Manifestation de soutien aux femmes iraniennes

Imprimer

À Genève, ce samedi  après midi des centaines de manifestants iraniens et ses amies se sont rassemble en face du palais Wilson pour dénoncer la répression du gouvernement iranien sur la population, pour soutenir le peuple iraniens et pour la liberté. Cette manifestation à eu lieu aussi dans 150 autres ville dans le monde.

Les manifestants en ensuite marché jusqu’a la place des nations. Alfonso Gomez, conseiller administratif de la ville de Genève et Sylvain Thèvoz, député socialiste au grand conseil ont apporté leurs soutiens au peuple iraniens. Les manifestations demandent au organisation international et l’ONU d’immédiatement sanctionné le gouvernements iraniens et crée un soutien international avec le peuple iraniens et pour protester contre la répression du régime iranien contre les manifestations de rue.

 

B0030182.jpg

B0030234.jpg

République islamique, je m'adresse directement à toi.

Tes dirigeants ont peur. Peur des femmes, peur de l’intelligence et peur de la liberté.

Pendant des années, tu as maltraité les femmes. Tu les as obligées à porter le hijab afin qu’elles soient toujours obéissantes, tu les as brutalisées pour une mèche qui dépasse et tu les as pourchassées dans la rue. Pendant des années, tu as arrêté et emprisonné des avocats des droits de l'homme et des militants des droits des femmes, tu as torturé et tué des manifestants pacifiques en espérant étouffer la prise de conscience collective. Pendant des années, tu as menti, tu as violé tes propres lois et ta propre constitution. Tu as réprimé le mouvement des étudiants en juillet 1999, tu as écrasé le mouvement vert en 2009, tu as étranglé les soulèvements de 2017 et 2019, en 2020 tu as abattu le vol 752 rempli d’innocents. Et aujourd’hui, devant l’écœurement que tu as toi-même provoqué, tu massacres à nouveau ton propre peuple. Tu l’asphyxies avec du gaz lacrymogène, tu lui tires dessus, tu frappes les femmes, les hommes et les enfants, tu emprisonnes les voix qui s’élèvent pour te montrer ton inconscience. Car tu crains le réveil de tout un peuple, le peuple iranien.

Et pourtant, le souffle de la conscience grandit et transperce les murs de la prison. Nous sommes conscients et ne nous tairons pas devant l’oppression, les violences et les humiliations que tu nous infliges depuis plus de 40 ans. Aujourd’hui, nous te disons que nous sommes unis et déterminés. Après quatre décennies de discrimination raciale, sexuelle, religieuse et politique contre les Kurdes, les Arabes, les Sunnites, les Bahaïs, les femmes et les opposants, nous sommes exténués, nous sommes révoltés. Nous ne voulons pas de ces discriminations ! République islamique, abandonne le port obligatoire du hijab, libère les prisonniers politiques, mets fin aux tortures et aux exécutions. On te demandait simplement d’écouter le peuple !

Mais non, tu n’écoutes jamais. Depuis la semaine dernière, tu continues d’emprisonner, de terroriser et de tuer. Tu fabriques de faux scénarios, tu complotes, tu bombardes les Kurdes pour détourner l’attention, tu tortures les prisonniers pour les forcer à avouer, tu te sers des ambulances pour déplacer tes forces armées, tu utilises des enfants comme soldats, tu ordonnes aux services d’urgence du pays de ne pas soigner les victimes des manifestations, tu bloques les communications, tu coupes l’électricité et tu voles des caméras de sécurité pour pouvoir continuer tes atrocités dans l’obscurité…

À quoi est-ce que tu t’attends ? Tu penses peut-être pouvoir continuer en toute impunité, comme tu l’as fait pendant plus de 40 ans. Aujourd’hui, il faut que ça cesse. Assez parlé. Tu dois partir. La population est excédée et le pays s’effondre. Le peuple iranien te défie au péril de sa vie, et il faut que son courage porte ses fruits. Pour cela, nous avons besoin du soutien de la communauté internationale. Aujourd’hui, nous demandons aux Nations Unies :

  • De tenir la République islamique responsable des cas de torture, d'abus et de meurtres contre des manifestants pacifiques ;
  • De mettre en œuvre des moyens pour restaurer l'accès des Iraniens à Internet et aux réseaux sociaux ;
  • D’adopter une résolution ferme contre les actions criminelles de la République islamique à l'Assemblée générale des Nations Unies ;
  • De suspendre la négociation de l'accord nucléaire avec la République islamique ;
  • D’encourager ses États membres, en particulier les États-Unis d'Amérique, à soumettre tous les piliers du gouvernement de la République islamique d'Iran, y compris les autorités du régime et leurs affiliés vivant à l’étranger, à des sanctions sévères et globales ;
  • De déclarer officiellement le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) comme groupe terroriste.

République islamique, sache que tôt ou tard, la liberté l’emporte toujours ! 

B0030226.jpg

Maryam Ghasemnejad  Sara Mohammadi
 
Moi je suis une femme iranienne.
Depuis 44 ans de souffrance de la république islamique, aujourd’hui c’est le moment d’expliquer tout à tout le monde.
 
pour le viol, 
 
pour l’étouffement.
 
pour le fait qu’en tant que femmes notre droit à la vie est la moitié de celui d’un homme.
 
pour le mariage forcé des enfants.
 
pour les cris des femmes au tribunal que aucun juge a entendu, et pour les femmes qui sont forcées de devenir concubine au juge afin d’avoir leur faveur.
 
Pour trouver un emploi dans n’importe quel entreprise que nous devons d’abord être abusés sexuellement par le patron pour pouvoir travailler.
 
Pour les étudiants qui doivent payer des frais  universitaires alors que les enfants des mullahs étudient gratuitement.
 
Les sales gardiens de révolution sous l’égide de Khamenei font du blanchiment d’argent du jour au lendemain et qui quittent l’Iran tout de suite .
 
Ils détournent des milliards et investissent l’argent du peuple iranien dans les banques canadiennes, américaines et européennes pour eux-mêmes et leurs enfants et ils ont appauvri les gens et provoqué des migrations successives de notre peuple par tout dans le monde.
 
Il y a tellement de vérités amères et évidentes pour ce système tueur dans le monde qu'il serait difficile de toute les compter 
 
Ils ont consumé les ressources naturelles et emprisonné des militants des droits civils .
 
A cause du hijab obligatoire, nos femmes sont soit battus dans les voitures de police , soit violés dans les prisons.
 
Je révoque la citoyenneté du régime perverti de la République islamique dirigé par Khamenei, qui est le grand diable lui-même et l'ennemi de l'Iran,des Iraniens et de l'humanité et je maudis tous les agents du gouvernement qui répriment la jeunesse du pays et versent leur sang,   et je dis d'arrêter de tuer notre peuple .
 
Nous exigeons la libération des militants des droits civils et humains qui sont enfermés dans les prisons du système perverti de la République islamique comme mohammad nouri zad , Shervin Hajipour, niloufar Hamedi, leila Salehi, zahra Tohidi,alireza khoshbakht,alireza saberian ,mahro hedayati, et des milliers de jeunes innocents .
 
زن زندگی آزادی 
مرد میهن آبادی

B0030063.jpg

B0030102.jpg

B0030105.jpg

B0030116.jpg

B0030123.jpg

B0030124.jpg

B0030125.jpg

B0030150.jpg

B0030152.jpg

B0030153.jpg

B0030157.jpg

B0030184.jpg

B0030188.jpg

B0030201.jpg

B0030203.jpg

B0030205.jpg

B0030236.jpg

B0030244.jpg

B0030245.jpg

B0030255.jpg

B0030260.jpg

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.