La manif du jour ! (08/10/2010)

Appel au Conseil fédéral

Non à la visite du Conseiller fédéral Ueli Maurer au ministre de la défense israélien

La Suisse doit s'engager de manière crédible pour la poursuite pénale des crimes de guerre et pour l'application du droit international

 

 

 

PA080104.JPG
PA080099.JPG
PA080098.JPG
PA080097.JPG
PA080089.JPG
PA080083.JPG
PA080081.JPG
PA080078.JPG
PA080075.JPG
PA080072.JPG
PA080071.JPG

 

PA080054.JPG
PA080055.JPG
PA080056.JPG
PA080062.JPG
PA080065.JPG
PA080071.JPG

 

La visite du chef du département de la défense Ueli Maurer à son homologue israélien, prévue du 8 au 10 octo- bre 2010, contredit gravement l'engagement de la Suisse pour une paix juste et durable au Proche-Orient, fondée sur le droit international.

Malgré la reprise des négociations, les droits humains sont violés quotidiennement dans les territoires occupés palestiniens: attaques de l'armée contre des civils manifestant contre le mur, poursuite de la colonisation en Cis- jordanie, tout comme les confiscations de terres, la démolition de maisons ainsi que les très graves entraves à la liberté de mouvement, y compris à Jérusalem. Les droits humains les plus élémentaires d'un million et demi de Palestiniens continuent d'être violés dans la Bande de Gaza, soumise à un blocus inhumain et illégal. Les mani- festants internationaux qui cherchent à briser le blocus sont brutalement repoussés. L'Etat d'Israël poursuit aussi sa politique discriminatoire à l'égard de sa minorité arabe, nie les droits des réfugiés palestiniens et refuse de souscrire aux conventions internationales sur les armes atomiques et les bombes à sous-munitions.

Les crimes de guerre et autres violations graves du droit international humanitaire commis avant, durant et après l'agression militaire de Gaza de 2008/2009 et documentés dans le rapport Goldstone attendent toujours, à part quelques cas d'importance marginale, d'être poursuivis par la justice pénale.

La Suisse, Etat dépositaire des Conventions de Genève, a une responsabilité particulière pour faire respecter le droit international humanitaire. Donnant suite au rapport Goldstone, l'assemblée générale de l'ONU a recomman- dé à la Suisse de réaliser une conférence des États parties à la IVème Convention de Genève. La Suisse a été chargée de contribuer à trouver les moyens pour imposer la protection de la population civile dans les territoires occupés. 1

La visite du chef du département de la défense suisse à son homologue israélien constituerait un soutien unilaté- ral à l'occupation militaire israélienne et une caution à l'impunité dont jouissent les responsables de l'armée israé- lienne. De ce fait, elle serait totalement contraire aux actions diplomatiques nécessaires de toute urgence pour faire respecter les droits humains et protéger les populations impliquées. Elle décrédibilisera totalement l'enga- gement pris par la Suisse pour que le droit international soit respecté et la population civile protégée.

Nous, organisations de la société civile suisse, demandons au Conseil fédéral d'annuler cette visite. Nous demandons que la Suisse:

 

 

 

 

 



Soutenu par les organisations suivantes: Association

Suisse-Palestine ASP, BADIL resource center for palestinian re- sidency and
refugee rights (Genève), Berner Mahnwache für einen gerechten Frieden in Palästina/Israel,
Campagne BDS Suisse, Centrale Sanitaire Suisse Romande CSS-R, Centre
Europe-Tiers Monde CETIM, cfd – L'ONG féministe pour la paix, Collectif Urgence
Palestine CUP-Genève, CUP-Neuchâtel, CUP-Vaud, Droit au Retour DAR, Droit pour
Tous – DPT, Femmes en Noir Genève, Femmes pour la paix Bienne, Femmes pour la
paix Suisse, Forum pour les droits humains en Israël/Palestine, Génération
Palestine Genève, Gerechtigkeit und Frieden in Palästina GFP, Groupe pour une
Suisse sans Armée GSsA, institut psychosophia, luzern, International Institute
for Peace Justice and Human- Rights – IIPJHR, Jeunesse Socialiste Suisse, Junge
Alternative JA!, Kampagne Olivenöl, Les Verts suisses, Ligue des Musulmans de
Suisse, medico international schweiz / CSS Zurich, Mouvement suisse pour la
paix, Neue PdA Ba- sel, Palästina-Solidarität Region Basel, PS Suisse, Religiös-sozialistische
Vereinigung der Deutschschweiz, Société pour les peuples menacés Suisse,
solidarité sans frontières, solidaritéS Genève, Vaud et Neuchâtel, Voix juive
pour une paix juste en Israël et Palestine JVJP, Union Suisse des Femmes pour
Paix et le Progrès, Women's International League for Peace and Freedom (WILPF)
section Suisse,

http://unispal.un.org/unispal.nsf/47d4e277b48d9d3685256dd...

 

23:57 | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | | | |