenève-1130621.jpg

ArtGenève-1130622.jpg

19:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

Genève II : où sont les réels représentant-e-s des peuples syriens ?

Aujourd’hui (troisième jour des négociations), la même image domine à l’intérieur et à l’extérieur : les manifestants  non représentatives sur le terrain, invités à la table des négociations, ont envahi la Place des Nations.

genève 2-0068.jpg

genève 2-0072.jpg

genève 2-0114.jpg

genève 2-0119.jpg

genève 2-0211.jpg

genève 2-0219.jpg

genève 2-0257.jpg

genève 2-0291.jpg

genève 2-0298.jpg

genève 2-0306.jpg

genève 2-0319.jpg

genève 2-0339.jpg

genève 2-0361.jpg

genève 2-0405.jpg

genève 2-0411.jpg

genève 2-0461.jpg

genève 2-0470.jpg

genève 2-0509.jpg

genève 2-0538.jpg

genève 2-0560.jpg

genève 2-1130333.jpg

genève 2-1130336.jpg

genève 2-1130356.jpg

genève 2-1130361.jpg

genève 2-1130376.jpg

genève 2-1130389.jpg

genève 2-1130392.jpg

genève 2-1130399.jpg

genève 2-1130405.jpg

genève 2-1130408.jpg

genève 2-1130427.jpg

genève 2-1130472.jpg

genève 2-1130476.jpg

genève 2-1130518.jpg

genève 2-1130521.jpg

genève 2-1130528.jpg

genève 2-1130539.jpg

genève 2-1130563.jpg

genève 2-1130566.jpg


13:23 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | |

Une heure de prière pour la paix, la justice et la réconciliation en Syrie

"Une heure de prière pour la paix, la justice et la réconciliation" à la cathédrale Saint-Pierre le 24 janvier 2014 de 18 à 19 heures.

Cette prière a été organisée par l'Appel Spirituel de Genève www.aasg.ch à l'occasion de la réunion de "Genève 2" pour la résolution du conflit en Syrie.

Tous les représentants des religions à Genève se sont retrouvés pour faire une heure de prière.

A cette occasion 2 imams l'un shiite Sheikh Mohamed Ali Al Hajj et l'autre sunnite Mohamed Chabache ont psalmodié le Coran et fait des prières pour la paix en Syrie et dans le monde.

Le shiite vient du Liban et l'autre sunnite qui vivait à Damas en Syrie a dû fuir son pays sous la menace du dictateur Bashar. Deux frères partageant une même souffrance et victime d'un même tyran avec tout un peuple.

Ils étaient à Genève pour participer à des conférences pour traiter du "rôle de la spiritualité pour la paix et la réconciliation en Syrie"  qui se sont tenues à l'OUNU et aux CIGG organisées par la Fédération Universelle pour la Paix et la Fondation pour l'Entre-connaisse de Genève www.fec-fec-geneve.ch

Ils ont déclaré ensemble et côte à côte devant une assemblée recueillie que ce qui se passait en Syrie n'était pas une guerre de religions entre shiite, sunnites, chrétiens et alaouites mais la guerre criminelle et aveugle  d'un dictateur sanguinaire contre la liberté, l'équité, la démocratie et la liberté que le peuple syrien avait demandé de manière non-violence.

Ils ont déclaré leur respect mutuel et leur v˛ux de paix pour toute l'Humanité dans l'Amour et la Miséricorde de Dieu.

Un moment de bonheur et de plénitude que nous aurions souhaité partager avec tout être humain sur cette Terre.

Une bénédiction a été faite par Monseigneur Pierre farine et une collecte pour l'aide aux victimes de cette abominable guerre qui décime un peuple et son pays la Syrie.

Des prières ainsi que l'Appel Spirituel de Genève ont étaient lus en arabe, en français et en anglais

Un musicien aveugle réfugié syrien accompagnait ces prières par des intermèdes avec luth(oud).

Un vrai moment de paix ici à Genève avec l'espoir que cela puisse se réaliser en Syrie et partout où la violence, l'ignorance et la haine menacent assassine l'innocence .

catheral-0575.jpg

catheral-0580.jpg

catheral-0583.jpg

catheral-0587.jpg

catheral-0595.jpg

catheral-0597.jpg

Prière pour la Syrie, Messager de Rabbin François Garaï

lu par Hafid Ouardiri


Je prie pour les Syriens, des femmes et des hommes qui habitent dans cette région du monde qui a vu notre civilisation s'y forger des paroles d'amour et de compassion.
 
Dans cette région, l'idée d'un Dieu UN et unique a surgi du fond de l'âme humaine.
 
De l'idée du Dieu Un et unique a surgi l'idée de l'humain, de l'identité et de la complémentarité des uns par rapport aux autres.
 
C'est pourquoi, dans cet arc qui va du nord de l'Afrique au Golfe persique, des phrases furent prononcées comme: veahavta leréakha kamokha: tu aimeras l'autre comme toi.
 
De ces phrases prononcées appelant à l'amour pour soi et pour l'autre, a surgi cette vérité: si je m'aime, alors je peux aimer l'autre.
 
Si nous transformons cette affirmation en négation, tout en gardant le sens de celle-ci, elle devient: si je n'aime pas l'autre, c'est que je suis incapable de m'aimer moi-même.
 
Mon acceptation de l'autre indique mon degré d'acceptation de moi-même et mon amour pour l'autre révèle ma propre capacité d'amour.
 
Ainsi, quand les humains s'haranguent sans écouter l'autre, quand on les voit s'opposer les uns aux autres, quand on les voit s'entretuer, que dire sinon que ceux qui ne savent s'exprimer que par la violence se font violence à eux-mêmes, que ceux qui veulent l'annihilation de l'autre ne supportent pas leur propre existence.
 
L'autre est ce que nous sommes, et nous sommes ce que nous pensons que l'autre est.
 
Refuser d'accepter l'autre, c'est refuser de s'accepter soi-même.
 
L'accepter et avoir une démarche d'empathie vis-à-vis d'elle ou de lui, c'est s'accepter et avoir de l'empathie pour soi.
 
Puisse chacun comprendre un jour que l'amour peut gouverner notre monde, comme l'amour peut gouverner notre vie.
 
J'espère en des lendemains où chacun s'aimera et pourra ainsi aimer l'autre, celle et celui qui lui est semblable, comme celle ou celui qui lui est dissemblable.
 
On s'apercevra alors que le dissemblable lui est comparable, que les situations des uns et des autres sont substituables et que, si l'équité règne, la compréhension grandit et l'harmonie peut habiter le monde humain.
 
Que la Source de toute existence nous vienne en aide afin que notre vie nous soit chère car alors la vie de l'autre nous le sera également.
 
veahavta leréakha kamokha: tu aimeras l'autre comme toi (Lévitique 18:19)

 

catheral-0599.jpg

catheral-0607.jpg

catheral-0610.jpg

catheral-0615.jpg

catheral-0619.jpg

catheral-0628.jpg

catheral-0637.jpg

catheral-0644.jpg

catheral-0647.jpg

catheral-0654.jpg

catheral-0656.jpg

catheral-0664.jpg

catheral-0668.jpg

catheral-0675.jpg

catheral-0686.jpg

catheral-0693.jpg

catheral-0697.jpg

catheral-0700.jpg

catheral-0707.jpg

catheral-0714.jpg

catheral-0716.jpg

catheral-0717.jpg

Messager d' Appel Spirituel Genève


Chères Sœurs, Chers Frères,

Il y a quelques jours, un enfant syrien de 4 ans, blessé à mort par un des bombardements quotidiens du régime syrien, a dit dans son dernier souffle:"je vais tout raconter à Dieu".

C'est lui qui a tout compris et c'est cette parole d'or pur dont j'aimerais être le porteur auprès de vous ce soir.

Comme lui, ne nous adressons qu'à Dieu.
Comme lui, ne nous plaignons qu'à Dieu.
Comme lui, ne demandons secours qu'à Dieu.

Dans le Coran, sourate 2. Al Baqara, Verset 186, Dieu dit:

وَإِذَا سَأَلَكَ عِبَادِي عَنِّي فَإِنِّي قَرِيبٌ أُجِيبُ دَعْوَةَ الدَّاعِ إِذَا دَعَانِ فَلْيَسْتَجِيبُوا لِي وَلْيُؤْمِنُوا بِي لَعَلَّهُمْ يَرْشُدُونَ

Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi afin qu'ils soient bien guidés.

Dans la surate 27, Al Naml, Verset 62:

أَمَّن يُجِيبُ الْمُضْطَرَّ إِذَا دَعَاهُ وَيَكْشِفُ السُّوءَ وَيَجْعَلُكُمْ خُلَفَاءَ الْأَرْضِ أَإِلَٰهٌ مَّعَ اللَّهِ قَلِيلًا مَّا تَذَكَّرُونَ

N'est-ce pas Lui qui répond à l'angoissé quand il L'invoque, et qui enlève le mal, et qui vous fait succéder sur la terre, génération après génération, - Y a-t-il donc une divinité avec Dieu? C'est rare que vous vous rappeliez!

Chères Sœurs, Chers Frères,

Nous trouvons dans le Coran des prières qui furent prononcées par les meilleures créatures de Dieu, ces nobles prophètes, au moment où plus aucun espoir n'était permis. Ces prières sont si puissantes, si actuelles, si à propos que c'est à travers elles que je vous invite à prier pour le peuple syrien:

Prions comme prièrent Adam et Eve, paix et bénédiction sur eux, qui venaient d'être chassés du Paradis:

Surate 7. Al-Araf, Verset 23:

قَالَا رَبَّنَا ظَلَمْنَا أَنفُسَنَا وَإِن لَّمْ تَغْفِرْ لَنَا وَتَرْحَمْنَا لَنَكُونَنَّ مِنَ الْخَاسِرِينَ

Tous deux dirent: «O notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants».

Prions comme pria le prophète Hud, paix et bénédiction sur lui, abandonné par tous et qui dit:

Surah 11. Hud, Verse 56:

إِنِّي تَوَكَّلْتُ عَلَى اللَّهِ رَبِّي وَرَبِّكُم مَّا مِن دَابَّةٍ إِلَّا هُوَ آخِذٌ بِنَاصِيَتِهَا إِنَّ رَبِّي عَلَىٰ صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ

Je place ma confiance en Dieu, mon Seigneur et le vôtre. Il n'y a pas d'être vivant qu'Il ne tienne par son toupet. Mon Seigneur, certes, est sur un droit chemin.

Prions comme pria le prophète Job, paix et bénédiction sur lui, enduré par Dieu dans sa santé, ses biens et ses enfants:

Surate 21. Al-Anbiya, Verset 83:

وَأَيُّوبَ إِذْ نَادَىٰ رَبَّهُ أَنِّي مَسَّنِيَ الضُّرُّ وَأَنتَ أَرْحَمُ الرَّاحِمِينَ

Et Job, quand il implora son Seigneur: «Le mal m'a touché. Mais Toi, tu es le plus miséricordieux des miséricordieux»!

Prions comme pria le prophète Jonas, paix et bénédiction sur lui, qui dit depuis les ténèbres du ventre d'une baleine:

Surate 21. Al-Anbiya, Verset 87:

وَذَا النُّونِ إِذ ذَّهَبَ مُغَاضِبًا فَظَنَّ أَن لَّن نَّقْدِرَ عَلَيْهِ فَنَادَىٰ فِي الظُّلُمَاتِ أَن لَّا إِلَٰهَ إِلَّا أَنتَ سُبْحَانَكَ إِنِّي كُنتُ مِنَ الظَّالِمِينَ

Et Dû'n-Nûn (Jonas) quand il partit, irrité. Il pensa que Nous N'allions pas l'éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l'appel que voici: «Pas de divinité à part Toi! Pureté à Toi! J'ai été vraiment du nombre des injustes».


Prions comme pria le prophète Noé, paix et bénédiction sur lui, sur son arche attendant d'être sauvé avec les siens:

Surate 54. Al-Qamar, Verset 10:

فَدَعَا رَبَّهُ أَنِّي مَغْلُوبٌ فَانتَصِرْ

Il invoqua donc son Seigneur: «Moi, je suis vaincu. Alors fais triompher (Ta cause)».

Prions comme pria le prophète Moïse, paix et bénédiction sur lui, envoyé par Dieu pour s'adresser à Pharaon, le plus terrifiant des tyrans:

Surate 20. Taha, Verset 25 à 35:

 قال رب اشرح لي صدري ويسر لي أمري واحلل عقدة من لساني يفقهوا قولي واجعل لي وزيرا من أهلي هارون أخي اشدد به أزري وأشركه في أمري كي نسبحك كثيرا ونذكرك كثيرا إنك كنت بنا بصيرا

[Moïse] dit: «Seigneur, ouvre-moi ma poitrine et facilite ma mission et dénoue un nœud dans ma langue afin qu'il comprenne mes paroles et assigne-moi un assistant de ma famille, Aaron mon frère, accrois par lui ma force et associe-le à ma mission afin que nous te glorifions beaucoup et que nous invoquions beaucoup et toi certes tu es clairvoyant sur nous"

Puis, avant de s'adresser à son peuple:

Surate 28. Al-Qasas, Verset 17:

قَالَ رَبِّ بِمَا أَنْعَمْتَ عَلَيَّ فَلَنْ أَكُونَ ظَهِيرًا لِّلْمُجْرِمِينَ

Il dit: «Seigneur, grâce aux bienfaits dont tu m'as comblé, jamais je ne soutiendrai les criminels»
Prions comme pria le prophète Jésus, paix et bénédiction sur lui, qui prôna toujours le pardon:

Surate 5. Al-Maeda, Verset 118:

إِن تُعَذِّبْهُمْ فَإِنَّهُمْ عِبَادُكَ وَإِن تَغْفِرْ لَهُمْ فَإِنَّكَ أَنتَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leur pardonnes, c'est Toi le Puissant, le Sage».

Prions comme pria le prophète Mohammad, paix et bénédiction sur lui, qui pria pour tous les serviteurs de Dieu:

Surate 2. Al-Baqara, Verset 201:

وَمِنْهُم مَّن يَقُولُ رَبَّنَا آتِنَا فِي الدُّنْيَا حَسَنَةً وَفِي الْآخِرَةِ حَسَنَةً وَقِنَا عَذَابَ النَّارِ

Et il est des gens qui disent: «Seigneur! Accorde nous belle part ici-bas, et belle part aussi dans l'au-delà; et protège-nous du châtiment du Feu!»

Amen

Aucune de ces prières n'était empreinte de haine, de colère ou de vengeance.

Toute ces prières appelaient à se soumettre totalement à la Volonté de Dieu en lui confiant nos malheurs et en acceptant l'épreuve comme faisant partie du cheminement de notre foi vers son Amour.

Shady Ammane, Appel Spirituel Genève 24 janvier 2014 

01:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

23/01/2014

Les Kurdes réclament une place à Genève-2

J'ai sollicité début janvier du Conseil fédéral une intervention dans ce sens auprès du SG de l'ONU. Refus. Dommage. Par manque de courage une occasion ratée de permettre à un peuple nié et réprimé par le régime syrien et agressé par les djihadistes, de faire valoir son droit à l'existence, à la dignité et à son propre avenir. Ce droit la Suisse l'assure à ses minorités. 

Lausanne est de triste mémoire pour les kurdes qui ont vu leur État rayé de la carte par le Traité de Lausanne de 1923. 

Montreux est d'une amère actualité vu l'exclusion des kurdes à ce stade des négociations. 

Il faut espérer que Genève sera le nom d'une ville d'espoir dans les mois qui viennent signe pour les kurdes de Syrie en retenant une solution de paix qui reconnaisse au peuple kurde ce que l'histoire et la répression lui ont toujours niés. 

La Région autonome kurde d'Irak montre que des solutions réalistes et viables existent et cela dans le respect des frontières internationales actuelles des États.

Carlo Sommaruga, Conseiller National

https://www.facebook.com/carlo.sommaruga

 

conférence kurde-9699.jpg

conférence kurde-9657.jpg

conférence kurde-9662.jpg

conférence kurde-9703.jpg

conférence kurde-9707.jpg

conférence kurde-9712.jpg

conférence kurde-9725.jpg

conférence kurde-9735.jpg

conférence kurde-9738.jpg

conférence kurde-9757.jpg

conférence kurde-9776.jpg

conférence kurde-9779.jpg

conférence kurde-9789.jpg

conférence kurde-9801.jpg

conférence kurde-9803.jpg

conférence kurde-9805.jpg

conférence kurde-9813.jpg

conférence kurde-9860.jpg

conférence kurde-9935.jpg

conférence kurde-1130313.jpg


Les Kurdes veulent obtenir des garanties constitutionnelles pour leurs droits démocratiques.


S'exprimant à Genève au Club suisse de la presse, des représentants kurdes et syriaques ont annoncé avoir fait alliance dans le but de participer à la conférence de paix sur la Syrie. Affirmant représenter cinq millions de Syriens, le quart de la population, ils ont mis en garde contre la répétition des erreurs commises lors du traité de Lausanne en 1923. A l'époque, les droits des Kurdes dans la région n'avaient pas été reconnus.

Le président du parti de l'Union démocratique kurde syrien (PYD), Mohammad Saleh Muslim a critiqué l'exclusion d'une délégation kurde de la conférence mercredi à Montreux.

«Des forces cherchent à nous exclure d'un accord politique. Nous sommes ici pour prendre des contacts, car nous voulons des garanties constitutionnelles pour l'exercice de nos droits démocratiques», a expliqué le dirigeant kurde.

Modèle suisse

Il s'est montré pessimiste sur l'issue de Genève-2. Selon lui, les efforts de l'ONU ne parviendront pas à instaurer un cessez-le-feu, car les représentants de l'opposition dans la délégation présente à Genève «ne contrôlent pas les forces militaires sur le terrain».

«L'autonomie du peuple kurde ne signifie pas la séparation. Nous voulons un modèle comparable à celui de la Suisse, avec une démocratie directe», a affirmé un autre membre du comité suprême kurde, Ilham Ahmad.

A ses côtés, le président-fondateur du Conseil national des Syriaques Bassam Ishak a affirmé qu'«il n'y aura pas de solution politique durable sans la pleine reconnaissance des droits des Kurdes, des Syriaques, des Arabes et de toutes les composantes de la société syrienne».

Navette de Brahimi

Le médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi a rencontré jeudi séparément à Genève les chefs des deux délégations syriennes, d'abord le président de la Coalition nationale syrienne Ahmad Jarba, puis le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem, a indiqué la porte-parole de l'ONU Corinne Momal-Vanian.

Lors de ces entretiens à huis clos, les deux délégations devaient transmettre au médiateur leurs propositions pour le déroulement du dialogue, le premier de ce type après trois ans de conflit.

Il est prévu que les négociations démarrent vendredi au Palais des Nations pour une durée indéterminée. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a affirmé mercredi à Montreux qu'elles pourraient durer une semaine.

Lakhdar Brahimi avait évoqué mercredi soir de «claires indications» que les délégations syriennes semblent prêtes à discuter de l'acheminement de l'aide humanitaire, de cessez-le-feu locaux et de la libération de prisonniers. La question de la transition politique ne serait abordée que dans un second temps.

Echos contrastés

L'opposition syrienne a accusé jeudi le régime de Bachar al-Assad de s'être comporté la veille comme une «mafia» à la conférence de Montreux. Elle a estimé que le déroulement de cette première journée a tourné à son avantage et a fait état d'échos très positifs dans le camp des opposants en Syrie.

A Damas, la presse officielle a tiré par contre à boulets rouges sur la conférence. «Au cours de la séance inaugurale, les ennemis de l'Etat et du peuple syrien, à leur tête le quatuor américano-franco-saoudo-turc, ont tenté d'imposer leurs vues en limitant la mission de la conférence à l'application de la clause du gouvernement intérimaire proposée par Genève I», a affirmé al-Baas, journal du parti au pouvoir.

Appel à cesser les combats

Sur le terrain, les combats continuent. Le chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a toutefois appelé dans un message audio mis en ligne jeudi les djihadistes syriens à cesser «immédiatement» leurs combats fratricides.

Plusieurs coalitions de rebelles syriens, excédés par les exactions attribuées aux djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont retourné leurs armes début janvier contre ce groupe lié à al-Qaïda. Ces combats depuis vingt jours ont fait près de 1400 morts, a affirmé jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

(ats/Newsnet)

22:49 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

20/01/2014

Genève ll : une conférence mort – née

Lundi midi, des centaines de Kurdes établis en Suisse ont organisé une manifestation contre le refus de leur participation par des pays organisateurs à la conférence Genève II. Les différentes communautés ethniques et religieuses syriennes y étaient présentes aussi. Sans représentation du peuple Kurde à la Conférence, celui-ci est voué à l'échec à-t- il dit un des responsables de la manifestation. Un autre a rajouté que, ils ne laisseront pas que Genève II devient un nouveau Traité de Lausanne suite auquel les Kurdes de sont trouvés sans aucun droit.

conférénce Genève 2-9391.jpg

conférénce Genève 2-9413.jpg

conférénce Genève 2-9423.jpg

conférénce Genève 2-9425.jpg

conférénce Genève 2-9426.jpg

conférénce Genève 2-9429.jpg

conférénce Genève 2-9459.jpg

conférénce Genève 2-9476.jpg

conférénce Genève 2-9513.jpg

conférénce Genève 2-9515.jpg

conférénce Genève 2-9532.jpg

conférénce Genève 2-9535.jpg

conférénce Genève 2-9568.jpg

conférénce Genève 2-9574.jpg

conférénce Genève 2-9583.jpg

conférénce Genève 2-9591.jpg

conférénce Genève 2-1130105.jpg

conférénce Genève 2-1130114.jpg

conférénce Genève 2-1130123.jpg

conférénce Genève 2-1130128.jpg

conférénce Genève 2-1130135.jpg

conférénce Genève 2-1130139.jpg

conférénce Genève 2-1130144.jpg

conférénce Genève 2-1130148.jpg

conférénce Genève 2-1130154.jpg

conférénce Genève 2-1130159.jpg

conférénce Genève 2-1130168.jpg

conférénce Genève 2-1130183.jpg


Une Genève sans Kurdes n’aura pas de succès !


Alors que les pays de l’Occident cherchent à trouver une solution en Syrie avec une opposition qui n’a jamais été à la hauteur de représenter les peuples syriens malgré un grand soutien international,  les Kurdes ont été ignorés une fois de plus. Ces pays qui font semblant de chercher une solution pacifique et démocratique au conflit syrien n’ont toujours pas invité la seule force démocratique à la conférence de paix sur la Syrie dite "Genève 2".

 

Le 6 janvier dernier, le Kurdistan syrien, doté d'une "autorité démocratique et autonome", a adopté sa constitution (contrat social), qui définit la Syrie comme un "Etat démocratique, libre et indépendant" et divise le Kurdistan en trois cantons (Djezira, Kobani et Afrin) au sein de cet Etat. Le canton de Djezira s'est doté de trois langues officielles, Kurde, Arabe et Syriaque. Mais les autres langues sont aussi garanties et protégés par la constitution. Les droits humains et les libertés sont également garantis. Les droits et les libertés sont considérés comme "valeurs suprêmes".  La constitution garantie l'égalité sans discrimination entre les femmes et les hommes dans tous les domaines de la vie, tandis que le travail des enfants, le mariage forcé des enfants et la torture sont interdis. Les élections devront avoir lieu d’ici quatre mois pour élire les parlements des cantons. Chaque canton comptera vingt ministères.  

LES KURDES, SEULE FORCE DEMOCRATIQUE

Les peuples arabes, assyro-chaldéens, arméniens et tchétchènes, mais aussi les croyances musulmanes, chrétiennes et yézidies vivent en harmonie au Kurdistan syriens, en prenant leur place dans l’administration autonome.  

Cette seule source de démocratie et de vie commune a été ignorée dès le début de la révolte syrienne, transformée rapidement en conflit armé et en une guerre par procuration, d'une part les pays occidentaux, les monarchies du Golfe et la Turquie, d'autre part la Syrie, la Russie et l'Iran.

Les kurdes ont également été la seule force qui a vraiment combattu les combattants étrangers et les mercenaires soutenus et financés par certains pays dont la Turquie, membre de l’OTAN, pour étouffer la révolution. Des groupes affiliés à Al-Qaïda ont subi de lourdes défaites successive face aux combattants kurdes. Pendant ce temps, l’opposition syrienne à l’étranger et des nombreuses brigades de l’armée syrienne libre soutenaient ces « djihadistes », accusés souvent de crimes de guerre.

PETITION INTERNATIONALE

De nombreuses personnalités dont plusieurs prix Nobel se sont mobilisées pour appeler la communauté internationale à reconnaitre la représentation kurde à la réunion de Genève 2, qui devrait avoir lieu le 22 janvier. Une pétition internationale a été lancée pour soutenir la participation du peuple kurde avec une délégation distincte. Une a été envoyée au secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies), aux dirigeants des Etats-Unis, de l’Union européenne (UE), de la Russie, de la Chine et de l'Afrique du Sud.

La lettre souligne que les Kurdes syrien luttent pour le droit de vivre librement avec leur propre identité dans une Syrie démocratique, et qu'ils veulent leur autonomie au sein d’un pays démocratique, juste et égale, aux côtés des autres composants de la région.

« Les Kurdes ont toujours affirmé leur soutien à tous les efforts internationaux pour une solution démocratique » soulignent les signataires qui affirment que le peuple kurde doit être représenté à Genève 2 avec une délégation du Conseil suprême kurde, créé en juillet 2012. « C'est alors seulement que Genève 2 pourra jouer son rôle légitime à obtenir la paix souhaitée pour tous ».

Parmi les signataires figurent notamment Venkatraman Ramakrishnan, lauréats du prix Nobel (2009), Dario Fo, Prix Nobel (1997) et Lincoln Davis, membre du Congrès des États-Unis (2003-2011).

L’APPEL DU PKK A LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE

L’Union des Communautés du Kurdistan (KCK), système politique du PKK, a également appelé le 15 janvier la communauté internationale à inclure les Kurdes syriens dans la conférence ‘Genève- 2’, pour donner une légitimité à cette réunion.  

« Les Kurdes sont le deuxième grand peuple du Moyen-Orient, avec 45 millions d’habitants dans les quatre parties du Kurdistan (…) Ils constituent le deuxième peuple de la Syrie avec une population de 3 millions de personnes » rappelle le mouvement armé et populaire kurde, dans un communiqué.

« Les Kurdes veulent participer à Genève 2 avec une délégation distincte en tant qu’une opposition démocratique et indépendante (…) Les pays qui appellent toutes les parties aux réunions n’ont pas pris en compte cette demande du peuple Kurde. La volonté de trois millions de Kurdes et celles des autres peuples vivants dans les trois cantons du Kurdistan occidental ont été rejetées ».

CENEVE-2 PERDRA SA LEGITIMITE !

Soulignant que l’exclusion des Kurdes mettra en cause la légitimité de la conférence sur la Syrie, la KCK a affirmé que les Kurdes n’accepteront pas une deuxième Lausanne, en référence à la signature en 1923 du Traité de  Lausanne, qui a mis fin à la reconnaissance légale des aspirations nationales légitimes kurdes, en échange de quelques concessions territoriales.

« Depuis cent ans, les Kurdes souffrent du ‘Traite de Lausanne’ et ils n’accepteront pas que la conférence de Genève devienne une nouvelle Lausanne. Une réunion excluant les Kurdes ne représentera pas la volonté de ce peuple et ne sera pas acceptée (…) Les Kurdes ne reconnaitront pas les décisions prises par ceux qui adoptent une approche irresponsable face à la démocratisation et la stabilité en Syrie. »

L’AUTONOMIE, LIGNE ROUGE POUR LES KURDES

« Dire que les kurdes peuvent participer à la conférence Genève-2 au sein de l’opposition syrienne signifie que les Kurdes doivent abandonner leur identité. C’est une insulte, une injustice (…) Il n’y a aucune solution en Syrie sans la participation des Kurdes » a en outre déclaré Sabri Ok, membre du conseil exécutif de la KCK, le système politique du PKK. Mr. Ok a souligné que l’établissement d’une autonomie démocratique au Kurdistan syrien est une ligne rouge pour le peuple kurde. « Le peuple de Rojava (Kurdistan syrien) montrera à tout le monde qu’aucune force ne pourra étouffer sa révolution »

PYD : UNE CONFERANCE SANS KURDES SERA UN SIMPLE SPECTACLE

Le co-président du principal parti kurde PYD, Salih Muslim a de son côté déclaré lors d'une conférence de presse à Paris que les Kurdes ne participeront pas à la conférence Genève 2, à moins qu'ils soient représentés et que la résolution de la question kurde soit à l'ordre du jour de la conférence. Mr. Muslim a ajouté qu’une réunion qui exclut la question kurde sera considérée comme une seconde Lausanne.

«Notre objectif est de produire une solution démocratique pour l'ensemble de la Syrie » a-t-il dit lors de cette conférence de presse, tenue le 14 janvier.

« L'opposition actuelle ne représente pas la volonté de tous les peuples de la Syrie » a-t-il ajouté, avant de souligner  que sans la représentation kurde avec une délégation indépendante, «la conférence de Genève sera un simple spectacle et ne résoudra rien. »

- See more at: http://www.actukurde.fr/actualites/617/une-geneve-sans-ku...

 

conférénce Genève 2-1130095.jpg

conférénce Genève 2-1130096.jpg

conférénce Genève 2-1130098.jpg

conférénce Genève 2-1130100.jpg

conférénce Genève 2-1130101.jpg

conférénce Genève 2-1130102.jpg

conférénce Genève 2-1130105.jpg

conférénce Genève 2-1130106.jpg

conférénce Genève 2-1130108.jpg

conférénce Genève 2-9441.jpg


23:28 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

Commémorations de l'assassinat de Hrant Dink à Istanbul et Bruxelles

Manifestation à Istanbul pour l’anniversaire du meurtre de Dink 

hrant 1.jpg

 

hrant 2.jpg

Une cérémonie de commémoration de l'assassinat de Hrant Dink a eu lieu le dimanche 19 janvier 2014 à Bruxelles, devant le monument dédié au génocide des Arméniens. Lors de cette cérémonie animée par des chants arméniens, les représentants de l'Association des Arméniens démocrates de Belgique, Haçik Demirci et Bogos Yalim, ainsi que le rédacteur en chef d'Info-Türk Dogan Özgüden et le président de Kongra-Gel Remzi Kartal ont pris la parole. 

 

Intervention d'Özgüden lors de la commémoration de l'assassinat de Dink

Dink2014.jpg

hrant-brxl.jpg


Hrant, mon frère,
Mon confrère,

Tu nous manques depuis sept ans.

Tu nous as quittés il y a sept ans comme une colombe de la paix abattue en plein vol vers la liberté et la fraternité de toute l’humanité, plus particulièrement de tous les peuples de l’Anatolie et de la Mésopotamie.

Ce maudit 19 janvier, nous avons perdu non seulement un défenseur exceptionnel des droits de l’Homme et des peuples, mais aussi un grand journaliste qui court toujours derrière la vérité et la justice.

Oui, déjà sept ans sont écoulés.

Hélas ! Il n’y a toujours pas de justice suite à l’assassinat lâche dont tu as été victime dans la ville d’Istanbul, une des plus belles villes du monde, ville que tu aimais profondément avec son histoire, ses habitants de toutes origines et ses richesses culturelles. Mais notre belle Istanbul n’est-t-elle pas cette ville où, il y a 99 ans, a été déclenché le premier génocide du 20e siècle par les forces racistes contre ton peuple… Un génocide qui a visé plus tard non seulement le peuple arménien, mais également les peuples assyriens et grecs.

Après sept ans de sales manœuvres juridico-politico-administratives, il y a quelques mois, un  nouveau procès s'est ouvert à Istanbul à juger les "véritables" meurtriers.

Toujours pas de justice…

Comme disait l’association des « amis de Hrant Dink », le meurtre a été commis avec l'aide et les instructions d'agents publics (...) mais l'État continue à protéger ces agents publics. Les conspirateurs restent toujours cachés et peuvent même bénéficier de promotions.

L’exemple le plus honteux : le gouverneur d’Istanbul de l’époque, Muammer Güler, a été promu au poste ministériel et le chef de la police Celalettin Cerrah au poste de gouverneur.

Le nom de ce monsieur Celalettin Cerrah est particulièrement important pour nous, exilés anatoliens en Belgique, car le jour de ton assassinat il se trouvait en Belgique comme invité d’honneur d’un secrétaire d’état d’origine turque.

Le gouverneur Muammer Güler a tout récemment été éjecté de son fauteuil ministériel non pour sa responsabilité indéniable dans ton assassinat, mais en raison d’un vaste scandale de corruption.

Notre ami Taner Akçam faisait hier une ironie formidable.

Il y a 99 ans. Un des génocidaires le plus zélés, le gouverneur de Diyarbakir Resit, n’a jamais été sanctionné pour le génocide des Arméniens et Assyriens à Mardin et Diyarbakir, au contraire, il a été promu au poste de gouverneur d’Ankara.

Toutefois, il a été éjecté plus tard de son poste, non pour le meurtre des milliers de citoyens, mais pour corruption… Quelle corruption ? Il avait détourné les objets précieux de ses victimes arméniennes et assyriennes au lieu de les délivrer à la trésorerie ottomane.

Il s’agit d’un système criminel hérité du parti Union et Progrès.

Un système qui s’est incrusté dans nos terres natales. Un système qui se renforce depuis trois décennies sur la synthèse turco-islamique.

Quelles que soient les tractations actuelles pour saisir le pouvoir, le parti de Tayyip Erdogan, la confrérie de Fethullah Gülen, l’Armée, la police et la justice sont tous complices des crimes atroces commis contre les citoyens.

Peut-on passer sous silence le meurtre à la maison d’édition Zirve ?

Le massacre de Roboski ?
Ou de Reyhanli ?
Ou le meurtre de Sevan Balikçi ?
Les victimes de Gezi?

Et encore des milliers de meurtres de Kurdes non seulement en Turquie, mais aussi en Iraq et même il y a un an en France…

L’an 2014… Le 7e anniversaire de l’assassinat de Hrant.

N’oublions pas que l’an 2014 est également le 100e anniversaire du déclenchement de la première guerre mondiale.

Il y a 100 ans, juste quelques jours avant le commencement de cette guerre, une autre colombe de la paix comme Hrant était tombée martyre en France : Jean Jaurès…

Dans un de ses chansons les plus célèbres, le grand poète-chanteur belge Jacques Brel s’interrogeait :

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

Ils ont tué Jaurès dans une hystérie guerrière qui a coûté la vie à 9 millions de personnes pour les intérêts de puissances impérialistes.

C’est au cours de cette hystérie sanglante que les peuples arméniens et assyriens d’Anatolie ont perdu plus d’un million de leurs âmes.

Pourquoi ont-ils tué Hrant ?

Pour faire taire la voix de tous ceux qui cherchent la vérité, ceux qui luttent pour la fraternité des peuples arméniens, assyriens, grecs, juifs, kurdes, turcs, ézidis…

Promettons à Hrant que cette voix, ce cri pour la fraternité, pour la justice ne sera jamais étouffé.

Réunissons toutes nos forces pour la reconnaissance du génocide des Arméniens et Assyriens par l’Etat turc l’année prochaine, à son 100e anniversaire.

Le processus de paix, oui…

Mais une paix avec la reconnaissance de toutes les vérités de l’histoire…

Une paix avec demande de pardon par l’Etat turc à tous les Hrant…

INFO-TURK
http://www.info-turk.be

11:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

18/01/2014

Manifestations "NON au retour des aiguilles à tricoter"

Aujourd’hui, plus de 1000 personnes ont manifesté “Pour le maintien de l’avortement dans les prestations de la LAMal” , “Ne laissons pas remettre en question le droit des femmes à disposer de leur corps” !, NON à l'initiative "Financer l'avortement est une affaire privée"! et "NON au retour des aiguilles à tricoter".

la LAMal-1120999.jpg

la LAMal-9045.jpg

la LAMal-9048.jpg

la LAMal-9057.jpg

la LAMal-9060.jpg

la LAMal-9064.jpg

la LAMal-9074.jpg

la LAMal-9076.jpg

la LAMal-9086.jpg

la LAMal-9087.jpg

la LAMal-9093.jpg

la LAMal-9096.jpg

la LAMal-9098.jpg

la LAMal-9104.jpg

la LAMal-9107.jpg

la LAMal-9111.jpg

la LAMal-9116.jpg

la LAMal-9133.jpg

la LAMal-9143.jpg

la LAMal-9164.jpg

la LAMal-9168.jpg

la LAMal-9171.jpg

la LAMal-1130027.jpg

la LAMal-1130031.jpg

la LAMal-1130037.jpg

la LAMal-1130042.jpg

la LAMal-1130044.jpg

la LAMal-1130048.jpg

la LAMal-1130057.jpg

la LAMal-1130060.jpg

la LAMal-9171.jpg

la LAMal-9172.jpg

la LAMal-9188.jpg

la LAMal-9195.jpg

la LAMal-9199.jpg

la LAMal-9203.jpg

la LAMal-9209.jpg

la LAMal-9222.jpg

la LAMal-9225.jpg

la LAMal-9228.jpg

la LAMal-9239.jpg

la LAMal-9255.jpg

la LAMal-9259.jpg

la LAMal-9262.jpg

la LAMal-9266.jpg

la LAMal-9273.jpg

la LAMal-9277.jpg

la LAMal-9279.jpg

la LAMal-9285.jpg

la LAMal-9303.jpg

la LAMal-9307.jpg

la LAMal-1130063.jpg

la LAMal-1130066.jpg

la LAMal-1130067.jpg

la LAMal-9312.jpg

la LAMal-9314.jpg

la LAMal-9315.jpg

la LAMal-9324.jpg

la LAMal-9338.jpg

la LAMal-9346.jpg

la LAMal-9360.jpg

la LAMal-9362.jpg

la LAMal-1130025.jpg

19:55 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

16/01/2014

Manuel Tornare défend les jeux de baby-plage

Baby plage: les citoyens donnent leurs voix au Grand Conseil

Ce matin devant l’Hôtel de la Ville, l'Association Cheetah Baby-Plage a remis au Grand Conseil une pétition (3’249 signatures) pour tenter de sauver ses installations.

L’ancien le mairie de la Ville de Genève et conseiller national Manuel Tornare défend les jeux de baby-plage et tente de les sauver.Baby-Plage-1120908.jpg

Baby-Plage-1120910.jpg

Baby-Plage-1120913.jpg

Baby-Plage-1120914.jpg

Baby-Plage-1120918.jpg

Baby-Plage-1120920.jpg

Baby-Plage-1120922.jpg

Baby-Plage-1120926.jpg

 

Communiqué de presse

Installation de l’aire de jeux de Cheetah Baby-Plage


Forts de plus de 3'000 signatures récoltées en un peu plus d’un mois, les amis de l’installation de jeux de Baby-Plage ont déposé leur pétition au Grand Conseil du Canton de Genève le mercredi 15 janvier à 11 heures auprès de Monsieur Constant, secrétaire scientifique de commissions.

Malgré une période peu propice à la collecte de signatures, la population  - genevoise et au-delà -  n’a effectivement pas manqué de réagir à l’annonce de la suppression de l’aire de jeux de Baby-Plage signifiée à la mi novembre et s’est massivement exprimée pour le maintien de l’installation.

Motivée par ce soutien, l’association Cheetah Baby Plage a déposé recours contre la décision de la Police du feu et a sollicité Ville et Canton pour que soient trouvés les moyens de légaliser, entretenir, développer et pérenniser l’installation.

Rappelons que, lancée en 2000, l’installation de jeux de Baby-Plage constitue plus qu’une simple aire de jeux. Unique en son genre, parfaitement intégrée, elle synthétise créativité, développement durable, expérience citoyenne et responsabilisation. Des valeurs aussi fortes qu’actuelles.
 
A l’heure où tout concourt à la standardisation, à la normalisation et donc à l’uniformisation, l’installation de jeux de Baby-Plage offre une approche réellement originale et humaine, qui lui vaut son immense popularité.
 
Espace ouvert sans règlement particulier, elle dispose de vertus pédagogiques en éveillant la prudence de l’enfant et en l’incitant à se responsabiliser.
 
En 13 ans, des dizaines de milliers de jeunes et de moins jeunes ont utilisé l’installation sans qu’aucun accident pour cause technique n’ait été signalé.

Genève, le 15 janvier 2014
 www.cheetah-babyplage.ch
infosite@cheetah-babyplage.ch

 

DSC03739.jpg

DSC03764.jpg

vie 4.jpg

vie 17.jpg

vie 43.jpg

13:23 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

15/01/2014

Vœux du Corps consulaire aux autorités genevoises

 

Comme il est de coutume en chaque début d'année les autorités genevoises a reçu les membres du corps consulaire de Genève, lors de la cérémonie de présentation des vœux aux autorités genevoise.

Cette année, c’est le président du Grand Conseil, Antoine Droinet la maire de Genève, Sandrine SALERNO le président du Conseil d’Etat, François LONGCHAMP, le doyen du Corps consulaire et consul général d'Algérie, M. Brahim Younes ont échangé leurs vœux pour 2014.

Les autorités genevoises étaient représentées par Monsieur Pierre Maudet, Conseiller d'Etat chargé du département de la sécurité et de l'économie (DSE), Mme. Anne Emery-Torracinta, Conseillère d'Etat chargée du département de l'instruction publique, de la culture et du sport (DIP),  M. Serge Dal Busco, Conseiller d'Etat chargé du département des finances (DF), M. Mauro Poggia, Conseiller d'Etat chargé du département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé (DEAS),  M. Luc Barthassat, Conseiller d'Etat chargé du département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA), M. Antonio Hodgers, Conseiller d'Etat chargé du département de l'aménagement, du logement et de l'énergie (DALE) etMadame Anja WYDEN GUELPA, chancelière d'Etat.

De même que: Madame Maria-Anna HUTTER, sautier du Grand Conseil et M. Jean-Luc Chopard, chef de service protocole République et canton de Genève


Le corps consulaire était représenté par :

 

Lors de cette rencontre, M. Obaid Salem Saeed ALZAABI, consul général, de l’ Emirat Arabes, M. Carlos VINUESA SALTO, consul général, de l’Espagne,  M. Yuri GLUKHOV, consul général, de la Russie, Mme Elizabeth TH, consul, des Philippines, M. Waleed H.H. ABU ALHAMAEL consul général adjoint, d’ Arabie Saoudite, Mme Nurdan BAYRAKTAR GOLDER consul général, de Turquie, M. Jorge Felix RUBIO CORREA, consul général, du PEROU, M. Andrea BERTOZZI, consul général d’Italie, Mme Danielle HAVEN, consul général de la Belgique, S.E. M. Takashi OKADA, ambassadeur et consul du JAPON, M. Ahmed Mohamed Osman SHAHEEN consul général, de l’EGYPTE, M. Julien PERRIER, consul général ajdoint de la France,  M. Miguel DE MASCARENHAS DE CALHEIROS VELOZO consul général, du Portugal, M. Ramadan AVDIU, consul général du KOSOVO, Secrétariat du Corps consulaire de la FINLANDE M. Dominique de WECK secrétaire général, consul honoraire de CHYPRE Mme Béatrice DEMETRIADES-POWER secrétaire générale adjointe ancien consul général honoraire.

Corps consulaire-8985.jpg

Corps consulaire-8964.jpg

Corps consulaire-8966.jpg

Corps consulaire-8968.jpg

Corps consulaire-8969.jpg

Corps consulaire-8970.jpg

Corps consulaire-8972.jpg

Corps consulaire-8974.jpg

Corps consulaire-8975.jpg

Corps consulaire-8976.jpg

Corps consulaire-8978.jpg

Corps consulaire-8989.jpg

Corps consulaire-8990.jpg

Corps consulaire-8992.jpg

Corps consulaire-8993.jpg

Corps consulaire-8994.jpg


23:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

14/01/2014

Les SUPERHEROS ont volé à Genève

Ce mardi soir, le vernissage de l’exposition de SUPERHEROS, accueillis ces visiteurs au Forum de Meyrin. Les œuvres exposé ont été conçu par une dizaine d’exposants: François Burland (ch) collages & installation, Marvellini Brothers (i),  photographies anciennes retouchées,Vincent Cavaroc (fr),  Quel est ton super-pouvoir ?  installation sonore, Grégoire Guillemin (fr), The Secret Life Of Heroes, peintures, Agan Harahap (indonésie),  Super Hero, photomontages, David Lloyd (gb),  V pour Vendetta, illustrations, Dulce Pinzón (mexique), Les vraies histoires de super-héros, photographies, Ségolène Romier (ch), Lavomatix, installation et Freeka Tet (fr), Metamorph, installation interactive.

Apparus dans l’univers de la bd américaine au début des années quarante, les super-héros sont désormais omniprésents dans notre monde réel.

Depuis une dizaine d’années, Hollywood leur consacre un nombre croissant de (super) productions, le public répondant à l’appel. Dès lors, de séries télévisées en analyses psycho-socio-culturelles, en passant par les produits dérivés et les innombrables utilisations publicitaires, les super-héros se rappellent presque quotidiennement à notre bon souvenir. Ils accompagnent des générations de fans en affrontant des difficultés universelles et soutiennent des causes contemporaines.

À travers planches de bd, installations interactives, oeuvres d’artistes et de photographes, l’exposition propose un portrait kaléidoscopique, ludique et pluridisciplinaire de ces mythes modernes que sont les super-héros.

Cette exposition continue jusqu’au 28 Février 2014 au Forum de Meyrin.

 

Superhéros-8946.jpg

Superhéros-8891.jpg

Superhéros-8894.jpg

Superhéros-8896.jpg

Superhéros-8899.jpg

Superhéros-8900.jpg

Superhéros-8901.jpg

Superhéros-8902.jpg

Superhéros-8904.jpg

Superhéros-8907.jpg

Superhéros-8910.jpg

Superhéros-8912.jpg

Superhéros-8913.jpg

Superhéros-8915.jpg

Superhéros-8917.jpg

Superhéros-8919.jpg

Superhéros-8920.jpg

Superhéros-8923.jpg

Superhéros-8925.jpg

Superhéros-8930.jpg

Superhéros-8932.jpg

Superhéros-8936.jpg

Superhéros-8937.jpg

Superhéros-8948.jpg

Superhéros-8956.jpg

Superhéros-1120850.jpg

Superhéros-1120853.jpg

Superhéros-1120859.jpg

Superhéros-1120863.jpg

Superhéros-1120866.jpg

Superhéros-1120868.jpg

Superhéros-1120871.jpg

Superhéros-1120873.jpg

Superhéros-1120877.jpg

Superhéros-1120885.jpg

Superhéros-1120893.jpg

Superhéros-1120895.jpg

Superhéros-1120900.jpg


23:53 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

13/01/2014

NON au 2ème Lausanne!

Les Kurdes de Syrie réclament l’autonomie et veulent être à la table de négociations lors de la conférence de Genève II

 

Les Kurdes établis en Suisse manifesterons pendant quatre jours sur la place des Nations à Genève et relayeront les revendications des Kurdes de Syrie auprès des institutions internationales et de l’opinion publique Suisse. Les Kurdes exigent la reconnaissance de leurs droits et rejette le statut d’esclavage qui leur est infligé depuis bientôt un siècle suite à l’adoption de Traité de Lausanne en 1923. C’est pourquoi ils n’accepterons pas que Genève II soit une répétition de Traité de Lausanne qui a divisé leur patrie et a ouvert la voie aux massacres de centaines de milliers de Kurdes. Aujourd’hui, il est clair pour tout le monde que les Kurdes sont les garants de la paix et de la stabilité dans tout le Moyen-Orient. Il n’est plus possible de nier les droits fondamentaux et les aspirations d’un peuple de 40 millions d’âmes. 

 

Rojawa-8865.jpg

Rojawa-8867.jpg

Rojawa-1120795.jpg

Rojawa-1120796.jpg

Rojawa-1120799.jpg

Rojawa-1120802.jpg

Rojawa-1120804.jpg

A L’OPINION PUBLIQUE SUISSE ET INTERNATIONALE
 

Les Kurdes vivant au Kurdistan occidental (Kurdistana Rojava) et en Syrie ont vécu longtemps dans l’ombre des évolutions politiques générales et ont même été menacés d’extinction. Ils n’ont jamais acquis la place qu’ils méritaient au sein de l’opinion publique régionale et internationale. A la veille de la Conférence Genève II sur la Syrie, nous saluons et soutenons tous ces efforts de paix. Nous souhaitons que la conférence débouche sur une solution durable à ce conflit qui à causé la mort de dizaines de milliers de personnes et la destruction d’un pays entier.
 
Le Kurdes vivant en Syrie expriment de manière claire et sans ambiguïté leur soutien à la Conférence de Genève II. Ils luttent et veulent vivre dans une Syrie démocratique avec leur identité culturelle et ethnique. Les kurdes n’ont jamais été soumis aux forces du régime de Baas ni à des groupes djihadistes liées à Al-Qaida. Dans un pays comme la Syrie qui est multi-ethnique et ayant une pluralité confessionnelle, l’acceptation de ces éléments est une condition indispensable pour la sauvegarde de ces peuples ainsi que leurs droits les plus élémentaire.
 
Les Kurdes se sont unis sous le Haut Conseil Kurde depuis le 11 juillet 2012. Depuis cette date, Ils gèrent administrativement leurs régions et protègent cette zone contre toutes les attaques venant de divers groupes armés. Le Haut Conseil Kurde est le ré prestant légitime du peuple Kurde en Syrie. Pour cette raison nous souhaitons être représenté à la Conférence de Genève II, sous la houlette de Haut Conseil Kurde.
Notre demande est soutenue par la grande majorité des institutions, partis politiques et des personnalités kurdes.
 
Malgré l’embargo et toutes les autres difficultés liées à cette guerre, la région contrôlée par les kurdes est la partie plus paisible du pays.  De plus, les kurdes vivent en harmonie, d’une façon libre et démocratique avec les autres ethnies présentes dans cette région comme les chrétiens, arméniens, yezidis et assyriens.
 
En faisant un rappel historique, nous constatons que les kurdes ont toujours été oubliés durant les conférences de paix au Moyen-Orient. L’exemple le plus frappant est la conférence de Lausanne qui a lieu en 1923. Après celle-ci le Kurdistan a été départagé en quatre, le peuple kurde restait sans aucun droit, condamné à vivre dans l’oppression et les massacres. Avec non-participation des kurdes, il n’y aura aucune solution au conflit syrien.
 
Afin d’éviter qu’un tel événement tragique et historique ne se répète, nous demandons aux institutions et pays organisateur, d’accepter la présence des kurdes par leurs représentants.

Fédération des Associations Kurdes en Suisse

Rojawa-1120790.jpg

23:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

10/01/2014

Simonetta Sommaruga et Ruth Dreifuss au chevet de Madame Helvetia

Stopexclusion a organisé une flashmob lors de la conférence publique organisée par la Fédération des entreprises romandes et economiesuisse sur le thème de “La libre circulation en question : quel impact sur Genève et la Suisse” ? Avec la participation de la Conseillère fédérale, Simonetta Sommaruga et le professeur Yves Flückiger. Madame Ruth Dreifuss, ancienne présidente de la Confédération, a  soutenu cette flashmob  organisée par Stopexclusion contre l’initiative de l’UDC dite "contre l'immigration de masse". 

L1120572.jpg

flashmode Bastion-8581.jpg

flashmode Bastion-8588.jpg

flashmode Bastion-1120578.jpg

 

flashmode Bastion-8580.jpg

flashmode Bastion-8590.jpg

flashmode Bastion-8594.jpg

flashmode Bastion-8597.jpg

flashmode Bastion-8601.jpg

flashmode Bastion-8604.jpg

flashmode Bastion-8605.jpg

flashmode Bastion-8609.jpg

flashmode Bastion-8625.jpg

flashmode Bastion-8634.jpg

flashmode Bastion-8656.jpg

flashmode Bastion-8752.jpg

flashmode Bastion-8704.jpg

flashmode Bastion-8718.jpg

flashmode Bastion-8796.jpg

flashmode Bastion-8743.jpg

flashmode Bastion-8804.jpg

flashmode Bastion-8825.jpg

flashmode Bastion-8818.jpg

flashmode Bastion-8830.jpg

flashmode Bastion-8833.jpg

flashmode Bastion-8844.jpg

flashmode Bastion-8851.jpg

flashmode Bastion-8861.jpg

flashmode Bastion-8600.jpg

01:16 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | |

08/01/2014

Temps printanier d'hiver à Genève

temps printanier-2-3.jpg

temps printanier-2-4.jpg

temps printanier-2-5.jpg

21:56 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

07/01/2014

NON à l'initiative contre l'immigration de masse avec Stopexclusion

La coordination contre l'exclusion et la xénophobie, StopExclusion, a organisé une flashmod sur la plaine de Plainpalais pour appeler la population à voter le 9 février 2014 contre l'initiative de l'UDC .

NON à l’initiative « contre l’immigration de masse » | 9 février 2014

Le 9 février prochain, nous sommes appelé-e-s à voter à nouveau sur le thème de l’immigration. L’initiative de l’UDC souhaite réintroduire les contingents pour mettre fin à une immigration désignée comme massive, instrumentalisant une fois de plus la peur d’une « invasion étrangère ». Depuis des décennies, c’est toujours la même la rengaine qui désigne l’étranger-ère comme bouc émissaire, le-la rendant responsable des difficultés actuelles.

L’idée peut sembler séduisante pour celles et ceux dont les conditions de vie et de travail stagnent ou se dégradent. Pour Stopexclusion, aujourd’hui comme hier, tant l’analyse que la réponse apportée sont fausses. Faire croire qu’en réduisant l’immigration, on résoudra les problématiques de logement, d’infrastructures surchargées, d’augmentation des coûts de la santé et de pression sur l’emploi et les salaires, c’est prendre les gens pour des idiots.

Ces problématiques sont réelles, mais l’immigration ne peut en expliquer qu’une petite partie. Les solu- tions à ces phénomènes sont complexes et ne peuvent se réaliser que sur le long terme. Prétendre le contraire est non seulement simpliste, mais mensonger.

UNE INITIATIVE MENSONGERE
Avant tout, faire croire que la mise sur pied de contingents mettra un frein à l’immigration est un leurre. Les mouvements de population sont un fait, et tant qu’il y aura de telles inégalités entre les différentes régions du globe, une partie des populations moins favorisées cherchera à migrer pour améliorer son sort. De même, l’immigration relevant du domaine de l’asile ne faiblira que lorsque plus personne ne devra fuir son foyer pour échapper à la guerre et à la persécution. Ainsi, loin de réduire l’immigration, les plafonds artificiels et les contingents viendront renforcer les filières de migration irrégulière. En d’autres termes, l’initiative aurait pour conséquence d’augmenter la précarité en enfermant les migrant-e-s dans une zone de non-droit.

UN DURCISSEMENT SUPERFLU ET CRITIQUABLE

Selon les initiants, la Suisse aurait perdu le contrôle de son immigration et subirait une véritable invasion d’étrangers-ères. C’est faux : les conditions d’entrée pour les personnes issues de pays extra-européens sont au contraire extrêmement restrictives, y compris pour le regroupement familial. Le domaine de l’asile, lui, ne cesse de subir des durcissements. Pour les citoyen-nes de l’UE, les règles sont plus souples, mais les moyens de réguler les entrées existent. Le Conseil fédéral l’a d’ailleurs fait récemment en activant la clause de sauvegarde, qui permet de fixer un plafond au nombre d’autorisations de séjour accordées pour l’UE. La suisse a déjà dans tous les domaines de la migration des instruments de contrôle particulièrement restrictifs.

UNE INITIATIVE QUI DETRUIT LES FONDEMENTS MEMES DU DROIT D’ASILE

L’initiative veut fixer des contingents annuels pour tous les types de permis, ceux de l’asile inclus. il est à la fois dangereux et absurde de mettre sur le même plan la migration économique et celle relevant du droit d’asile. En effet, il est inacceptable de soumettre les personnes qui cherchent refuge et protection à un plafond annuel arbitraire. Par ailleurs, cette politique rigide de contingentement ne convient pas aux sociétés globalisées d’aujourd’hui, qui exigent souplesse et rapidité d’adaptation. Si une guerre venait à éclater dans un pays voisin, comment faire le choix entre accueillir des familles de réfugié-e-s fuyant ce conflit, ou des infirmiers-ères pour faire tourner nos hôpitaux ? Vouloir soumettre les autorisations dépendant du droit d’asile à des contingents est non seulement abject du point de vue humain, c’est aussi contraire au droit supérieur et absurde sur le plan pratique.

UNE INITIATIVE CONTRE-PRODUCTIVE

Vouloir réguler l’immigration en fonction des seuls besoins de l’économie, sans prendre en compte sa dimension humaine, c’est le meilleur moyen de créer des situations très problématiques sur le plan social à long terme. L’expérience des années d’après-guerre l’a montré: les contingents et les statuts précaires sont un non-sens en termes d’intégration. Plus les migrant-e-s sont vulnérables dans leurs droits, moins ils-elles sont dans des conditions favorables à leur intégration. De même, la proposition de réduire encore les possibilités de regroupement familial est insensée, en plus d’être contraire aux droits humains. On ne peut raisonnablement exiger d’une personne qu’elle vive loin de sa famille. Dès lors, cette dernière viendra probablement en Suisse de manière clandestine, comme le faisaient les familles des saisonniers. Ne répétons pas les mêmes erreurs!

UNE INITIATIVE DANGEREUSE

L’initiative s’attaque aux droits des personnes migrantes et menace en particulier de réduire leur accès aux prestations sociales. Depuis toujours, le démantèlement des droits sociaux commence par les personnes étrangères – maillon le plus vulnérable de la chaine – avant de s’étendre progressivement à d’autres catégories de population. Accepter d’ouvrir cette brèche, c’est renforcer la division et surtout courir le risque de précariser la situation de l’ensemble de la population à l’avenir, qu’elle soit étrangère ou non.

  • Pour toutes ces raisons, la coordination Stopexclusion considère qu’une acceptation de l’initiative constituerait un grave recul en matière de droits sociaux et humains.


  • Nous refusons de nous laisser diviser par la vision haineuse, utilitariste et simpliste des étranger-ère-s que proposent les initiants. À notre sens, la seule attitude possible face à l’immigration se doit d’être respectueuse et constructive, favorisant le vivre-ensemble dans les meilleures conditions possibles pour toutes et tous.


  • Nous défendons l’idée d’une société riche de ses diversités, ouverte, solidaire et humaine, qui respecte ses engagements internationaux et où chacun-e – avec les mêmes droits et les mêmes devoirs – puisse trouver sa place.

Coordination contre l’exclusion et la xénophobie
http://www.stopexclusion.ch/argumentaire-fevrier-2014/

 

flashmod-8346.jpg

flashmod-8347.jpg

flashmod-8348.jpg

flashmod-8349.jpg

flashmod-8353.jpg

flashmod-8354.jpg

flashmod-1120494.jpg

flashmod-1120496.jpg

flashmod-1120501.jpg

flashmod-8391.jpg

flashmod-8405.jpg

flashmod-8410.jpg

flashmod-8450.jpg

flashmod-8460.jpg

flashmod-8467.jpg

flashmod-8476.jpg

flashmod-8487.jpg

flashmod-8517.jpg

flashmod-8528.jpg

flashmod-1120518.jpg

flashmod-1120526.jpg

flashmod-8560.jpg

flashmod-1120532.jpg

17:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

03/01/2014

Le silence des roses

les roses-1120268.jpg

les roses-1120271.jpg

les roses-1120273.jpg

les roses-1120279.jpg

les roses-1120283.jpg

les roses-1120288.jpg

les roses-1120291.jpg

les roses-1120297.jpg

les roses-1120300.jpg

les roses-1120302.jpg

les roses-1120305.jpg

les roses-1120309.jpg

les roses-1120311.jpg

les roses-1120316.jpg

les roses-1120320.jpg

les roses-1120321.jpg

les roses-1120334.jpg

les roses-1120344.jpg

les roses-1120356.jpg

les roses-1120361.jpg

les roses-1120368.jpg

les roses-1120386.jpg

les roses-1120249.jpg

22:03 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

01/01/2014

Réveillon 2014 de la population Ville de Genève

Depuis plusieurs années, le Réveillon de la solidarité a lieu à la Salle communale de Plainpalais où les espaces à disposition permettent d’offrir un cadre chaleureux à tous les participants. Les enfants bénéficient d’un espace réservé avec une garderie. Cette traditionnel réveillon de la solidarité organise par le département du service social de la Ville de Genève.

Madame Alder, la conseillère administrative de la Ville de Genève salua tous les habitants et toutes les habitantes à leurs tables, environ 700 personnes.
La soirée commença avec de la musique, de la danse, des animations pour les enfants et le discours de Madame Alder.

La soirée fût gérer par 80 bénévoles qui offre leur temps pour la réussite de la soirée.

Réveillon de la solidarité -7739.jpg

Réveillon de la solidarité -7732.jpg

Réveillon de la solidarité -7735.jpg

Réveillon de la solidarité -7736.jpg

Réveillon de la solidarité -7747.jpg

Réveillon de la solidarité -7751.jpg

Réveillon de la solidarité -7752.jpg

Réveillon de la solidarité -7754.jpg

Réveillon de la solidarité -7757.jpg

Réveillon de la solidarité -7759.jpg

Réveillon de la solidarité -7763.jpg

Réveillon de la solidarité -7766.jpg

Réveillon de la solidarité -7768.jpg

Réveillon de la solidarité -7772.jpg

Réveillon de la solidarité -7773.jpg

Réveillon de la solidarité -7781.jpg

Réveillon de la solidarité -7784.jpg

Réveillon de la solidarité -7789.jpg

Réveillon de la solidarité -7792.jpg

Réveillon de la solidarité -7794.jpg

Réveillon de la solidarité -7795.jpg

Réveillon de la solidarité -7800.jpg

Réveillon de la solidarité -7802.jpg

Réveillon de la solidarité -7803.jpg

Réveillon de la solidarité -7807.jpg

Réveillon de la solidarité -7809.jpg

Réveillon de la solidarité -7811.jpg

Réveillon de la solidarité -7818.jpg

Réveillon de la solidarité -7820.jpg

Réveillon de la solidarité -7821.jpg

Réveillon de la solidarité -7823.jpg

Réveillon de la solidarité -7824.jpg

Réveillon de la solidarité -7825.jpg

Réveillon de la solidarité -7827.jpg

Réveillon de la solidarité -7835.jpg

Réveillon de la solidarité -7838.jpg

Messager du nouvel an de Madame Esther Alder

Mes vœux pour 2014 : un esprit fraternel pour une plus grande vitalité sociale



En ce jour de Nouvel an, je veux souhaiter à toutes celles et à tous ceux qui vivent dans notre Cité une Année 2014 lumineuse, synonyme de nouvelles aventures, de grandes joies et de petits bonheurs quotidiens.


Pour tous, les petits comme les grands, les jeunes comme les seniors, les Genevois de souche, comme les nouveaux arrivés,  je forme le vœu de ne jamais rester avec une question sans réponse concernant la Cité. J’espère ainsi que toutes les personnes pouvant bénéficier des différentes aides et prestations de la Ville de Genève, de quelle que sorte qu’elles soient, les connaissent mieux et sachent comment les obtenir rapidement. Rendre l’information plus accessible, faciliter le contact avec le bon interlocuteur, public, privé ou associatif, simplifier les démarches administratives, ce qui est désormais possible avec les Points info-services de la Ville.

Je souhaite encore à celles et ceux qui sont les plus fragiles, les plus démunis, d’avoir les moyens de vivre dignement, avec un logement, un travail décent et un réseau social vivant. Les collaboratrices et collaborateurs de la Ville sont là pour offrir un accueil bienveillant, un accompagnement individuel et des prestations dignes, le temps nécessaire. C’est-à-dire jusqu’à ce que chacune et chacun trouve les solutions adaptées à sa situation, afin de se remettre à flots.

Enfin, je veux souligner que ce n’est qu’ensemble que nous parviendrons à développer des liens chaleureux, ferments de la cohésion sociale. C’est en déclinant au quotidien, chacun à notre niveau, un esprit fraternel et plein d’attention à l’autre que nous allons pouvoir développer une vitalité sociale renouvelée, une qualité de vivre ensemble solidaire et durable pour nos quartiers et notre ville.


Excellente année 2014 à toutes et tous !
Esther Alder
Conseillère administrative

Réveillon de la solidarité -7848.jpg

Réveillon de la solidarité -7850.jpg

Réveillon de la solidarité -7854.jpg

Réveillon de la solidarité -7859.jpg

Réveillon de la solidarité -7874.jpg

Réveillon de la solidarité -7883.jpg

Réveillon de la solidarité -7886.jpg

Réveillon de la solidarité -7888.jpg

Réveillon de la solidarité -7889.jpg

Réveillon de la solidarité -7894.jpg

Réveillon de la solidarité -7902.jpg

Réveillon de la solidarité -7903.jpg

Réveillon de la solidarité -7905.jpg

Réveillon de la solidarité -7916.jpg

Réveillon de la solidarité -7919.jpg

Réveillon de la solidarité -7920.jpg

Réveillon de la solidarité -7922.jpg

Réveillon de la solidarité -7928.jpg

Réveillon de la solidarité -7930.jpg

Réveillon de la solidarité -7931.jpg

Réveillon de la solidarité -7932.jpg

Réveillon de la solidarité -7937.jpg

Réveillon de la solidarité -7943.jpg

Réveillon de la solidarité -7953.jpg

Réveillon de la solidarité -7957.jpg

Réveillon de la solidarité -7976.jpg


Deuzième fête du réveillon  organisé par la Ville de Genève, sur la plaine de plainpalais sur deux scènes.


Des dizaines de milliers de personnes sont venus fêtez le reveillon Nouvel-an sous la pluie, jusqu’à 2 heures du matin.

 

fête de nouvel an-8009.jpg

fête de nouvel an-8018.jpg

fête de nouvel an-8030.jpg

fête de nouvel an-8040.jpg

fête de nouvel an-8050.jpg

fête de nouvel an-8065.jpg

fête de nouvel an-8068.jpg

fête de nouvel an-8076.jpg

fête de nouvel an-8079.jpg

fête de nouvel an-8080.jpg

fête de nouvel an-8082.jpg

fête de nouvel an-8090.jpg

fête de nouvel an-8093.jpg

 

fête de nouvel an-8097.jpg

fête de nouvel an-8102.jpg

fête de nouvel an-8114.jpg

fête de nouvel an-8121.jpg

fête de nouvel an-8124.jpg

fête de nouvel an-8144.jpg

fête de nouvel an-8149.jpg

fête de nouvel an-8151.jpg

fête de nouvel an-8156.jpg

fête de nouvel an-8157.jpg

 

fête de nouvel an-8160.jpg

fête de nouvel an-8166.jpg

fête de nouvel an-8192.jpg

 

fête de nouvel an-8202.jpg

fête de nouvel an-8206.jpg

fête de nouvel an-8231.jpg

fête de nouvel an-8240.jpg

fête de nouvel an-8256.jpg

fête de nouvel an-8257.jpg

fête de nouvel an-8274.jpg

fête de nouvel an-8280.jpg

fête de nouvel an-8290.jpg

fête de nouvel an-8297.jpg

fête de nouvel an-8308.jpg

fête de nouvel an-8334.jpg

fête de nouvel an-8317.jpg

 

et

Soirée nouvel an sur invitations Jean Charles Rielle, sa famille, Pascal Rubeli, Président du Conseil Municipal de la Ville de Genève après visite du Réveillon 2014 de la population Ville de Genèvefête de nouvel an-7982.jpg

 

fête de nouvel an-7986.jpg

fête de nouvel an-7981.jpg

fête de nouvel an-7989.jpg

fête de nouvel an-7991.jpg

fête de nouvel an-7992.jpg

fête de nouvel an-7999.jpg

fête de nouvel an-7995.jpg


16:44 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

31/12/2013

1000ime articles:les 200 ans de la commémoration officiel de la restauration de la République

Cher et Chère lectures,

Aujourd’hui je publie mon millième articles sur mon blog de la tribune de Genève. Comme vous le savez, je vous rend service 365 jours sur 365, 24 heures sur 24, 4 saisons sur 4, Toutes les situations j’ai travaillé pour vous.

Jusqu’à maintenant mille articles avec environ 25’000 photos et vidéos.

Milles mercis, celle et ceux qui ont visité mon blog et mon soutenu dans mon travail.

Les 200 ans-1120234.jpg

En 1798, occupée militairement, Genève est annexée à la France et devient chef-lieu et préfecture du département du Léman. Suite aux défaites de l'armée napoléonienne, les troupes françaises se retirent de la ville le matin du 30 décembre 1813. Les troupes autrichiennes arrivent à Genève dans l'après-midi, annonçant la restauration de l'ordre ancien. Le 31 décembre, une proclamation d'indépendance est préparée et un gouvernement provisoire est constitué. Genève retrouve son statut de République indépendante.

Chaque année, Genève commémore officiellement cet épisode important de son histoire. La population est invitée à participer à cette cérémonie, organisée cette fois-ci par l’Association GE200.CH dans le cadre de la célébration du bicentenaire de l’entrée de Genève dans la Confédération suisse. 

 

Les 200 ans-1120237.jpg

Les 200 ans-7533.jpg

Les 200 ans-7541.jpg

Les 200 ans-7543.jpg

Les 200 ans-7548.jpg

Les 200 ans-7552.jpg

Les 200 ans-7553.jpg

Les 200 ans-7563.jpg

Les 200 ans-7565.jpg

Les 200 ans-7566.jpg

Les 200 ans-7569.jpg

Les 200 ans-7573.jpg

Les 200 ans-7574.jpg

Les 200 ans-7577.jpg

Les 200 ans-7579.jpg

 

Les 200 ans-7581.jpg

Les 200 ans-7584.jpg

Les 200 ans-7585.jpg

Les 200 ans-7591.jpg

Les 200 ans-7593.jpg

Les 200 ans-7606.jpg

Les 200 ans-7608.jpg

Les 200 ans-7612.jpg

Les 200 ans-7615.jpg

Les 200 ans-7620.jpg

Les 200 ans-7623.jpg

Les 200 ans-7624.jpg

Les 200 ans-1120248.jpg

Les 200 ans-1120245.jpg

Les 200 ans-7625.jpg

Les 200 ans-7626.jpg

Les 200 ans-7630.jpg

Les 200 ans-1120248.jpg

 

Les 200 ans-7632.jpg

Les 200 ans-7636.jpg

Les 200 ans-7637.jpg

Les 200 ans-7639.jpg

Les 200 ans-7640.jpg

Les 200 ans-7647.jpg

Les 200 ans-7666.jpg

Les 200 ans-7673.jpg

Les 200 ans-7674.jpg

Les 200 ans-7676.jpg

Les 200 ans-7677.jpg

Les 200 ans-7679.jpg

Les 200 ans-7680.jpg

Les 200 ans-7688.jpg

Les 200 ans-7691.jpg

Les 200 ans-7694.jpg

Les 200 ans-7696.jpg

Les 200 ans-7699.jpg

Les 200 ans-7700.jpg

 

Les 200 ans-7714.jpg

Les 200 ans-7702.jpg

Les 200 ans-7705.jpg

Les 200 ans-7706.jpg

Les 200 ans-7707.jpg

Les 200 ans-7712.jpg

Les 200 ans-7714.jpg

Les 200 ans-7717.jpg

Les 200 ans-7718.jpg

Les 200 ans-7721.jpg

Les 200 ans-7723.jpg

Les 200 ans-7725.jpg

Les 200 ans-7727.jpg

Les 200 ans-7495.jpg


11:23 Publié dans Genève, Histoire, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |