paix - Page 2

  • Fête de la musique: Genève n'a jamais vu ça!

    Imprimer

    Toutes les couleurs du monde pour fête de la Musique!

    21ème édition de la Fête de la Musique s’est terminé avec un incroyable Grand succès, Genéve n’avais jamais vu ça . Tout les fils de l’ancêtres de la musique étais là. Toutes les couleurs du monde se sont réunis à se jour pour nous montrer leur culture musicale.

    Chapeau à  Sami Kanaan et sont équipe d’organisateur pour cette superbe fête de la musique ! Magnifique édition 2012 de la Fête de la Musique: que du bonheur !

    DSC_2455.jpg

    DSC_2475.jpg
    DSC_2477.jpg
    DSC_2486.jpg
    DSC_2493.jpg
    DSC_2506.jpg
    DSC_2507.jpg
    DSC_2515.jpg
    DSC_2518.jpg
    DSC_2526.jpg
    DSC_2531.jpg

     

    DSC_2532.jpg
    DSC_2535.jpg
    DSC_2546.jpg
    DSC_2553.jpg
    DSC_2559.jpg
    DSC_2564.jpg
    DSC_2565.jpg
    DSC_2568.jpg
    DSC_2572.jpg
    DSC_2581.jpg
    DSC_2583.jpg
    DSC_2591.jpg
    DSC_2601.jpg
    DSC_2602.jpg
    DSC_2603.jpg
    DSC_2604.jpg
    DSC_2606.jpg
    DSC_2614.jpg
    DSC_2617.jpg
    DSC_2626.jpg
    DSC_2630.jpg
    DSC_2635.jpg
    DSC_2650.jpg
    DSC_2660.jpg
    DSC_2660.jpg
    DSC_2661.jpg
    DSC_2672.jpg
    DSC_2681.jpg
    DSC_2694.jpg
    DSC_2696.jpg
    DSC_2697.jpg
    DSC_2700.jpg
    DSC_2701.jpg
    DSC_2713.jpg
    DSC_2722.jpg
    DSC_2730.jpg
    DSC_2741.jpg
    DSC_2746.jpg
    DSC_2754.jpg
    DSC_2759.jpg
    DSC_2771.jpg

     

     

    A suivre la deuxième de photos

    Photos : Ilhan Boran et Demir SÖNMEZ


    info Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

     

    copyright.jpg
    Lien permanent Catégories : Fête 0 commentaire
  • L’équipe féminine de Merck Sereno a couru pour l’honneur!

    Imprimer

    L’équipe féminine de Merck Sereno a couru pour l’honneur.
    Ce soir dernière étape du tour du canton de Genève. Pour l’étape Cologny l’équipe de Merck Sereno a remporté la première place.

     

    DSC_2273.jpg
    DSC_2376.jpg
    DSC_2379.jpg
    DSC_2390.jpg
    DSC_2393.jpg
    DSC_2394.jpg
    DSC_2398.jpg
    copyright.jpg
    Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

     

    Lien permanent Catégories : Sports 0 commentaire
  • Faites de la Solidarité! Rémy Pagani, maire de Genève

    Imprimer

    DSC_1526.JPG

    Discours – Investiture du Maire de Genève – Rémy Pagani
    Mardi 19 juin 2012 – Salle communale de Plainpalais

     


    Monsieur le Maire, Cher Rémy,
    Monsieur le Président du Grand Conseil, Cher Pierre,
    Monsieur le Conseiller national, Cher Ueli,
    Monsieur le 1er vice-Président du Grand Conseil, Cher Gabriel,
    Mesdames et Messieurs les Député-e-s,
    Monsieur le 1er vice-Président du Conseil municipal, Cher Pascal,
    Mesdames et Messieurs les Conseiller-ère-s municipaux,
    Excellence,
    Mesdames et Messieurs les collaborateurs de l’administration municipale et Monsieur le Directeur général,
    Mesdames et Messieurs de la Presse,
    Mesdames et Messieurs,
    Chères et Chers Ami-e-s,


    C’est la décision du Maire! Il décide qui aura l’honneur et le privilège de prendre la parole! Il décide combien d’orateurs! Et bien, Cher Rémy, lorsque j’ai appris que c’était moi qui en serait le bénéficiaire, j’en étais fier et réjoui! Puis, dans les jours qui suivaient, je me suis dit que beaucoup d’autres autour de toi et de nous ce soir, te connaissaient bien mieux que moi et que beaucoup d’autres ici présents, auraient pu relater d’autres souvenirs plus précis voire plus croustillants.

    Et bien décidément non, toi qui luttes avec acharnement contre tous les privilèges, tu as choisi de me faire ce privilège. Certes, ma modeste fonction de Président du Conseil municipal de la deuxième Ville de Suisse m’a positionné pour t’adresser ces quelques mots et je t’en remercie.

    Résumer en 5 minutes Rémy Pagani, notre Maire, est voué à l’échec, tant sa personnalité est attachante et parfois désarmante. Alors, j’ai glané quelques infos et sans prétention et avec quelques touches de couleurs de l’arc-en-ciel, j’ai envie de te dire ceci:

    Ta verve oratoire, ton talent de tribun, ta volonté de convaincre à tous prix, tu les as exercés pendant 20 ans, comme secrétaire syndical au SIT, dès 1987, et comme Secrétaire permanent du Syndicat des services publics, dès 1997. Ces combats pour la justice sociale, tu les connais. Car affronter  le monde du travail avec ses divers pouvoirs et ses inégalités sociales a forgé l’homme que tu es. Mais tu avais démarré ta vie professionnelle dans d’autres compétences, comme assistant social, depuis 1974 et jusqu’en 1987, et notamment comme conseiller social d’un Cycle d’orientation. Moi qui suis médecin au Service de santé de la jeunesse depuis 23 ans et qui a travaillé pendant dix ans comme juge assesseur médecin au Tribunal de la jeunesse, actuel Tribunal des mineurs, je peux chaque jour apprécier la complémentarité de compétences avec les conseillers sociaux. Tu y as développé la compréhension de l’être en devenir, du jeune qui devient adulte, et dans une Société actuellement en plein changements et en devenir incertain d’une société à la recherche de la justice et de la maturité, ton expérience acquise durant toutes ces années, ne peut qu’être indispensable à notre Cité.

    On m’a dit que tu es un homme extrêmement attaché à ta famille, mari et père attentif, et que les vacances dans le Bordelais, dans la région de Soulac, te sont indispensables! Mais, je n’en dirais pas plus pour ne pas offenser ta pudeur!

    Rémy Pagani est l'auteur de quatre romans dont les titres sont tout un programme pas seulement électoral !
    - Les beaux jours reviendront,
    - Entre chien et loup,
    - Confession d'un commissaire de police, et
    - Étrange balade

    Il est fait mention et comme on peut le lire : « le parcours de ce romancier est balisé de nombreux combats politiques. Il est parvenu à se forger une écriture directe et efficace aux côtés de squatters et d'habitants en lutte pour préserver ce lieu de vie convivial qu'est resté le quartier des Grottes à Genève et comme syndicaliste dans la défense quotidienne des salariés. ».

    Dès l’âge de 16 ans (1970), tu milites :
    - Participation active dans le mouvement du « Centre autonome » de la maison des jeunes de St Gervais (1970/1971)
    - Participation active à l’organisation de collégiens et d’apprentis (1971-1973)
    - Membre du comité de l’Action Populaire Aux Grottes APAG (1974-1984), tu es l'un des responsables du mouvement d'habitants qui a préservé le quartier des Grottes à Genève.
    - Animateur et membre fondateur de la Fédération des Associations de Quartiers et d’Habitants FAQH 1981.
    - Membre de l’association des Habitants de la Jonction AHJ (1984-1990)

    Exemple parmi tant d’autres, il y a plus de 30 ans, tu as lutté contre la destruction du Quartier des Grottes. Toujours d’actualité, le Collectif 500 compte sur toi pour continuer à défendre ce Quartier.

    Ta vie politique a débuté par un mandat de 8 ans au Grand Conseil, dès 1997. Elu au Conseil administratif en 2007, tu es réélu en 2011. Maire, tu l’a déjà été en 2009, et tu avais consacré cette année-là à la Solidarité internationale, et notamment à Gaza qui m’est cher, où je me suis rendu à 2 reprises. Cette année-là, tu as participé, le 10 juillet, à la Marche commémorative du massacre de Srebrenica, de 34 km, qui séparent Pobudje de Potocari, avec plus de 4’000 personnes.

    A peine à nouveau Maire, cette année a déjà magnifiquement commencé: Nous venons de recevoir au Palais Eynard notre ami Moncef Marzouki, Président de la République tunisienne, lui que nous avions déjà reçu comme proscrit, alors qu’il sortait des geôles de Ben Ali. Samedi prochain, nous serons à Villepinte, dans la banlieue parisienne, pour soutenir les Habitant-e-s d’Achraf, et prendre la parole dans un meeting de plus 80’000 personnes, aux côtés de Maryam Radjavi, la présidente élue du Conseil national de la Résistance d'Iran (CNRI), que nous avions déjà reçu à plusieurs reprises à Genève et notamment avec toi au Victoria Hall. Mais si tu es si présent au niveau international, participant au rayonnement de notre Ville quant à ses valeurs humanitaires, tu te bats à chaque instants pour une Genève solidaire et pour une Genève respectueuse.

    Comme tu le sais, cette année sera riche en combats locaux, nationaux et internationaux. Monsieur le Maire, Cher Rémy, je suis honoré et surtout très heureux, cette année durant, dans ma fonction de Président du Conseil municipal et toi de Maire de cette si belle Ville de Genève, qu’ensemble nous unissions nos efforts pour plus de paix, de justice sociale  et tout simplement pour plus de respect entre nous tous, qui que nous soyions, citoyennes et citoyens de ce monde, avec ou sans papiers !

    Je, nous te souhaitons une excellente année de Mairie !

    Je vous remercie !

    Par Jean-Charles Rielle, Président du Conseil municipal de la Ville de Genève

    DSC_1249.jpg
    DSC_1250.jpg
    DSC_1261.jpg
    DSC_1263.jpg
    DSC_1275.jpg
    DSC_1284.jpg
    DSC_1290.jpg

     

    DSC_1312.jpg
    DSC_1318.jpg
    DSC_1326.jpg
    DSC_1340.jpg
    DSC_1346.jpg
    DSC_1358.jpg
    DSC_1360.jpg
    DSC_1366.jpg

     

    DSC_1368.jpg
    DSC_1385.jpg
    DSC_1399.jpg
    DSC_1403.jpg
    DSC_1409.jpg
    DSC_1414.jpg
    DSC_1420.jpg

     

    DSC_1426.jpg
    DSC_1434.jpg
    DSC_1436.jpg
    DSC_1437.jpg
    DSC_1439.jpg
    DSC_1441.jpg
    DSC_1456.jpg
    DSC_1464.jpg
    DSC_1466.jpg

     

    DSC_1467.jpg
    DSC_1470.jpg
    DSC_1478.jpg
    DSC_1485.jpg
    DSC_1486.jpg

    Photos : Demir SÖNMEZ


    Populaire de Genève
    www.assmp.org

     

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • Lancement autour du piano du parc des Bastions

    Imprimer

    Pianos de rues! Jouez, Je Suis à Vous

     

    Les pianos dans les rues de Genève et les Communes! , c'est parti, du 18 juin au 1er juillet !

    deux semaines d’émotions et de musique.

     


    Dès lundi matin 9h, tous ces pianos sont à vous :

    Ville de Genève - Jardin Anglais* Ouvert 24h/24
    Ville de Genève - Grand Théâtre* Ouvert 24h/24
    Ville de Genève - Parc des Bastions* Ouvert 24h/24
    Ville de Genève - Parc des Cropettes* Ouvert 24h/24
    Ville de Genève - Confédération Centre
    Ville de Genève - Place Bel-Air
    Ville de Genève - Promenade du Lac
    Ville de Genève - Place du Bourg-de-Four
    Ville de Genève - Rue du Mont-Blanc
    Ville de Genève - Plaine de Plainpalais (pointe)
    Carouge - Place de l'Octroi
    Carouge - Théâtre de Carouge
    Carouge - Eglise, place du Marché
    Onex - Place du 150e
    Onex - Salle communale
    Vernier - Centre commercial du Lignon
    Vernier - Centre commercial Balexert
    Vernier - Bibliothèque de Châtelaine
    Cologny - Mairie de Cologny
    Cologny - Place Pierre-Gauthier

    Et, surprise, la Fondation Bodmer à Cologny mettra un 21e piano « bonus » à disposition dans son parc pendant toute la durée du projet. Un endroit magique avec une super vue sur le lac!


    DSC_1043.jpg

    DSC_1044.jpg
    DSC_1056.jpg

    DSC_1069.jpg

    DSC_1101.jpg
    DSC_1111.jpg
    DSC_1117.jpg

    DSC_1133.jpg

    DSC_1135.jpg
    DSC_1142.jpg
    DSC_1145.jpg

     

    DSC_1148.jpg
    DSC_1149.jpg
    DSC_1158.jpg
    DSC_1169.jpg
    DSC_1180.jpg
    DSC_1184.jpg
    L1007079.jpg
    L1007091.jpg
    L1007095.jpg
    L1007097.jpg
    L1007100.jpg

    L1007103.jpg

    DSC_1024.jpg
    DSC_1021.jpg
    DSC_1007.jpg

    Photos : Demir SÖNMEZ

    Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

     

    Lien permanent Catégories : Musique 1 commentaire
  • ELECTION DU CONSEIL D'ETAT DU 17 JUIN 2012: 70 photos

    Imprimer

     

    Capture d’écran 2012-06-17 à 23.20.40.png
    ELECTION DU CONSEIL D'ETAT DU 17 JUIN 2012: 70 photos
    DSC_0304.jpg
    DSC_0318.jpg
    DSC_0320.jpg
    DSC_0334.jpg
    DSC_0372.jpg
    DSC_0381.jpg
    DSC_0393.jpg
    DSC_0399.jpg
    DSC_0401.jpg

    DSC_0404.jpg

    DSC_0407.jpg
    DSC_0449.jpg
    DSC_0483.jpg
    DSC_0489.JPG

     

    DSC_0490.JPG
    DSC_0496.jpg
    DSC_0502.jpg
    DSC_0516.jpg
    DSC_0535.jpg

     

    DSC_0606.jpg
    DSC_0537.jpg
    DSC_0615.JPG
    DSC_0626.JPG

    DSC_0639.JPG

    DSC_0646.JPG

    DSC_0655.jpg

    DSC_0662.jpg

    DSC_0666.jpg
    DSC_0682.jpg
    DSC_0686.jpg
    DSC_0707.jpg
    DSC_0716.jpg
    DSC_0723.jpg

     

    DSC_0725.jpg
    DSC_0735.jpg
    DSC_0738.jpg
    DSC_0742.jpg
    DSC_0755.jpg
    DSC_0766.jpg

     

    DSC_0771.jpg
    DSC_0772.jpg
    DSC_0778.jpg
    DSC_0799.jpg
    DSC_0805.jpg
    DSC_0813.jpg
    DSC_0829.jpg
    DSC_0839.jpg
    DSC_0848.jpg
    DSC_0861.jpg
    DSC_0863.jpg
    DSC_0874.jpg
    DSC_0883.jpg
    DSC_0897.jpg
    DSC_0899.jpg
    DSC_0915.jpg
    DSC_0918.jpg
    DSC_0922.jpg
    DSC_0934.jpg
    DSC_0937.jpg
    DSC_0965.jpg
    DSC_0967.jpg
    DSC_0969.jpg
    DSC_0975.jpg
    DSC_0981.jpg
    DSC_0984.jpg
    DSC_0993.jpg

    Photos : Demir SÖNMEZ

    copyright.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • Suisse - France : Camarades, la victoire nous appartient!

    Imprimer

    Micheline Calmy-Rey, Jean Charles Rielle, Loly Bolay, Christian Brunier, Melik ÖZDEN Romain de Sainte Marie et la gauche genevoise autour de Anne-Emery-Torracinta et Nicole Castioni pour le 17 juin

     

    Le Parti Socialiste Genevois soutient Nicole Castioni pour les élections législatives françaises.


    Nicole Castioni, ancienne députée socialiste au Grand Conseil, est la candidate socialiste pour les élections législatives françaises. Bien placée au 1er tour, Nicole Castioni compte de réelles chances de représenter les Français-e-s de Suisse à Paris.

    Les enjeux transfrontaliers entre la Suisse et la France sont une problématique majeure pour notre région genevoise. Le PSG s'est fait depuis quelque temps porteur de proposition pour davantage de solutions communes aux enjeux de l'emploi, du logement et de la mobilité, à une réelle gouvernance commune.

    DSC_9410.jpg

    DSC_9385.jpg
    DSC_9390.jpg
    DSC_9391.jpg
    DSC_9400.jpg
    DSC_9404.jpg
    DSC_9423.jpg
    DSC_9424.jpg
    DSC_9429.jpg
    DSC_9433.jpg
    DSC_9436.jpg
    DSC_9444.jpg
    DSC_9450.jpg
    DSC_9460.jpg
    DSC_9467.jpg
    DSC_9474.jpg
    DSC_9478.jpg
    DSC_9482.jpg
    L1006837.jpg
    L1006843.jpg
    L1006845.jpg
    L1006857.jpg
    L1006871.jpg
    L1006870.jpg
    Nicole Castioni
    La candidate socialiste pour les élections législatives françaises 17 juin 2012
    L1006880.jpg
    Anne-Emery-Torracinta
    La candidate socialiste pour Election au Conseil d'Etat Genève du 17 juin 2012 DSC_9419.jpg
    Photos : Demir SÖNMEZcopyright.jpg

    info Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

     

    Lien permanent Catégories : Politique 2 commentaires
  • Desigual : entrez en sous-vêtements, sortez habillé !

    Imprimer

    Desigual : entrez en sous-vêtements, sortez habillé !
    8 heures ce matin à Genève, environ 400 fans de la marque espagnole Desigual ont fait la queue devant la célèbre boutique de Rive en sous-vêtements. 

    Les 100 premiers  Genevois-es qui ont répondu à l'appel de Desigual sont entrés en sous-vêtements pour ressortir habillés gratuitement avec deux pièces de la collection Printemps /été 2012. Joli coup de pub!

    DSC_8493.jpg
    DSC_8502.jpg
    DSC_8505.jpg
    DSC_8508.jpg
    DSC_8532.jpg
    DSC_8552.jpg
    DSC_8556.jpg
    DSC_8558.jpg
    DSC_8560.jpg
    DSC_8562.jpg
    DSC_8565.jpg
    DSC_8566.jpg
    DSC_8570.jpg
    DSC_8571.jpg
    DSC_8575.jpg
    DSC_8580.jpg
    DSC_8583.jpg
    DSC_8586.jpg
    DSC_8593.jpg
    DSC_8596.jpg
    DSC_8630.jpg
    DSC_8640.jpg
    DSC_8642.jpg
    DSC_8647.jpg
    DSC_8658.jpg
    DSC_8659.jpg
    DSC_8661.jpg
    DSC_8663.jpg
    DSC_8664.jpg
    DSC_8666.jpg
    DSC_8667.jpg
    DSC_8668.jpg
    DSC_8671.jpg
    DSC_8676.jpg
    DSC_8677.jpg
    DSC_8668.jpg
    DSC_8671.jpg
    DSC_8676.jpg
    DSC_8677.jpg
    DSC_8679.jpg
    DSC_8680.jpg
    DSC_8683.jpg
    DSC_8685.jpg
    DSC_8686.jpg
    DSC_8688.jpg
    DSC_8689.jpg
    DSC_8693.jpg
    DSC_8696.jpg
    DSC_8700.jpg
    DSC_8702.jpg
    DSC_8703.jpg
    DSC_8708.jpg
    DSC_8712.jpg
    DSC_8717.jpg
    DSC_8721.jpg
    DSC_8722.jpg
    DSC_8724.jpg
    DSC_8726.jpg
    DSC_8728.jpg
    DSC_8729.jpg
    DSC_8732.jpg
    DSC_8736.jpg
    DSC_8737.jpg
    DSC_8741.jpg
    DSC_8744.jpg
    DSC_8748.jpg
    DSC_8750.jpg
    DSC_8751.jpg
    DSC_8752.jpg
    DSC_8754.jpg
    DSC_8756.jpg
    DSC_8758.jpg
    DSC_8760.jpg
    DSC_8762.jpg
    DSC_8765.jpg
    DSC_8767.jpg
    DSC_8769.jpg
    DSC_8771.jpg
    DSC_8776.jpg
    DSC_8780.jpg
    Photos : Demir SÖNMEZcopyright.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Société - People 6 commentaires
  • Causes Communes 'Mendier n'est pas un crime'

    Imprimer

    Aujourd'hui à midi devant la pierre de 1932, à la plaine de Plainpalais, le Parti Socialiste Ville de Genève et une quarantaine de roms, militants, membres d'associations défendant les droits humains, ont lancé le numéro 27 du journal Causes Communes 'Mendier n'est pas un crime'. Ce numéro place le thème de la mendicité et le faux procès fait aux roms sous un nouvel éclairage. Pourquoi mendier n'est pas un crime? Pourquoi le fait d'être pauvre ne doit pas tomber sous le coup de la justice pénale? Pourquoi stigmatise-t-on le rom pour l'exemple? Vous trouverez la réponse à ces questions en commandant ce numéro de causes communes au parti socialiste, 18 rue des voisins. http://www.ps-geneve.ch/

    DSC_8392.jpg

    DSC_8393.jpg
    DSC_8396.jpg
    DSC_8405.jpg

     

    DSC_8408.jpg
    DSC_8416.jpg
    DSC_8420.jpg
    DSC_8422.jpg
    DSC_8432.jpg
    DSC_8439.jpg

     

    DSC_8442.jpg

     

    DSC_8450.jpg
    DSC_8451.jpg
    DSC_8455.jpg
    DSC_8473.jpg
    DSC_8485.jpg
    DSC_8492.jpg

     

    DSC_8401.jpg

    Photos : Demir SÖNMEZ

    copyright.jpg
    info Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

     

    Lien permanent Catégories : Droits de l'humaine 3 commentaires
  • Basak Sahin Duman menacée de renvoi de la Croatie vers la Turquie où elle risque la torture et 7,5 ans de prison pour avoir usé de son droit à la liberté d'opinion et d'expression

    Imprimer

    LETTRE OUVERTE
    AUX :
    AUTORITES DE LA CROATIE ET DE L'ALLEMAGNE,
    DEPUTES-ES DU PARLEMENT EUROPEEN,
    ORGANISATIONS INTERNATIONALES,
    DEFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME
    ET
    AUX MEDIAS INTERNATIONALES

    Genève, le 11 juin 2012


    Basak Sahin Duman menacée de renvoi de la Croatie vers la Turquie où elle risque la torture et 7,5 ans de prison pour avoir usé de son droit à la
    liberté d'opinion et d'expression

    image001.jpg

    Madame, Monsieur,

    Nous avons été informés de l’arrestation de Madame Basak Sahin DUMAN par la police croate le 31 mai dernier à l’aéroport de Zagreb suite à un mandat d’arrêt international lancé par les autorités turques auprès d’Interpol. Mme DUMAN est actuellement placée en détention et risque d’être extradée vers la Turquie.

    Mme DUMAN est une militante turque qui réside en Allemagne, pays dans lequel elle a obtenu l'asile depuis 2006. Lorsqu’elle vivait en Turquie, elle a activement milité pour la démocratisation de l'Université, contre les cellules d’isolement en prison de type F et contre la violence faite aux femmes. Aujourd’hui, l’Etat turc l’accuse et la poursuit pour avoir pris part à une manifestation revendiquant « l'Université Démocratique » ainsi que d’avoir participé à des activités dénonçant les pratiques de la torture, la mise en isolement des prisonniers politiques et la répression dans les prisons turques. C'est pour ces activités que les autorités turques l'ont condamné à sept ans et demi de prison et ont émis à son encontre un mandat d’arrêt international.

    C’est sur cette base que les autorités croates l’ont interpellée le 31 mai dernier à l’aéroport de Zagreb avant de la placer en garde à vue puis en détention en vue de son extradition vers la Turquie. Si elle était effectivement extradée, elle serait immédiatement incarcérée.

    Disposant du statut de réfugié politique en Allemagne depuis 2006, en vertu de la Convention de Genève de 1951, Mme DUMAN est donc, selon les normes internationales ratifiées par la République d’Allemagne, sous la protection des autorités de ce pays.

    Par la présente, nous appelons à la solidarité avec Mme DUMAN qui risque d'être torturée et emprisonnée en cas d’extradition.

    Nous vous rappelons que l’Etat turc est bien connu pour pratiquer la torture à grande échelle, et ce malgré les pressions internationales et les condamnations continues de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Amnesty International, l’Organisation Mondiale contre la Torture et Human Right Watch ont clairement et explicitement dénoncé la pratique systématique de la torture en Turquie à maintes reprises.

    Les gouvernements allemand et croate doivent assumer pleinement leur responsabilité internationale et humanitaire : l'extradition de Mme DUMAN en Turquie violerait gravement les conventions qu'ils ont ratifiées. A ce propos, l’article 33 alinéa 1 de la Convention de 1951 (et son protocole de 1967) - dont l’application est universelle pour les Etats qui l’ont ratifiée et n’admet aucune réserve - stipule qu’ « aucun des Etats contractants n’expulsera ou ne refoulera, de quelque manière que ce soit, un réfugié sur les frontières des territoires où sa vie ou sa liberté serait menacée en raison de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques. »

    Il en est de même pour l’article 3 alinéa 1 de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (1984) qui dispose qu’« aucun Etat n’expulsera, ne refoulera, ni n’extradera une personne vers un autre Etat où il y a des motifs sérieux de croire qu’elle risque d’être soumise à la torture. »

    L’Allemagne et la Croatie sont signataires de ces Conventions. A ce titre, elles ont l'obligation de protéger Mme DUMAN et de renoncer à toute extradition.

    Nous vous demandons donc instamment d’intervenir auprès des autorités compétentes afin d’empêcher l’extradition de Mme DUMAN vers un pays où l’attend la prison et vraisemblablement la torture.

    En vous remerciant d’avance de l’attention que vous porterez à ce courrier, nous vous prions d’agréer, Madame et Monsieur, nos salutations distinguées.

    Au nom du Maison Populaire de Genève
    Demir SÖNMEZ



    Actions : Nous vous prions de bien vouloir écrire aux instances onusiennes, Allemagne et  Croatie :

    Mission permanente de la République fédérale d'Allemagne auprès de l'Office des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève
    Chef:
    Son Excellence Monsieur Hanns Heinrich Schumacher
    Ambassadeur
    Représentant permanent
    Adresse:
    Chemin du Petit-Saconnex 28 c
    1209 Genève
    Fax: +41 22 734 30 43
    Courriel:
    info@genf.diplo.de <info@genf.diplo.de>


    Mission permanente de la République de Croatie auprès de l'Office des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève
    Chef:
    Son Excellence Madame Vesna Vuković
    Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire
    Représentant permanent
    Adresse:
    Chemin Docteur Jean-Louis Prévost 21-21a
    1202 Genève
    Fax: +41 22 740 30 89
    Courriel:
    cromiss.geneva@mvep.hr <cromiss.geneva@mvep.hr>

    Haut-Commissariat aux droit de l’homme
    urgent-action@ohchr.org <urgent-action@ohchr.org> <urgent-action@ohchr.org <urgent-action@ohchr.org> >

    Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR)
    1503@ohchr.org <1503@ohchr.org> <1503@ohchr.org <1503@ohchr.org> >

     

    Lien permanent Catégories : Droits de l'humaine 0 commentaire
  • Néofascisme en Turquie : six maires et 58 autres étudiants arrêtés

    Imprimer


    Néofascisme en Turquie : six maires et 58 autres étudiants arrêtés

    Six maires kurdes de la province de Van et le responsable locale du parti kurde BDP ont été arrêtés jeudi 7 juin par le régime Erdogan en Turquie, tandis que le maire BDP de Siirt a fait l’objet d’un mandat d’arrestation. Les policiers ont également arrêté près de 60 étudiants en médecine en un jour.

    Le maire de la ville de Van Bekir Kaya et ceux de Baskale, Muradiye, Ozalp, Edremit et de Bostanici, dans la même province, ainsi que six autres personnes dont le responsable locale du principal parti kurde BDP ont été arrêtés par la police du régime répressif.

    Lors de sa garde à vue, Bekir Kaya a affirmé que ces arrestations ont été effectuées sur ordre du premier ministre et du ministre de l’Intérieur. Des milliers de kurdes se sont rassemblés devant la mairie de Van et ont passé la nuit dehors pour protester contre la répression et demander la libération des maires.

    Dans une déclaration commune, quarante-cinq organisations de la société civile ont dénoncé les arrestations, soulignant le travail appréciable du maire de Van après les séismes qui ont frappé cette ville en octobre et en novembre 2011. Pour ces organisations, les autorités veulent à tout prix empêcher les maires BDP issus des élections locales de mars 2009 de travailler.

    Les néo-fascistes

    Le Congrès pour une Société Démocratique (DTK), une plateforme d'associations et mouvements kurdes dont le BDP, a demandé la libération immédiate de toutes les personnes arrêtées ces derniers jours. « Nous ne sommes pas dans une démocratie avancée mais face aux néo-fascistes » a dit l’organisation, faisant référence aux discours du premier ministre Recep Tayyip Erdogan qui prétend que la Turquie n’est plus une simple démocratie mais « une démocratie avancée ».

    Le député BDP de Van Özdal Uçer a déclaré devant la foule rassemblée devant la mairie que le motif de ces attaques est le grand succès de son parti dans la ville de Van lors des dernières élections locales.

    Le même jour, la justice du régime AKP, parti au pouvoir depuis 2002, a lancé  un mandat d’arrêt contre le maire BDP de Siirt, Selim Sadak. Apres avoir comparu devant le tribunal de Siirt, il est libéré en attendant son procès mais placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de sorti de territoire.

    On compte désormais ceux qui restent dehors

    Selon le BDP, plus de 190 élus kurdes dont 32 maires sur 98 et six députés sur 35 sont déjà en prison, ce qui fait la Turquie la plus grande prison du monde pour les élus, tout comme pour les journalistes avec près de 100,  pour les étudiants avec plus de 600, pour les avocats avec une quarantaine, mais aussi pour les enfants, les femmes activistes et les défenseurs des droits humains.  Dans certaines villes comme Sirnak, il ne reste presque plus d’élus!

    58 étudiants en médecine arrêtés

    Outre les maires, au moins 58 étudiants en médecine ont été arrêtés le 6 juin dans sept villes dont Ankara, Istanbul et Diyarbakir, dans le cadre de l’affaire KCK,  lancée en avril 2009, quelques semaines après le succès historique du parti kurde lors des élections municipales

    On ignore les accusations portées contre eux  pour raison du secret apposé sur le dossier, comme pour toutes les autres arrestations politiques, ce qui renforcent les soupçons sur le travail des policiers qui produisent souvent des preuves après les arrestations.

    Huit ans de prison pour avoir demandé l’enseignement gratuit

    Le 7 juin, deux autres étudiants, Ferhat Tuzer et Berna Yilmaz, ont été condamnés chacun à 8 ans et cinq mois de prison par un tribunal d’Istanbul pour  avoir demandé « l’enseignement gratuit » lors d’un déplacement du premier ministre Erdogan à Istanbul en mars 2010.   Ces étudiants avaient alors été incarcérés pendant dix-neuf mois avant d’être libérés le 6 octobre 2011.

    Répression sans précédente contre  les étudiants

    Au moins 66 étudiants ont été arrêtés entre le 1e et 6 juin, contre 127 au cours du mois de mai, 116 en avril et 100 en mars,  selon un bilan de l’ActuKurde. Parmi eux, des dizaines ont été envoyés en prison, alors que 29 autres ont été condamnés à une peine totale de 346 ans de prisons dans le seul mois d’avril. Presque la totalité des étudiants interpellés ou emprisonnés sont kurdes, mais le régime vise tous les étudiants opposants.


    http://www.actukurde.fr/actualites/262/neofascisme-en-turquie-six-maires-et-58-autres-etudiants-arrtes.html

    Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

    Lien permanent Catégories : Droits de l'humaine 0 commentaire
  • Merck Serono: Manifestation de solidarité avec le personnel en lutte pour la sauvegarde de leur place de travail!

    Imprimer
    Plus de 500 personnes se sont rassemblées samedi après-midi devant le siège genevois de Merck Serono pour la sauvegarde de leurs places de travail. Tous les politiques, les syndicats et défenseur de travailleurs sont venus en soutien des employés de Merck Serono.


    De nombreuses personnalités politiques ont pris part au défilé. Le maire de Genève Rémy Pagani, les conseillers municipaux, Pierre VANEK, Olivier BAUD, Tobias SCHNEBLI, (d’"Ensemble à gauche"), Jean Charles Rielle (président du conseil municipal genevois). le conseiller national socialiste Manuel Tornare, les députés socialistes Deneys Roger, Fazio Jean-Louis, Schneider Hausser Lydia, les conseillers municipaux, Silvia MACHADO, Nicole VALIQUER, Laurence FEHLMANN RIELLE GRECUCCIO et la Candidate au Conseil d’Etat socialiste Anne Emery-Torracinta.

     

    DSC_7762.jpg
    DSC_7767.jpg
    DSC_7771.jpg
    DSC_7776.jpg
    DSC_7781.jpg
    DSC_7790.jpg
    DSC_7791.jpg
    DSC_7801.jpg

    La Candidate au Conseil d’Etat socialiste
    Anne Emery-Torracinta

    DSC_7837.jpg

    DSC_7876.jpg
    DSC_7881.jpg
    DSC_7884.jpg
    DSC_7896.jpg
    DSC_7901.jpg
    DSC_7904.jpg
    DSC_7906.jpg
    DSC_7909.jpg
    DSC_7912.jpg
    DSC_7913.jpg
    DSC_7918.jpg
    DSC_7928.jpg
    DSC_7940.jpg
    DSC_7974.jpg
    DSC_7984.jpg
    DSC_8061.jpg
    DSC_8079.jpg
    DSC_8095.jpg
    DSC_8097.jpg
    DSC_8101.jpg
    DSC_8102.jpg
    DSC_8104.jpg
    DSC_8149.jpg
    DSC_8164.jpg
    DSC_8168.jpg
    DSC_8175.jpg
    DSC_8183.jpg
    DSC_8184.jpg
    DSC_8185.jpg
    DSC_8187.jpg
    DSC_8195.jpg
    DSC_8204.jpg

    DSC_8174.jpg

    DSC_8176.jpg

    Photos : Demir SÖNMEZ

    copyright.jpg

    info Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

    Lien permanent Catégories : Manifestation 0 commentaire
  • “Rémy Pagani et Jean-Charles Rielle réagissent pour le peuple Tunisie!”

    Imprimer

    Vendredi matin, le Président de la République tunisienne Moncef Marzouki, l'Ambassadeur de Tunisie Monsieur Moncef Baati, les Conseillers du Président, Khaled Ben Mbarek et Anouar Gharbi ont été reçus par le Maire de Genève, Rémy Pagani et  par le Président du Conseil municipal de la Ville de Genève, Jean Charles Rielle, dans le cadre d'une visite d'amitié au Palais Eynard. Monsieur le Maire Rémy Pagani et Monsieur le Président du Conseil municipal Jean Charles Rielle ont demandé à la Suisse de rendre au plus vite les fonds spoliés au Peuple tunisien par le clan de l'ex-dictateur Ben Ali (quelque 60 millions de francs), afin de les utiliser pour le développement de la Tunisie.

     

    DSC_7241.jpg
    DSC_7248.jpg
    DSC_7254.jpg
    DSC_7268.jpg

     

    DSC_7270.jpg
    DSC_7279.jpg
    DSC_7281.jpg
    DSC_7290.jpg
    DSC_7295.jpg
    DSC_7297.jpg

     

    DSC_7299.jpg
    DSC_7301.jpg
    DSC_7320.jpg
    DSC_7326.jpg
    DSC_7341.jpg
    DSC_7358.jpg
    DSC_7362.jpg
    DSC_7367.jpg

    Le Président de la République tunisienne Moncef Marzouki

    DSC_7368.jpg

    DSC_7377.jpg
    DSC_7379.jpg

     

    DSC_7383.jpg
    DSC_7386.jpg
    DSC_7392.jpg
    DSC_7403.jpg
    DSC_7418.jpg
    DSC_7438.jpg
    Photos : Demir SÖNMEZ

    copyright.jpg
    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • Le Génocide arménien et la démocratie en Turquie

    Imprimer

    Le Génocide arménien et la démocratie en Turquie

    CONFÉRENCE DE TANER AKCAM
    JEUDI 7 JUIN À 20H
    Le Théâtre St-Gervais
    Rue du Temple 5


    Presque un siècle après les événements tragiques qui ont conduit à l'annihilation de la population arménienne sous l'Empire ottoman, le débat sur le génocide arménien est devenu aujourd'hui un enjeu incontournable de la démocratisation et du renouveau de la culture politique en Turquie. Taner Akcam, écrivain et professeur à la Clark University (USA), a été le premier chercheur turque qui a travaillé et publié sur ce qu'il appelle "le tabou arménien".

     

    Conférence arménie_.jpg

    Auteur du livre "Un acte honteux : Le génocide arménien et la question de la responsabilité turque", Taner Akcam donnera une conférence publique exceptionnelle à St-Gervais.

    Modérateur Vicken Cheterien - conférence en anglais

    info Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

     

    Lien permanent Catégories : Droits de l'humaine 0 commentaire
  • Un président pour le Genève que l'on aime: Jean-Charles Rielle.

    Imprimer

     

    Dr. Jean-Charles Rielle est élue à la présidence du Conseil Municipale de la Ville de Genève. Voici son premier message de président pour les habitants de la Ville de Genève et un reportage photos des moments forts de la séance d'aujourd'hui du Conseil Municipal.
    DSC_6759.jpg
    DSC_6761.jpg
    DSC_6764.jpg
    DSC_6768.jpg
    DSC_6781.jpg
    DSC_6789.jpg
    DSC_6796.jpg
    DSC_6800.jpg

     

    DSC_6803.jpg
    DSC_6821.jpg
    DSC_6823.jpg
    DSC_6850.jpg
    DSC_6852.jpg
    DSC_6857.jpg
    DSC_6858.jpg
    DSC_6862.jpg
    DSC_6864.jpg
    DSC_6872.jpg

     

    DSC_6881.jpg
    DSC_6914.jpg

     

    DSC_6915.jpg
    DSC_6920.jpg
    DSC_6931.jpg
    DSC_6940.jpg
    DSC_6957.jpg
    DSC_6959.jpg
    DSC_6962.jpg
    DSC_6969.jpg

     

    DSC_6970.jpg
    DSC_6980.jpg
    DSC_6982.jpg
    DSC_6985.jpg
    DSC_6995.jpg
    DSC_6998.jpg
    DSC_7000.jpg
    DSC_7001.jpg
    DSC_7002.jpg

     

    DSC_7028.jpg
    DSC_7036.jpg
    DSC_7045.jpg
    DSC_7066.jpg
    DSC_7077.jpg
    copyright.jpg

    Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

    Photos : Demir SÖNMEZ

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • La Fête de l'environnement:Triple Anniversaire!

    Imprimer

     

    La Fête de l'environnement a été organiser par la Confédération suisse, l’Etat de Genève et de la Ville de Genèveau parc La Grange, samedi 2 a accueillie de nombreuses animations dont un mur à peindre de 50 mètres de long pour jeunes et enfants sur le thème de l’économie verte qui a été peint se samedi, plusieurs ONG on installé leurs stand pour présenté leur projet et travail . Il y eu de la musique tout au long de l’après-midi et le pique-nique – durable !

    Trois anniversaires d'un coup valent bien une grande fête populaire. En juin 2012 seront célébrés les 40 ans du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et le 20e anniversaire de la conférence historique de Rio sur le développement durable, tandis que cela fait dix ans cette année que la Suisse a adhéré à l'Organisation des Nations Unies.

     

    Monsieur Salma BAL
    Conseiller
    Mission permanente de la Suisse auprès de l’Office des
    Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève

     

    DSC_6313.jpg

    DSC_6314.jpg
    DSC_6316.jpg

     

    DSC_6317.jpg
    DSC_6318.jpg
    DSC_6324.jpg
    DSC_6326.jpg
    DSC_6329.jpg
    DSC_6332.jpg
    DSC_6333.jpg
    DSC_6334.jpg
    DSC_6335.jpg
    DSC_6336.jpg

     

    DSC_6338.jpg
    DSC_6342.jpg
    DSC_6343.jpg
    DSC_6345.jpg
    DSC_6347.jpg
    DSC_6348.jpg
    DSC_6353.jpg

     

    DSC_6355.jpg
    DSC_6358.jpg
    DSC_6359.jpg
    DSC_6361.jpg
    DSC_6362.jpg
    DSC_6363.jpg
    DSC_6365.jpg
    DSC_6367.jpg
    DSC_6369.jpg
    DSC_6371.jpg

     

    DSC_6373.jpg
    DSC_6375.jpg
    DSC_6377.jpg
    DSC_6378.jpg
    DSC_6379.jpg
    DSC_6380.jpg
    DSC_6381.jpg
    DSC_6383.jpg
    DSC_6391.jpg
    DSC_6393.jpg

     

    DSC_6394.jpg
    DSC_6396.jpg
    DSC_6397.jpg
    DSC_6398.jpg
    DSC_6399.jpg
    DSC_6400.jpg
    DSC_6402.jpg

     

    DSC_6404.jpg

     

    DSC_6406.jpg
    DSC_6408.jpg
    DSC_6409.jpg
    DSC_6412.jpg
    DSC_6413.jpg
    DSC_6416.jpg
    DSC_6418.jpg
    DSC_6422.jpg
    DSC_6431.jpg
    DSC_6435.jpg
    DSC_6436.jpg
    DSC_6439.jpg
    DSC_6440.jpg
    DSC_6441.jpg
    DSC_6442.jpg
    DSC_6443.jpg
    DSC_6444.jpg
    DSC_6446.jpg
    DSC_6447.jpg
    DSC_6449.jpg
    DSC_6450.jpg
    DSC_6451.jpg
    DSC_6638.jpg
    DSC_6646.jpg
    DSC_6647.jpg
    DSC_6648.jpg
    DSC_6649.jpg
    DSC_6650.jpg
    DSC_6652.jpg
    DSC_6653.jpg

    Photos : Demir SÖNMEZ

    copyright.jpg

    Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

     

    Lien permanent Catégories : l'environnement 1 commentaire
  • Les gauches s'unissent pour Anne Emery Torracinta!

    Imprimer

    Le 1er juin 2012, toute la gauche unie derrière la candidature au Conseil d'Etat d'Anne Emery-Torracinta a fait la fête au Palladium! La "Gauche en fête" laisse le souvenir d'une atmosphère magnifique et des militants de gauche confiants et pleins d'espoir!
    Le Samedi matin, la gauche s'est également mobilisée à Meyrin pour une action de proximité.

    DSC_5829.jpg

    DSC_5823.jpg
    DSC_5837.jpg
    DSC_5839.jpg
    DSC_5843.jpg
    DSC_5847.jpg
    DSC_5850.jpg
    DSC_5852.jpg

    DSC_5862.jpg

    DSC_5864.jpg
    DSC_5880.jpg
    DSC_5872.jpg
    DSC_5882.jpg
    DSC_5884.jpg
    DSC_5892.jpg

    DSC_5901.jpg

    DSC_5902.jpg
    DSC_5904.jpg
    DSC_5905.jpg
    DSC_5914.jpg
    DSC_5925.jpg
    DSC_5940.jpg
    DSC_5956.jpg
    DSC_5964.jpg
    DSC_5975.jpg
    DSC_5978.jpg
    DSC_5980.jpg
    DSC_5989.jpg
    DSC_5996.jpg
    DSC_6024.jpg
    DSC_6028.jpg
    DSC_6034.jpg
    DSC_6036.jpg
    DSC_6042.jpg
    DSC_6050.jpg
    DSC_6061.jpg
    DSC_6072.jpg
    DSC_6074.jpg
    DSC_6081.jpg
    DSC_6083.jpg
    DSC_6086.jpg
    DSC_6088.jpg
    DSC_6102.jpg
    DSC_6105.jpg
    DSC_6106.jpg
    DSC_6107.jpg
    DSC_6109.jpg
    DSC_6116.jpg
    DSC_6118.jpg
    DSC_6120.jpg
    DSC_6121.jpg
    DSC_6123.jpg
    DSC_6127.jpg
    DSC_6128.jpg
    DSC_6130.jpg
    DSC_6132.jpg
    DSC_6133.jpg
    DSC_6135.jpg
    DSC_6137.jpg
    DSC_6140.jpg
    DSC_6142.jpg
    DSC_6145.jpg
    DSC_6147.jpg
    DSC_6148.jpg
    DSC_6149.jpg
    DSC_6150.jpg
    DSC_6151.jpg
    DSC_6152.jpg
    DSC_6153.jpg
    DSC_6168.jpgDSC_6155.jpg
    DSC_6161.jpg
    DSC_6163.jpg
    DSC_6166.jpg
    DSC_6164.jpg
    Le Samedi matin à Meyrin
    DSC_6259.jpg
    DSC_6182.jpg
    DSC_6192.jpg
    DSC_6275.jpg
    DSC_6194.jpg
    DSC_6198.jpg
    DSC_6200.jpg
    DSC_6213.jpg
    DSC_6217.jpg
    DSC_6218.jpg
    DSC_6223.jpg
    DSC_6227.jpg
    DSC_6231.jpg
    DSC_6253.jpg
    DSC_6264.jpg
    DSC_6280.jpg
    DSC_6305.jpg
    DSC_6241.jpg
    Photos : Demir SÖNMEZcopyright.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • CÉRÉMONIE DE COMMÉMORATION DU DÉBARQUEMENT DES TROUPES CONFÉDÉRÉES AU PORT NOIR LE 1er JUIN 1814: 70 photos -2012

    Imprimer

    CÉRÉMONIE DE COMMÉMORATION DU DÉBARQUEMENT DES TROUPES CONFÉDÉRÉES AU PORT NOIR LE 1er JUIN 1814

    DSC_5373.jpg

    DSC_5378.jpg
    DSC_5380.jpg
    DSC_5384.jpg
    DSC_5393.jpg
    DSC_5397.jpg
    DSC_5400.jpg
    DSC_5409.jpg
    DSC_5412.jpg
    DSC_5413.jpg
    DSC_5416.jpg
    DSC_5418.jpg
    DSC_5424.jpg
    DSC_5427.jpg
    DSC_5435.jpg
    DSC_5439.jpg
    DSC_5444.jpg
    DSC_5448.jpg
    DSC_5454.jpg
    DSC_5464.jpg
    DSC_5466.jpg
    DSC_5469.jpg
    DSC_5471.jpg
    DSC_5473.jpg
    DSC_5511.jpg
    DSC_5526.jpg
    DSC_5561.jpg
    DSC_5569.jpg
    DSC_5573.jpg
    DSC_5591.jpg
    DSC_5595.jpg
    DSC_5609.jpg
    DSC_5618.jpg
    DSC_5621.jpg
    DSC_5626.jpg
    DSC_5639.jpg
    DSC_5643.jpg
    DSC_5647.jpg
    DSC_5659.jpg
    DSC_5662.jpg
    DSC_5666.jpg
    DSC_5671.jpg
    DSC_5674.jpg
    DSC_5676.jpg
    DSC_5682.jpg
    DSC_5687.jpg
    DSC_5692.jpg
    DSC_5696.jpg
    DSC_5698.jpg
    DSC_5705.jpg
    DSC_5734.jpg
    DSC_5736.jpg
    DSC_5737.jpg
    DSC_5742.jpg
    DSC_5746.jpg
    DSC_5748.jpg
    DSC_5750.jpg
    DSC_5752.jpg
    DSC_5753.jpg
    DSC_5761.jpg
    DSC_5766.jpg
    DSC_5771.jpg
    DSC_5776.jpg
    DSC_5781.jpg
    DSC_5788.jpg
    DSC_5790.jpg
    DSC_5793.jpg
    DSC_5794.jpg
    DSC_5801.jpg
    DSC_5807.jpg
    DSC_5812.jpg
    DSC_5806.jpg
    copyright.jpg

    Photos : Demir SÖNMEZ

     

     

    Lien permanent Catégories : Histoire 1 commentaire
  • Les Socialistes Suisse se mobilisent pour Nicole Castioni!

    Imprimer


    Les Socialistes Suisse se mobilisent pour Nicole Castioni!


    Les 3 et 17 juin prochain, les français de Suisse et du Liechtenstein votent pour désigner le député qui les représentera à l'Assemblée Nationale française. Nicole Castioni est la candidate du Parti Socialiste français. Députée au parlement de Genève de 1993 à 2001, conseillère municipale dans deux communes genevoises. Elle occupe la fonction de juge assesseur au Tribunal Criminel de Genève. Née à Genève le 14 juillet 1958, son parcours de vie l’a amené à s’installer à Paris puis à Genève où elle vit avec sa famille. Elle est binationale française et suisse, mère de deux grandes filles.

    Depuis très longtemps elle s’est indignée et battue contre des injustices qui lui sont insupportables : la violence faite aux femmes, les droits des handicapés, la précarité des familles monoparentales.

    C’est forte d’une expérience de terrain que Nicole Castioni s’est engagée dans cette campagne. À de nombreuses occasions elle a eu la possibilité de se faire entendre, la publication de ses trois livres lui a ouverte les portes des médias.  Auteure du « Soleil au bout de la nuit » éditions Albin Michel, « Vivement plus tard » éditions Albin Michel et « Le dernier partage » éditions Favre. Ouvrages dans lesquels elle parle de ses combats. Actuellement, elle travaille comme scénariste pour la Télévision suisse romande.

    Elle a, comme députée au parlement de Genève, déposé des projets de lois traitants du recouvrement des pensions alimentaires, de l’intégration des enfants handicapés, des prestations pour les chômeurs…

    Membre de la Fédération des Français de l’Étranger depuis le début des années 90, Nicole Castioni est à l’origine de la renaissance de la section de Genève du Parti Socialiste français.

    DSC_5297.jpg
    DSC_5305.jpg
    DSC_5308.jpg
    DSC_5313.jpg
    DSC_5316.jpg
    DSC_5340.jpg
    DSC_5348.jpg
    DSC_5350.jpg
    DSC_5360.jpg
    DSC_5358.jpg

     

    Photos : Demir SÖNMEZ

    Nicole Castioni (site internet: www.castioni2012.fr

     

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • 55 photos :Les candidats s’affrontent !

    Imprimer

    Aujourd’hui 30 mai 2012 la tribune de Genève à organisé un grand débat sur les élection complémentaire au conseil d’état.

    Quelles sont leurs priorité pour Genève ? Emploi, Mobilité, Logement et Sécurité

    Les candidats s’affrontent ! Ils ont tous exprimé leur avis sur ces sujets.

    J’ai pris les photos de se débat remplie d’expression,

    DSC_4927 - copie.jpg
    DSC_4929.jpg
    DSC_4931.jpg
    DSC_4953.jpg
    DSC_4954.jpg
    DSC_4956.jpg
    DSC_4958.jpg
    DSC_4963.jpg
    DSC_4977.jpg
    DSC_4978.jpg
    DSC_4984.jpg
    DSC_4992.jpg
    DSC_4993.jpg
    DSC_4996.jpg
    DSC_4997.jpg
    DSC_5001.jpg
    DSC_5006.jpg
    DSC_5010.jpg
    DSC_5011.jpg
    DSC_5020.jpg
    DSC_5026.jpg
    DSC_5030.jpg
    DSC_5033.jpg
    DSC_5036.jpg
    DSC_5044.jpg
    DSC_5054.jpg
    DSC_5056.jpg
    DSC_5059.jpg
    DSC_5062.jpg
    DSC_5065.jpg
    DSC_5066.jpg
    DSC_5074.jpg
    DSC_5080.jpg
    DSC_5091.jpg
    DSC_5101.jpg
    DSC_5103.jpg
    DSC_5105.jpg
    DSC_5108.jpg
    DSC_5114.jpg
    DSC_5114.jpg
    DSC_5129.jpg
    DSC_5132.jpg
    DSC_5143.jpg
    DSC_5148.jpg
    DSC_5163.jpg
    DSC_5170.jpg
    DSC_5172.jpg
    DSC_5179.jpg
    DSC_5189.jpg
    DSC_5200.jpg
    DSC_5203.jpg
    DSC_5205.jpg
    DSC_5206.jpg
    DSC_5208.jpg
    DSC_5211.jpg
    DSC_5220.jpg

    Manuel Acevedo (sans parti, patron d'une PME), Anne Emery-Torracinta (PS),  Eric Stauffer (MCG), Pierre Maudet (PLR) Laurent Seydoux (Vert'libéral), Alexis Roussel (Parti Pirate),et Paul Aymon (connu sous le nom du Prophète).

    copyright.jpgPhotos : Demir SÖNMEZ


    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • Fête des Voisins: une occasion à ne pas rater

    Imprimer

    Comme chaque l’année Madame Myram Berset à organiser notre fête des voisins, les habitant de la route de chancy 8 à 14 se sont rassemblement pour échanger autour d’un verre et d’un repas, toutes les cultures et générations ont fêté ensemble la fête des voisins et Grace on passés une bonne soirée.
    Merci à Myriam Berset pour l’organisation de cette magnifique fête.
    543659_3271372755296_1700550876_n.jpg
    536856_3271357954926_1596716979_32459495_939782533_n.jpg
    149347_3271380955501_819957640_n.jpg
    538284_3271369555216_1596716979_32459503_365325493_n-1.jpg

     

    556066_3271594200832_1141331240_n.jpg
    DSC_4791.jpg
    DSC_4793.jpg
    DSC_4795.jpg
    DSC_4798.jpg
    DSC_4800.jpg
    DSC_4801.jpg
    DSC_4806.jpg

     

    DSC_4807.jpg
    DSC_4809.jpg
    DSC_4811.jpg
    DSC_4812.jpg
    DSC_4816.jpg
    DSC_4857.jpg
    DSC_4859.jpg

     

    DSC_4860.jpg
    DSC_4861.jpg
    DSC_4869.jpg
    DSC_4878.jpg
    DSC_4883.jpg

     

    DSC_4888.jpg
    DSC_4891.jpg
    DSC_4893.jpg
    DSC_4906.jpg
    DSC_4922.jpg
    DSC_4925.jpg

     

    DSC_4910.jpg

    Photos : Demir SÖNMEZ

    Lien permanent Catégories : Fête 1 commentaire
  • Jean Jacques Rousseau est retourné au Conservatoire et Jardin botaniques

    Imprimer

    "Je raffole de la botanique" Rousseau

    Exposition promenade,

    Du 25 mai au 14 octobre 2012 au jardin botaniques



    «Je raffole de la botanique: cela ne fait qu'empirer tous les jours. Je n'ai plus que du foin dans la tête; je vais devenir plante moi-même un de ces matins». Lettre de Rousseau à d'Ivernois, 1er août 1765.  

    Ecrivain, philosophe et musicien, Jean-Jacques Rousseau a été aussi un botaniste enthousiaste, comme l'illustre ce passage de lettre adressé à un correspondant genevois. C'est tout particulièrement à partir de 1765 que le plus célèbre citoyen de Genève manifestera sa passion grandissante pour l'étude du monde végétal.

    L’exposition des Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève, mettra en exergue la figure de Rousseau botaniste. Elle se présentera pour le visiteur sous la forme d'un parcours-promenade comportant onze postes à « thèmes » récapitulant l'activité de Jean-Jacques en botanique et présentée dans son contexte historique scientifique et social. Tour à tour seront évoqués ses rapports avec la thématique des jardins, du paysage alpin, de la botanique « exotique », des botanistes genevois et de la valeur utilitaire des plantes. Sa formation en botanique, comme son legs à l’histoire de cette discipline scientifique seront aussi commentés, de même que quelques-uns de ses écrits les plus célèbres sur le sujet comme ses Lettres élémentaires sur la botanique. Une large iconographie rassemblée spécialement pour l'occasion illustrera magnifiquement le propos de l’exposition.

    Deux postes « repos » permettront aux visiteurs de s'immerger dans l'écriture même de Rousseau, dans la sérénité de la nature humanisée du Jardin botanique. Cette immersion se fera soit au travers de la lecture libre et autonome de ses ouvrages, soit au travers de l'écoute de quelques passages célèbres tirés de ses écrits illustrés de musique

    La pièce de théâtre «Rousseau, une promenade», écrite par Catherine Fuchs et mise en scène par Cyril Kaiser pour sa compagnie du Saule rieur, sera montée dans le Jardin botanique, en nocturne et dès la mi-août 2012, autour de Rousseau et sa botanique. Un événement à ne pas manquer qui se prolongera jusqu’à la mi-septembre dans notre écrin de verdure voué à la conservation et à l’interprétation du monde végétal.

     

    DSC_4771.jpg
    DSC_4755.jpg
    DSC_4768.jpg
    DSC_4765.jpg
    DSC_4762.jpg
    DSC_4761.jpg
    DSC_4760.jpg
    DSC_4758.jpg
    DSC_4752.jpg
    DSC_4750.jpg
    DSC_4748.jpg
    DSC_4739.jpg
    DSC_4737.jpg
    DSC_4734.jpg
    DSC_4694.jpgDSC_4731.jpg
    DSC_4729.jpg
    DSC_4727.jpg
    DSC_4726.jpg
    DSC_4723.jpg
    DSC_4722.jpg
    DSC_4720.jpg
    DSC_4716.jpg
    DSC_4714.jpg
    DSC_4713.jpg
    DSC_4710.jpg
    DSC_4709.jpg
    DSC_4706.jpg
    DSC_4705.jpg
    DSC_4702.jpg
    DSC_4701.jpg
    DSC_4700.jpg
    DSC_4697.jpg
    DSC_4696.jpg
    DSC_4693.jpg
    DSC_4689.jpg
    DSC_4685.jpg
    DSC_4683.jpg
    DSC_4681.jpg
    DSC_4680.jpg
    DSC_4677.jpg
    DSC_4598.jpg
    DSC_4591.jpg
    DSC_4590.jpg
    DSC_4584.jpg
    DSC_4586.jpg
    DSC_4587.jpg
    DSC_4588.jpg
    DSC_4593.jpg
    DSC_4595.jpg

    DSC_4756.jpg

     

    DSC_4620.jpg

     

    DSC_4610.jpg
    DSC_4613.jpg
    DSC_4621.jpg
    DSC_4618.jpg

     

    DSC_4625.jpg
    DSC_4628.jpg
    DSC_4632.jpg
    DSC_4642.jpg
    DSC_4649.jpg

     

    DSC_4673.jpg

    Renseignements

    Exposition bilingue français/anglais
    Exposition : entrée libre
    Spectacle : entrée payante
    Ouvert tlj 8h-19h30
    T 022 418 51 00
    Détails programme dès mars 2012
    sur www.ville-ge.ch/cjb/

    Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

    Photos : Demir SÖNMEZ

    Lien permanent Catégories : Culture 0 commentaire
  • Contempler mille fois une fleur !

    Imprimer

     

    Les fleurs du jardin botanique et parc grange à Genève.

    DSC_3365.JPG
    DSC_3366.JPG
    DSC_3367.JPG
    DSC_3368.JPG

    DSC_3371.JPG

    DSC_3373.JPG
    DSC_3379.JPG
    DSC_3382.JPG
    DSC_3399.JPG
    DSC_3402.JPG
    DSC_3404.JPG
    DSC_3409.JPG

     

    DSC_3411.JPG
    DSC_3413.JPG
    DSC_3414.JPG
    DSC_3419.JPG
    DSC_3420.JPG
    DSC_3423.JPG
    DSC_3424.JPG
    DSC_3428.JPG
    DSC_3433.JPG

     

    DSC_3435.JPG
    DSC_3438.JPG
    L1006707.JPG
    L1006715.JPG
    L1006736.JPG
    L1006572.JPG

     

    L1006573.JPG
    L1006622.JPG
    L1006624.JPG
    L1006630.JPG
    L1006631.JPG
    L1006635.JPG
    L1006637.JPG
    L1006641.JPG
    L1006644.JPG

    L1006647.JPG

    L1006662.JPG
    L1006664.JPG
    L1006703.JPG
    Photos : Demir SÖNMEZ


    copyright.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Nature 2 commentaires
  • Un mariage socialiste: Salima & Cyril

    Imprimer

     

    C'est dans la joie et l'allégresse qu'à été célébré hier samedi 19 mai le mariage de mes 2 amis et camarades socialistes. La charmante Maria Salima Moyard (députée au Grand Conseil) et le brillant Constituant et Conseiller municipal à Lancy Cyril Mizrahi se sont dit Oui devant une foule joyeuse composée par la famille du couple bien sûr mais aussi par de nombreux collègues socialistes. Voici en images les meilleurs moments de cette cérémonie à la quelle j'ai eu beaucoup de plaisir à y assister.
    DSC_3962.jpg
    Vives les mariés!
    DSC_3623.jpg
    DSC_3625.jpg
    DSC_3632.jpg
    DSC_3636.jpg
    DSC_3637.jpg
    DSC_3639.jpg
    DSC_3642.jpg
    DSC_3649.jpg

     

    DSC_3652.jpg
    DSC_3656.jpg
    DSC_3660.jpg
    DSC_3661.jpg
    DSC_3664.jpg
    DSC_3665.jpg
    DSC_3670.jpg
    DSC_3672.jpg
    DSC_3677.jpg

     

    DSC_3679.jpg
    DSC_3680.jpg
    DSC_3684.jpg
    DSC_3691.jpg
    DSC_3695.jpg
    DSC_3697.jpg
    DSC_3698.jpg

     

    DSC_3702.jpg
    DSC_3703.jpg
    DSC_3708.jpg
    DSC_3726.jpg
    DSC_3735.jpg
    DSC_3741.jpg
    DSC_3748.jpg
    DSC_3765.jpg
    DSC_3770.jpg

     

    DSC_3782.jpg
    DSC_3788.jpg
    DSC_3803.jpg
    DSC_3811.jpg
    DSC_3813.jpg
    DSC_3820.jpg

     

    DSC_3827.jpg
    DSC_3832.jpg
    DSC_3847.jpg
    DSC_3859.jpg
    DSC_3875.jpg
    DSC_3883.jpg
    DSC_3887.jpg
    DSC_3890.jpg

     

    DSC_3899.jpg
    DSC_3901.jpg

     

    DSC_3908.jpg
    DSC_3914.jpg
    DSC_3920.jpg
    DSC_3928.jpg

     

    DSC_3935.jpg
    DSC_3946.jpg
    DSC_3948.jpg
    DSC_3953.jpg
    DSC_3956.jpg
    DSC_3959.jpg
    DSC_3963.jpg

     

    DSC_3966.jpg
    DSC_3970.jpg
    DSC_3972.jpg
    DSC_3978.jpg

     

    DSC_3986.jpg
    DSC_3992.jpg
    DSC_4003.jpg
    DSC_4011.jpg
    DSC_4017.jpg
    DSC_4025.jpg
    DSC_4027.jpg
    DSC_4030.jpg
    DSC_4031.jpg

    DSC_4032.jpg

    DSC_4036.jpg
    DSC_4042.jpg
    DSC_4043.jpg
    DSC_4045.jpg
    DSC_4048.jpg
    DSC_4084.jpg
    DSC_4086.jpg

     

    DSC_4091.jpg
    DSC_4094.jpg
    DSC_4114.jpg
    DSC_4122.jpg
    DSC_4127.jpg
    DSC_4129.jpg

     

    DSC_4131.jpg

    DSC_4059.jpg

    Photos : Demir SÖNMEZ
    copyright.jpg
    Lien permanent Catégories : Fête 1 commentaire
  • Manifestation européenne de solidarité internationaliste avec le peuple syrien: ASSAD ASSEZ!

    Imprimer

    Près de 1000 personnes, venues d’Italie, de france, et de Suisse. Des Européens mais aussi des Maghrébins et bien sûr des Syriens se sont rassemblés samedi depuis le matin à Genève, devant le siège de l’ONU, pour crier ASSEZ ASSAD sur la Place des Nations. Le Collectif Jasmin a accueilli cette grande famille humaniste, engagée et chaleureuse et la manifestation a été diffusée en direct sur de nombreuses chaînes arabes afin de faire entendre jusqu'en Syrie qu'on ne les oubliait pas!

     

    Discours de Shady Ammane

    Chers amis,

    Nous avions promis à Genève un rassemblement digne de son esprit. Nous le devions au peuple syrien. Vous l’avez fait et je vous en remercie chaleureusement.

    En tant que Suisse d'origine syrienne, fondateur du Collectif Jasmin, association areligieuse et apolitique basée à Genève et co-organisateur de cette manifestation européenne de solidarité internationaliste avec le peuple syrien, je veux vous affirmer haut et fort que nous sommes parfaitement fidèles à la volonté des Syriennes et des Syriens et à son service: la révolution syrienne est et restera pacifique, multiconfessionnelle et multicommunautaire.

    Comme l'immense majorité du peuple syrien nous sommes anti-impérialistes (depuis quand les impérialistes font-ils tomber des dictatures sauf pour les remplacer par d’autres dictatures?), nous sommes donc contre toute intervention étrangère quelle qu’elle soit (n’est-ce pas Assad qui a invité à sa boucherie le silence de la communauté internationale, les armes russes, la logistique militaire chinoise et les miliciens iraniens ou libanais ?) et nous demandons que ce peuple victime d'une dictature de plus de 40 ans puisse enfin accéder aux droits humains les plus élémentaires, la justice, la dignité et la liberté.

    Plus nous serons nombreuses et nombreux à soutenir cette révolution populaire légitime, plus nous garantirons et protègerons ce cadre, ces principes et l’impossibilité de voir notre militantisme récupéré et cette révolution volée.

    Vive le peuple syrien libre.

    Shady Ammane

    DSC_4134.jpg
    DSC_4135.jpg
    DSC_4137.jpg
    DSC_4159.jpg
    DSC_4174.jpg
    DSC_4178.jpg
    DSC_4183.jpg
    DSC_4184.jpg
    DSC_4198.jpg
    DSC_4223.jpg
    DSC_4226.jpg
    DSC_4235.jpg
    DSC_4239.jpg
    DSC_4251.jpg
    DSC_4253.jpg
    DSC_4259.jpg
    DSC_4281.jpg
    DSC_4299.jpg
    DSC_4314.jpg
    DSC_4316.jpg
    DSC_4319.jpg
    DSC_4321.jpg
    DSC_4326.jpg
    DSC_4330.jpg
    DSC_4332.jpg
    DSC_4344.jpg
    DSC_4352.jpg
    DSC_4366.jpg
    DSC_4431.jpg
    DSC_4441.jpg
    DSC_4450.jpg
    DSC_4461.jpg
    DSC_4466.jpg
    DSC_4471.jpg
    DSC_4475.jpg
    DSC_4488.jpg
    DSC_4493.jpg
    DSC_4497.jpg
    DSC_4504.jpg
    DSC_4511.jpg
    DSC_4526.jpg
    DSC_4543.jpg
    DSC_4523.jpg

    Photos : Demir SÖNMEZ

     

    Info Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

     

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • Les Tamouls manifestent le troisième anniversaire en commémorations du massacre au Sri Lanka!

    Imprimer

    A Genève, les Tamouls manifestent le troisième anniversaire en commémorations du massacre au Sri Lanka.

    Près de 500 Tamouls se sont rassemblés Vendredi après midi à Genève, devant le siège de l’ONU, pour le troisième anniversaire commémorant les massacrés du peuple Tamoul commis en 2009 par les autorités du Sri Lanka.

    Sur la place des Nations, les manifestants ont rendu hommage aux victimes de la guerre civile qui a fait des dizaines de milliers de morts en 2009 et au cours de laquelle la guérilla des Tigres de libération tamoule (LTTE) a été éliminée du nord et de l’est du Sri Lanka par l’armée gouvernementale.

    DSC_3439.jpg
    DSC_3443.jpg
    DSC_3450.jpg
    DSC_3453.jpg
    DSC_3455.jpg
    DSC_3458.jpg
    DSC_3465.jpg
    DSC_3468.jpg
    DSC_3478.jpg
    DSC_3488.jpg
    L1006749.jpg
    DSC_3514.jpg
    DSC_3535.jpg
    DSC_3569.jpg
    DSC_3590.jpg
    L1006758.jpgDSC_3595.jpg
    DSC_3598.jpg
    DSC_3605.jpg
    DSC_3606.jpg
    DSC_3610.jpg
    L1006740.jpg
    DSC_3620.jpg
    DSC_3498.jpg

     

    DSC_3495.jpg
    Photos : Demir SÖNMEZ


    Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

     

    Lien permanent Catégories : Droits de l'humaine 0 commentaire
  • Conflit syrien : une guerre régionale en 2013 ?

    Imprimer

    La situation s’empire en Syrie, le plan Annan de sortie de crise est mort sous les explosions qui secouent Damas. Les kurdes devenus apparemment la cible des attaques multipliées sont également poussés dans le conflit alors qu’ils mènent leur propre combat loin des yeux. Les tam-tam de guerre retentissent fortement. « L’année 2012 sera probablement une période de la terreur amplifiée, tandis que 2013 sera une année de guerre en Syrie » préconise un spécialiste kurde du Moyen-Orient.

    Selon des sources occidentales, plus de 10.000 personnes ont été tuées depuis mi-mars 2011 en Syrie. La principale source des médias mainstreaim est l’Observatoire syrien des droits de l'Homme, une association basée à Londres et liée aux Frères Musulmans soutenus par l’Occident et le duo qataro-turc.

    Le cessez-le-feu entré en vigueur officiellement le 12 avril après le plan Annan est systématiquement violé depuis par toutes les parties.  Il semble que la situation s’empire en Syrie. Les bombes explosent et le pays est en voie d’irakisation. Le massacre de quatre kurdes le 9 mai à Alep par des membres d’une tribu, proche du régime Assad, fait partie des efforts qui poussent les kurdes dans le conflit.

    Les morts annoncées chaque jour montrent que le plan Annan n’a aucune chance de succès.  Les déclarations de plusieurs dirigeants européens pour qui l’échec du plan serait une catastrophe  ressemblent à un dernier appel  désespéré. L’opposition a déjà annoncé la fin du plan, pointant du doigt Damas après les explosions mortelles à Damas.

    Plan de sortie de crise ou une diversion politique ?

    « De toute évidence, personne n’avait cru que le plan Annan aboutira au succès. Ce plan était la conséquence d’une diversion politique au moment où les parties n’étaient pas prêtes à une guerre. Les parties n’avaient pas rejeté le plan pour renforcer leurs préparatifs militaires et diplomatiques » analyse Adil Bayram, spécialiste kurde du Moyen-Orient.  

    Pour l’analyste kurde, le régime Assad s’était engagé à respecter le plan, tout en sachant que ce plan n’aboutira pas au succès et poursuivant partiellement ses opérations.  « Au début, l’opposition avait une position similaire. Mais aujourd’hui cette position a changé. Elle a multiplié ses attaques militaires. Il semble que certains poussent le plan Annan à l’échec et provoque une guerre en Syrie.  Dans ce cas, le gouvernement AKP en Turquie est suspecté en premier lieu. »

    Il ajoute : « Les efforts qui poussent les kurdes dans le conflit prouvent cette hypothèse. Les kurdes avaient jusqu’ici réussi à rester en dehors du conflit. Une position qui sera désormais difficile à préserver. »

    Les kurdes ne font pas confiance au Conseil National Syrien, formé à Istanbul et soutenu par l’Occident. Ce conseil dominé par les islamistes refuse de reconnaitre les droits du peuple kurde en tant que nation dans un pays laïc, démocratique et fédéral. Selon des sources kurdes, un accort anti-kurde aurait été conclut entre le CNS et le régime turc. Les kurdes n’ont aucune sympathie pour le régime Baas, au pouvoir depuis 40 ans, et lutte pour  un changement du régime au profit d’une autonomie démocratique. Dans le cadre de ce projet, les kurdes ont ouvert à l’initiative du principal parti kurde PYD des écoles de langue, créé des communes, des conseils du peuple et des comités de légitime défense pour protéger la population kurde, estimée entre 2 et 3 millions, soit 15 % de la population du pays.

    En 2012, la terreur s’amplifiera

    Pour beaucoup, la Syrie se dirige vers une “guerre civile”, alors que les espoirs de paix s’épuisent de plus en plus. « D’abord la terreur s’amplifiera et la guerre viendra ensuite. L’année 2012 sera probablement une période de la terreur amplifiée, tandis que 2013 sera une année de guerre en Syrie » préconise l’analyste kurde.

    Quelle sera la nature de cette guerre ?  Est-ce une « guerre civile » préconisée par certains ou une guerre moyen-orientale et mondiale ?

    Une guerre régionale

    Il répond : « Il ne s’agit pas d’une guerre civile mais d’une guerre « extérieure ». Ceux qui disent que c’est une guerre civile  et qui attendent des guerres similaires comme en Irak et en Liban se trompent.  La Syrie n’est ni un Irak, ni une Libye et un Afghanistan. La Syrie a toujours été une zone où le statuquo politique de la région était déterminé. Donc, une éventuelle guerre syrienne sera une guerre moyen-orientale. Si la terreur dans ce pays se transforme en guerre, elle provoquera une guerre régionale allant de Méditerranée orientale à Afghanistan, soit le sommet de la Troisième Guerre Mondiale qui dure depuis 1991 (La guerre du Golfe). »

    Une guerre à caractère extérieur

    Il attire l’attention sur la nature de ce conflit : « Si les 20 % du conflit actuel viennent de l’intérieur,  les 80 % qui restent ont un caractère extérieur. Ce ne sont pas les dynamiques intérieures qui provoquent une guerre en Syrie, mais la politique régionale et mondiale. »  

    Les kurdes seront au centre de la guerre

    « Il est évident que ce conflit et une éventuelle guerre détruira les restes de l’ancien statuquo. Ceux qui sont contre l’ancien statuquo pourraient atteindre leurs objectifs d’une manière. Mais une guerre moyen-orientale et mondiale n’est pas souhaitable car, une telle guerre sera très dure,  mauvaise et destructive. Le fardeau reposera sur les épaules des peuples du Moyen-Orient. Il faut donc éviter cette guerre catastrophique. Cependant, il semble que la guerre s’éclatera quels que soient les efforts.  Cette guerre impliquera le monde arabe, ainsi que l’Iran et la Turquie. Les kurdes se trouveront au centre de la guerre et ils souffriront plus que tous alors qu’ils ne sont pas responsables de la guerre ! »  

    Possible désintégration de la Turquie

    L’analyste kurde poursuit : « La fin de la guerre sera aussi imprévisible, car elle ne poursuivra pas comme elle a commencé.  Une chose est sûre : elle touchera profondément tout le monde  et changera tout.

    Parmi les plus ardents de la guerre figurent le gouvernement AKP et le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan. L’analyste affirme : « On ignore les motivations de cette politique et ce qu’attend le gouvernement turc de cette guerre car la Turquie sera le pays le plus touché et des grands changements suivront probablement la guerre y compris les frontières. »

    La Turquie pourrait-elle espère une expansion comme l’empire ottoman ? « Il n’est pas clair » selon l’analyste. « Pourtant la réalité est avérée : la Turquie ne verra pas une telle expansion. Au contraire,  la possibilité de la désintégration du pays se parait plus forte » ajout-il.  

    Le rêve dangereux du gouvernement AKP

    « Si l’AKP planifie une expansion régionale, ce ne serait qu’un rêve dangereux. Cette position rappelle le Comité Union et Progrès (Ittihat ve Terakki Cemiyeti), soit les jeunes turcs, qui avait fait entrer l’empire ottoman dans la Première Guerre Mondiale.  Cependant, on ne peut pas prédire s’il partagera le même sort. »

    Pour l’analyste, ce sont les kurdes qui œuvrent le plus pour éviter la guerre moyen-orientale, sachant que le fardeau le plus lourd reposera sur leurs épaules. « Ces efforts sont pour une solution moins conflictuelle pour éviter une guerre catastrophique. Seront-ils suffisants pour un succès face aux tam-tam de guerre ? L’histoire le montrera ! »



    http://www.actukurde.fr/actualites/243/conflit-syrien-une-guerre-regionale-en-2013.html

     

    Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • La photo du jour!

    Imprimer

    DSC_3265 - copie.JPG

    Photos : Demir SÖNMEZ

     

    Lien permanent Catégories : Religion 0 commentaire
  • 40 ans de prison pour le partage d’une chanson kurde sur Facebook

    Imprimer

    Le parquet turc demande 40 ans de prison contre un adolescent kurde, âgé de 17 ans, sous le coup de huit chefs d’accusation pour avoir participé à des manifestations « illégales ». Parmi les « preuves » figurent le partage d’une chanson kurde sur Facebook.

    L’adolescent A.G. comparaitra le 16 mai prochaine devant le tribunal pour enfants à Mersin. L’accusation est lourde. La peine requise contre lui est deux fois plus élevée que son âge. Arrêté le 30 octobre 2011, il risque 40 ans de prison pour avoir participé à des manifestations considérées comme « illégales » par les autorités.  

    L’adolescent kurde fait face à huit chefs d’accusation : « appartenance à une organisation terroriste », « la violation de la loi de manifestation », « atteinte aux biens publics», « possession d’explosif », « propagande d’une organisation terroriste », « l’utilisation des armes lors des manifestations », « atteinte à la liberté du travail », « résistance à la police » et « organisation de manifestations au nom d’une organisation terroriste ».

    La justice du régime AKP, parti au pouvoir depuis 2002, considère le cocktail molotov comme une arme. Les autres accusations sont bien commodes pour réprimer les kurdes et toute opposition. Tous les manifestants hostiles à la politique répressive du gouvernement ou tous ceux qui refusent de se soumettre aux autorités sont potentiellement en danger, risquant de telles accusations.

    Le tribunal pour enfants a accepté le 12 mai l’acte d’accusation basée sur des « preuves » comme le partage des chansons sur Facebook et les témoignages des policiers.  

    L’avocat de la défense Tugay Bek a affirmé que la seule ressemblance vestimentaire a suffit pour son client d’être soupçonné, soulignant que l’adolescent a refusé les accusations portées contre lui. « Je demande la libération de mon client qui affirme ne pas avoir participé à des manifestations concernées » a-t-il dit, toute en dénonçant cette lourde peine « consciemment injuste ».

    Les enfants kurdes font souvent l’objet d’arrestations et de condamnations lourdes.  Le 9 avril dernier, le parquet turc avait requis 55 ans de prison contre un adolescent kurde de 17 ans, soit une peine de trois fois plus élevée que son âge, pour  avoir participé des manifestations « illégale » à Mersin. L’accusation du parquet s’était appuyée uniquement sur un témoignage secret.  

    Plus de 2.300  enfants en prison

    Au moins 52 enfants ont été placés en garde à vue et 26 autres ont été emprisonnés, selon un rapport trimestriel du 1er janvier au 31 mars 2012 de la Fondation Migration (Göç Vakfi).

    L’Association des droits de l’Homme (IHD) affirmait de son coté que les prisons turques comptaient 2.309 enfants à la fin de l’année 2011.  90,94 % des ces enfants sont des détenus préventifs, soit 2.100 enfants, avait dénoncé l’association dans son rapport 2011 intitulé « l’institutionnalisation de l’État policier »

    Malgré l’amendement sous la pression internationale de la législation anti-terroriste en juillet 2010 pour mettre fin aux jugements des mineurs devant les cours d’assises comme des adultes, la justice sous contrôle du gouvernement AKP du premier ministre Recep Tayyip Erdogan continue sans répit à enfermer les enfants.

    La reforme pour les enfants n’a pas changé la situation car, les accusations contre les enfants restent toujours les mêmes. Un enfant qui jette la pierre sur des policiers ou crie des slogans illégaux ou participe à des manifestations considérées illégales risque toujours d’être emprisonné  sous l’accusation d’être membre ou de faire de la propagande d’une organisation « terroriste ». (actukurde.fr/actualites, 14 mai 2012)

    http://www.info-turk.be/405.htm#40
    Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

    Lien permanent Catégories : Droits de l'humaine 0 commentaire